Philosophes, xvie s.


AGRIPPA VON NETTESHEIM HEINRICH CORNELIUS (1486-1535)

  • Écrit par 
  • François SECRET
  •  • 555 mots

L'humaniste Henri Corneille, en fait Heinrich Cornelius Agrippa, est né à Cologne (Colonia Agrippina, d'où son nom d'Agrippa). Son ouvrage De occulta philosophia (La Philosophie occulte, Cologne, 1531-1533), non moins souvent réédité et traduit que la palinodie qu'il en publia dès 1530 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-cornelius-agrippa-von-nettesheim/#i_0

BACON chancelier FRANCIS (1560 ou 1561-1626)

  • Écrit par 
  • Michèle LE DŒUFF
  •  • 2 175 mots
  •  • 1 média

La philosophie de Bacon représente une des grandes ruptures avec la scolastique. Après Thomas More et Montaigne, qu'il admire, avant Descartes qui le lira et reprendra plusieurs de ses idées, Bacon cherche à dégager la connaissance humaine de l'autorité accordée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacon-chancelier-francis/#i_0

BAÏUS MICHEL DE BAY dit (1513-1589)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 707 mots

Né à Meslin, dans le Hainaut, Michel de Bay, dit Baïus, doit sa célébrité à la polémique qu'il engagea sur la question de la grâce et de la prédestination. La controverse allait, après sa mort, connaître un éclatant rebondissement avec la querelle du jansénisme.Étudiant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baius/#i_0

BALDWIN WILLIAM (mort en 1570?)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 465 mots

Le nom de William Baldwin, poète, philosophe, historien, mais aussi imprimeur et éditeur, a survécu grâce au Miroir des magistrats (The Mirror for Magistrates, 1559), dont il fut le premier éditeur.Baldwin avait composé un traité de philosophie morale (1547), adapté les Cantiques de Salomon (1549) lorsque Edward Whitchurch (mort en 1561), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-baldwin/#i_0

BODIN JEAN (1529-1596)

  • Écrit par 
  • Pierre MESNARD
  •  • 4 659 mots
  •  • 1 média

Les œuvres de Jean Bodin sont maintenant traduites en plusieurs langues ; souvent rééditées, elles font l'objet de nombreuses études aussi bien en Italie et aux États-Unis qu'en France ; Bodin apparaît aux yeux des critiques comme l'un des plus grands philosophes politiques de tous les temps. Cela tient à ce qu'il a défini le premier avec toute la netteté désirable la notion de souveraineté, à ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bodin/#i_0

BOVELLES CHARLES DE (1478-1567)

  • Écrit par 
  • Pierre MAGNARD
  •  • 1 167 mots

Naître à Saint-Quentin dans une vieille famille picarde, grandir sous la protection de François et Charles de Hallewin, évêques d'Amiens et de Noyon, être l'élève de Jacques Lefèvre d'Étaples au collège du Cardinal-Lemoine avant d'en devenir l'un des maîtres, vivre dans le commerce des Champier, Clichtove, Budé, Bérauld, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-bovelles/#i_0

BRUNO GIORDANO (1548-1600)

  • Écrit par 
  • Jean SEIDENGART
  •  • 5 297 mots

Emprisonné pendant huit années par l'Inquisition avant d'être brûlé, Giordano Bruno a connu une existence des plus troublées pour des raisons qui tiennent au contexte intellectuel de l'époque autant qu'à sa propre pensée. Celle-ci, incomprise de ses contemporains, a longtem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giordano-bruno/#i_0

CAJÉTAN TOMMASO DE VIO dit (1469-1534)

  • Écrit par 
  • Bruno PINCHARD
  •  • 1 239 mots

Le plus grand théologien catholique de la Renaissance, Tommaso de Vio, était né à Gaète (d'où le nom qu'on lui donna — Il Caietano), dans une famille noble. Il entra chez les dominicains à Naples en 1484, dans ce même couvent où furent admis, avant lui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cajetan/#i_0

CAMPANELLA TOMMASO (1568-1639)

  • Écrit par 
  • Michel-Pierre LERNER
  •  • 2 015 mots

Dans une lettre du 6 juillet 1638 à Ferdinand II de Médicis, Campanella déclarait : « Le siècle futur nous jugera, car, pour le présent, il crucifie toujours ses bienfaiteurs : mais ceux-ci ressuscitent le troisième jour ou le troisième siècle. » Confirmant pour ainsi dire cette prophétie, le renouveau d'intérêt pour le dominicain calabrais s'est manifesté à partir des années 1860-1880 : mais si a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommaso-campanella/#i_0

GENTILI ALBERICO (1552-1608)

  • Écrit par 
  • Patricia BUIRETTE
  •  • 759 mots

Juriste et philosophe italien, né à San Ginesio, Alberico Gentili suit d'abord les cours de l'université de Pérouse qui supplante alors, depuis déjà longtemps, l'école de Bologne ; en effet la fameuse école des glossateurs (qui, d'Irnerius à Accurse, de 1088 à 1258, avait tant contribué à faire prévaloir les principes des lois romaines) a cédé la première p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberico-gentili/#i_0

LAMBIN DENIS (1516 env.-1572)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 363 mots

Collègue et ami de Turnèbe, Lambin fut, de 1560 à 1572, l'un des plus remarquables professeurs de grec au Collège royal (Collège de France).Extrêmement érudit, il rejette le Moyen Âge dans les ténèbres extérieures avec le zèle d'un partisan décidé de l'Antiquité classique. Dans cette voie, il se plaît, comme son collègue Turnèbe, à écrire en latin plutôt qu'en français. Il traduit en latin et édit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-lambin/#i_0

LEFÈVRE D'ÉTAPLES JACQUES (1450 env.-1537)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 528 mots

Philosophe, mathématicien et théologien, Lefèvre d'Étaples fut l'une des figures les plus fortes du début du xvie siècle. Après des études en France, en Italie et sans doute dans divers pays, il se fixe à Paris.Ses premiers ouvrages concernent la philosophie d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lefevre-d-etaples/#i_0

LÉON L'HÉBREU JUDA BEN ISAAC ABRAVANEL dit (1460 env.-env. 1521)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 247 mots

Médecin, poète et philosophe juif de la Renaissance. Né à Lisbonne, où son père Isaac (Isaac ben Juda, connu sous le nom d'Abrabanel ou Abravanel) était trésorier d'Alfonse V de Portugal, Léon l'Hébreu étudia la médecine et la philosophie juive et arabe ; il gagna l'Espagne en 1483 puis l'Italie après l'expulsion des Juifs d'Espagne. Il enseigna la médecin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-l-hebreu/#i_0

LEÓN LUIS DE (1528-1591)

  • Écrit par 
  • Alain GUY
  •  • 1 324 mots

Fray Luis de León, « le cygne du Tormes », qu'on a appelé « le Fénelon de l'Espagne », admiré par Bossuet et par Cervantes, est le représentant le plus typique de la Renaissance dans la péninsule Ibérique, car il a fait la synthèse du lyrisme et de la pensée philosophico-théologique. Dans ce siècle de transition, où la tension s'exaspérait entre le natur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-de-leon/#i_0

LE ROY LOUIS (1510 env.-1577)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 664 mots

L'un des personnages les plus méconnus d'un groupe d'« humanistes de la seconde génération ». Le Roy, dit Regius, traîne une existence difficile, matériellement si misérable qu'elle l'amène à adresser des suppliques aux grands, sous forme d'œuvres de circonstances sans originalité. Ce personnage falot, qui semble avoir vécu sur les bords de la célébrité, en particulier dans ses relations avec Du B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-le-roy/#i_0

L'UTOPIE (UTOPIA), Thomas More - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 827 mots
  •  • 1 média

Croisant les influences du platonisme, de l'aristotélisme, du stoïcisme, de l'épicurisme, de la patristique, de la Bible, de la Kabbale et des récits des grands voyageurs de l'époque, l'ouvrage, rédigé en latin, porte les marques incontestables de la culture humaniste et du goût de la Renaissance pour les rêves d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-utopie-utopia/#i_0

MACHIAVEL (1469-1527)

  • Écrit par 
  • Jean-François DUVERNOY
  •  • 6 711 mots
  •  • 1 média

Niccolò Machiavelli doit à sa situation dans l'histoire et aux traits particuliers de son œuvre une fortune qui revêt plusieurs dimensions. Il fut homme de lettres et écrivit, entre autres, des pièces de théâtre. Il fut aussi un acteur de la Renaissance en Europe en tant que « secrétaire », personnage assez important dans un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machiavel/#i_0

PARACELSE (1493-1541)

  • Écrit par 
  • Bernard GORCEIX
  •  • 2 327 mots
  •  • 1 média

Le médecin suisse Paracelse (de son vrai nom, Theophrast Bombast von Hohenheim) joue un rôle considérable dans l'histoire de la médecine, de la philosophie, des religions, entre le Moyen Âge et l'époque moderne. Il incarne les contradictions, les invraisemblances, les intuitions géniales de la Renaissance. S'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paracelse/#i_0

POMPONAZZI PIETRO (1462-1525)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 573 mots

Philosophe italien, Pietro Pomponazzi eut une grande influence sur le courant de pensée rationaliste de la Renaissance.Après avoir fait ses études de médecine à Padoue, il enseigna la philosophie dans cette ville pendant une vingtaine d'années (1488-1509), puis passa à l'université de Ferrare et à celle de Bologne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-pomponazzi/#i_0

RAMUS PIERRE DE LA RAMÉE dit (1515-1572)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 1 153 mots

Humaniste français qui entreprit dans la science du temps de la Réforme une critique analogue à celle de Luther et de Calvin dans l'ordre religieux. Né à Cuth, dans le Vermandois, Ramus appartient à une famille très modeste ; son père est laboureur et son grand-père charbonnier. À huit ans, il fait seul à pied le voyage de Paris ; il y revient à douze ans pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramus/#i_0

TELESIO BERNARDINO (1509-1588)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 378 mots

Né à Cosenza, où il devait mourir accablé de maux après une longue vie de recherches, le philosophe Telesio étudie d'abord à Milan, sous la direction de son oncle Antonio, savant lettré. Appelé à enseigner la jeunesse romaine, il perd, au moment du sac de Rome en 1527, tout ce qu'il possède. À Padoue, où il étudie l'optique, les mathématiques et la philosophi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardino-telesio/#i_0

VALLABHA (1481-1533)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 448 mots

Philosophe hindou. Vallabha est l'auteur d'une interprétation dualiste du védânta (vedānta). Celui-ci, qui occupe une place privilégiée parmi les grands darshanas de l'hindouisme, a connu, en effet, outre l'expression que lui a donnée le monisme strict (advaïta-vedânta) de Shankara (viiie  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vallabha/#i_0

VANINI LUCILIO (1585-1619)

  • Écrit par 
  • Angélique LEVI
  •  • 501 mots

Né à Torazino dans la province d'Otrante, le philosophe Vanini tranche sur les penseurs graves et pondérés de l'école de Padoue par un esprit inquiétant et caustique, une vie vagabonde et aventureuse, féconde en feintes et en volte-face, un trépas affreux et à sa manière édifiant. Prêtre, et même carme, il quitte rapidement le couvent pour étudier à Padoue Aristote et Averroès. Il voyage en Bohême […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucilio-vanini/#i_0

VIVES JUAN LUIS (1492-1540)

  • Écrit par 
  • Alain GUY
  •  • 1 344 mots

Polygraphe de génie, le « Doctor mellifluus » est non seulement l'un des triumvirs de l'humanisme (avec Érasme et Budé), mais encore l'un des philosophes espagnols les plus profonds et aussi les plus engagés politiquement et socialement sous la Renaissance. Adversaire de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-luis-vives/#i_0


Affichage 

Portrait de Paracelse

Portrait de Paracelse

photographie

D'après Quentin METSYS ou MASSYS, Portrait de Paracelse, huile sur bois. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Nicolas Machiavel, Santi di Tito

Portrait de Nicolas Machiavel, Santi di Tito

photographie

SANTI DI TITO, Portrait de Nicolas Machiavel, toile. Palazzo Vecchio, Florence. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Machiavel, attribué à A. Pollaiuolo

 Machiavel , attribué à A. Pollaiuolo

photographie

Machiavel, marbre attribué à Antonio Pollaiuolo. Musée du Bargello, Florence, Italie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Paracelse

Portrait de Paracelse
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Nicolas Machiavel, Santi di Tito

Portrait de Nicolas Machiavel, Santi di Tito
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 Machiavel , attribué à A. Pollaiuolo

Machiavel, attribué à A. Pollaiuolo
Crédits : Bridgeman Images

photographie