GENTILI ALBERICO (1552-1608)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Juriste et philosophe italien, né à San Ginesio, Alberico Gentili suit d'abord les cours de l'université de Pérouse qui supplante alors, depuis déjà longtemps, l'école de Bologne ; en effet la fameuse école des glossateurs (qui, d'Irnerius à Accurse, de 1088 à 1258, avait tant contribué à faire prévaloir les principes des lois romaines) a cédé la première place à l'école des commentateurs, brillamment représentée par Bartole (1313-1357) ; revenant à l'interprétation des textes eux-mêmes, celle-ci a voulu adapter ces textes aux institutions de l'Italie du xive siècle. C'est là, influencé à la fois par la rigueur des maîtres de Bologne et leur souci d'exactitude et par l'attachement à la pratique des bartolistes, qu'Alberico Gentili obtient en 1572 son titre de docteur en droit civil.

Avocat à San Ginesio, juge à Ascone, il embrasse alors la religion réformée et se trouve de ce fait contraint de quitter l'Italie. Après un bref passage en Autriche, il devient, grâce à l'appui de sir Philippe Sydney et du comte de Leicester, professeur à Oxford, où ses cours de droit romain le rendent célèbre. Sa religion et sa formation pratique le poussent à rompre avec la doctrine des théologiens catholiques jusque-là dominante (école philosophique) ; abandonnant les principes abstraits, prenant en compte les faits et règles établis par la coutume et les traités, s'attachant aux événements contemporains, il se fait l'éminent représentant de la tendance historique. Considérant le droit international comme l'étude de rapports entre États qui ont source directement dans la nature humaine (et non plus divine), il annonce les théoriciens du droit naturel. Les persécutions contre les protestants en Italie, contre les catholiques en Angleterre lui donnent l'occasion de développer les idées de tolérance et de liberté nouvelles pour son temps. Il les affirme plus particulièrement dans son livre De jure belli où il remet en cause la légitimité des guerres pour moti [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur de droit international public à l'université d'Évry-Val-d'Essonne

Classification

Pour citer l’article

Patricia BUIRETTE, « GENTILI ALBERICO - (1552-1608) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberico-gentili/