IRNERIUS (1050 env.-env. 1130)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Juriste bolonais du début du xiie siècle, Irnerius est également connu sous les noms de Guarnerius et de Wernerius. On sait peu de chose de sa vie. Son nom figure dans des documents qui s'échelonnent entre 1112 et 1125. Il est alors signalé comme ayant participé à des plaids judiciaires en Italie du Nord, comme avocat ou comme juge, dans l'entourage de la comtesse Mathilde de Toscane ou de l'empereur germanique Henri V. Des chroniques, dont le témoignage est parfois plus suspect, insistent sur ses mérites de juriste. S'il ne fut pas le « fondateur » de l'école des romanistes bolonais, il donna à cette école une nouvelle impulsion et un éclat que devaient soutenir ses successeurs. Qualifié de maître ès arts et donc formé aux disciplines rhétoriques et philosophiques, il orienta en effet dans des voies nouvelles l'étude et l'utilisation du droit romain justinien, dont on venait depuis peu de retrouver en Italie les principaux monuments (spécialement le Digeste). Alors que ses prédécesseurs ne formaient que des praticiens, rédacteurs d'actes, juges ou avocats, Irnerius inaugure une étude plus savante du droit romain, appuyée sur une certaine culture philologique, ce qui lui permet de s'élever à un début d'interprétation et de systématisation. La tradition bolonaise le considère comme le premier juriste qui ait composé des gloses ; il eut des élèves qui, après lui, deviendront à leur tour maîtres à Bologne. Dépassant l'école, l'influence de son enseignement se fit rapidement sentir dans les actes de la pratique italienne.

—  Jean GAUDEMET

Écrit par :

  • : professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Paris, directeur d'études à l'École pratique des hautes études

Classification

Pour citer l’article

Jean GAUDEMET, « IRNERIUS (1050 env.-env. 1130) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/irnerius/