Peinture du xvie s.


ANATOMIE ARTISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 940 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Léonard de Vinci, Vésale, l'écorché »  : […] C'est dans l'œuvre de Léonard de Vinci que l'on voit se nouer avec éclat la liaison intime du savoir et de l'outil graphique. Dans un même regard, Léonard voit les anatomies artistique et spéculative. Tout ce qui chez lui est théorie aussitôt se convertit en procédé de représentation, dont le produit a lui-même une fécondité heuristique.D'une dissection, il lui arrive de ne pas seulement donner un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatomie-artistique/5-leonard-de-vinci-vesale-l-ecorche/

DÉCORS D'ANNIBAL CARRACHE, PALAIS FARNÈSE (Rome)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 214 mots
  •  • 1 média

Lorsqu'il est appelé à Rome, en 1595, Annibal Carrache est déjà un peintre célèbre. À Bologne, avec son frère Augustin et son cousin Ludovic, ils ont fondé en 1585 l'Accademia degl'incamminati, une académie appelée à servir de modèle, réalisé de nombreux tableaux d'autel, décoré le palais Fava (1584), le palais Magnani (vers 1590) et le palais Sampieri (1593-15 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decors-d-annibal-carrache-palais-farnese/#i_0

LA JOCONDE (PORTRAIT DE MONA LISA), Léonard de Vinci

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 935 mots
  •  • 2 médias

La Mona Lisa de Léonard de Vinci est un des tableaux les plus célèbres du monde. Ce portrait représenterait Lisa del Giocondo (née Gherardini), épouse du marchand florentin Francesco di Bartolomeo del Giocondo : Mona Lisa est ainsi surnommée La Gioconda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-joconde-portrait-de-mona-lisa/#i_0

NÉERLANDAISE ET FLAMANDE PEINTURE

  • Écrit par 
  • Lyckle DE VRIES
  •  • 10 204 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'époque des explorateurs (XVIe s.) »  : […] Aucun siècle n'est autant marqué par le changement que le xvie siècle. Une histoire de l'art qui ne s'attacherait qu'aux grands noms aurait tendance à tenir cette période pour une période de transition, entre Metsys et Rubens, pauvre en œuvres de génie, à part, bien entendu, celles de Pieter Bruegel. Aussi l'essentiel de ce siècle ne peut-il être vrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-neerlandaise-et-flamande/2-l-epoque-des-explorateurs-xvie-s/

PEINTURES DE LA CHAPELLE CONTARELLI, CARAVAGE (Rome)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 257 mots
  •  • 1 média

Caravage, né à Milan, s'était formé dans la capitale lombarde auprès d'un peintre maniériste avant de s'installer à Rome en 1592, où le cardinal Contarelli lui commanda, sans doute en 1598, la décoration de la chapelle dédiée, dans l'église Saint-Louis des Français, à son saint patron, Matthieu. C'est la première d'une l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peintures-de-la-chapelle-contarelli-caravage/#i_0

RETABLE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 110 mots
  •  • 3 médias

À l'origine, le retable était un simple rebord situé à l'arrière de l'autel où l'on posait les objets liturgiques. Puis l'habitude se développa d'y placer des reliques et des images vénérables. Le retable devient, au Moyen Âge, un véritable écran de pierre, de bois sculpté ou de matières précieuses — or, argent, émail — dont le plus somptueux exemple est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retable/#i_0

SPLENDEUR DE VENISE (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 984 mots

L'expositionSplendeur de Venise, 1500-1600, présentée successivement au musée des Beaux-Arts de Bordeaux (14 décembre 2005-19 mars 2006), puis au musée des Beaux-Arts de Caen (1er avril-3 juillet 2006), poursuivait une tradition désormais bien ancrée dans les musées français, remontant aux années 1960-1970 : celle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/splendeur-de-venise/#i_0

STROGANOV ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Jean BLANKOFF
  •  • 361 mots

À la fin du xvie siècle naît, au nord-est de la Moscovie, ce que l'on a pris l'habitude de dénommer l'école de peinture de Stroganov, du nom de la famille de marchands qui la protégea, mais dont, en réalité, les caractéristiques apparaissent ailleurs également à la même époque. Cette école, ou plutôt ce courant correspondant à une période, privilégia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-stroganov/#i_0