PEINTURES DE LA CHAPELLE CONTARELLI, CARAVAGE (Rome)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caravage, né à Milan, s'était formé dans la capitale lombarde auprès d'un peintre maniériste avant de s'installer à Rome en 1592, où le cardinal Contarelli lui commanda, sans doute en 1598, la décoration de la chapelle dédiée, dans l'église Saint-Louis des Français, à son saint patron, Matthieu. C'est la première d'une longue série de tableaux religieux tranchant avec les sujets que Caravage avait traités jusque-là et qui relevaient davantage de la peinture de genre : La Vocation de saint Matthieu, saint Matthieu et l'Ange, Le Martyre de saint Matthieu (1599-1602, chapelle Contarelli) ; Conversion de saint Paul et Martyre de saint Pierre (1601, église Santa Maria del Popolo, Rome), Mise au tombeau (1602-1604, Chiesa Nova, aujourd'hui à la pinacothèque du Vatican), La Mort de la Vierge (1603-1605, musée du Louvre). Comme les Carrache, ses contemporains, Caravage affirme dans ces toiles un style très personnel en rupture avec le maniérisme finissant. Mais il pousse le réalisme beaucoup plus loin qu'eux. Il accentue surtout la dramatisation des scènes par des effets de clair-obscur et une simplification des formes et de la composition qui constituent les principales caractéristiques du caravagisme. Les trois tableaux de la chapelle Contarelli comptent parmi les œuvres maîtresses qui influencèrent de nombreux artistes venus à Rome de toute l'Italie et de l'Europe entière.

Caravage, La Vocation de saint Matthieu

Caravage, La Vocation de saint Matthieu

photographie

Pour la chapelle Contarelli dans l'église Saint-Louis-des-Français à Rome, Caravage réalise trois grandes toiles de 1599 à 1602. Ici, La Vocation de saint Matthieu, situé sur la paroi gauche de la chapelle. Huile sur toile, 328 cm X 348 cm. 

Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

Afficher

—  Barthélémy JOBERT

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « PEINTURES DE LA CHAPELLE CONTARELLI, CARAVAGE (Rome) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peintures-de-la-chapelle-contarelli-caravage/