Artistes en arts décoratifs


ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461)

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 291 mots

Peintre-verrier et peintre d'origine allemande, dont l'activité se déroule dans la ville d'Ulm ; dans un compte de 1441, à Berne, Hans Acker est nommé Hans von Ulm. Les seules œuvres authentifiées par des textes se trouvent à la cathédrale de Berne : la Passion de la fenêtre centrale du chevet et, mal con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-acker/#i_0

AICHER OTL (1922-1991)

  • Écrit par 
  • Axelle FARIAT
  •  • 654 mots

Otl Aicher est une figure emblématique du design allemand qui naît au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, notamment dans le cadre de l’école d’Ulm.Né en 1922 à Ulm, Otto Aicher dit Otl, rejette la doctrine nazie. Il se lie avec la famille Scholl (Hans et Sophie Scholl vont fonder le groupe de résistance la Rose blanche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otl-aicher/#i_0

ALPAIS (1185 env.-env. 1215)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 608 mots

Insculpée à l'intérieur du couvercle d'un ciboire célèbre, une inscription désigne indubitablement un artiste émailleur : Magister G. Alpais me fecit Lemovicarum (Maître G. Alpais m'a fait à Limoges) ; il paraît en effet préférable de traduire ainsi en français le locatif Lemovicarum, toponyme dont le pluriel rappelle de façon remarquable les deux enceintes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpais/#i_0

ARAKAWA TOYOZO (1894-1985)

  • Écrit par 
  • Christine SHIMIZU
  •  • 662 mots

Le céramiste japonais Arakawa Toyozō fut honoré de la récompense suprême, le titre de « trésor national vivant » en 1955. Ses recherches lui ont permis de retrouver les techniques de fabrication des céramiques anciennes utilisées pour la cérémonie du thé à l'époque de Momoyama (fin du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arakawa-toyozo/#i_0

ARBUS ANDRÉ (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 983 mots

André Arbus est né à Toulouse, le 17 novembre 1903, dans une famille d'artisans pratiquant l'ébénisterie depuis plusieurs générations. Après des études secondaires, se destinant à une carrière de peintre, il entre à l'école des Beaux-Arts et travaille sur les établis familiaux où son grand-père lui fait le récit du tour de France des compagnons. L'Exposi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-arbus/#i_0

ARNOULT DE NIMÈGUE (1470 env.-env. 1540)

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 360 mots

Le nom sous lequel est le mieux connu en France le peintre verrier flamand Arndt Ortkens (Arnould de la Pointe) est Arnoult de Nimègue. Il est né à Nimègue et mort à Anvers. On ne sait rien de sa formation. Dans les dernières années du xve siècle, il travaille à Tournai, avec d'autres peintres verriers, à une sér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnoult-de-nimegue/#i_0

BALDOVINETTI ALESSO ou ALESSIO (1425-1499)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 495 mots

L'art de Baldovinetti constitue un point de rencontre entre les deux tendances qui s'étaient affirmées dans la peinture florentine de la génération précédente, celle des coloristes et celle des dessinateurs. Il se rattache plus profondément au premier groupe, à Domenico Veneziano surtout, qui fut son maître et lui enseigna l'art des tonalités affi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldovinetti-alesso-ou-alessio/#i_0

BERAIN LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 427 mots
  •  • 1 média

Famille de décorateurs et de graveurs français de la fin du xviie siècle et du début du xviiie connue grâce aux travaux de R. A. Weigert (Jean Ier Berain... 1640-1711, Paris, 1937).La renommée de cette famille est surtout due à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-berain/#i_0

BERTHAULT LOUIS-MARTIN (1770-1823)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 254 mots

Jardinier-paysagiste, architecte et décorateur français. Issu d'une lignée de maîtres-maçons et de jardiniers, Berthault semble s'être formé dans le milieu familial, principalement auprès de ses oncles : Jacques-Antoine Berthault, important entrepreneur parisien, et surtout Pierre-Gabriel Berthault, graveur renommé qui collabora avec Ledoux. C'est à P.-G. Berthault que l'on doit le seul ouvrage co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-martin-berthault/#i_0

BIBIENA LES GALLI dits

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 324 mots

Pendant un siècle environ, la famille Galli Bibiena a régné avec une autorité incontestée sur les scènes de théâtre de toute l'Europe. Les Galli, dits Bibiena, sont originaires de la région de Bologne, et se présentent comme les dépositaires de cette grande tradition des Quadraturisti, les peintres spécialistes des architectures feintes qui étaient devenues une spécialité bolon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bibiena/#i_0

BIGOT ALEXANDRE (1862-1927)

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile FOREST
  •  • 970 mots

Alexandre Bigot naît à Mer, dans le Loir-et-Cher, le 5 novembre 1862, de parents vignerons. Licencié en physique en 1884, il devient, en 1887, professeur à l'École alsacienne. Il passe son doctorat en 1890 avec une thèse sur les dérivés de la glycérine. À l'Exposition universelle de 1889, il s'enthousiasme pour les céramiques orientales. En 1890, Eugène Carriès lui demande des conseils techniques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-bigot/#i_0

BONY JACQUES (1918-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 175 mots

Peintre-verrier, artisan du renouveau de l'art sacré en France. D'abord attiré par le théâtre, Jacques Bony entre à l'École des arts décoratifs en 1943. L'année suivante il crée son premier vitrail et rejoint son frère aîné Paul, lui aussi peintre-verrier, à l'atelier Hébert-Stevens, qui accueille depuis 1924 des artistes tels que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-bony/#i_0

BORDERIE ANDRÉ (1923-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 167 mots

Peintre, céramiste, sculpteur, cartonnier de tapisserie, André Borderie quitte les P.T.T. pour se consacrer à la peinture. Il fonde avec Pierre et Véra Székely un atelier d'artistes à Bures-sur-Yvette où sont créés, de 1948 à 1957, des peintures des céramiques et des meubles. En 1955, il adhère au groupe Espace attaché au rôle de l'art en milieu urbain et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-borderie/#i_0

BOUCHER GUILLAUME (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 196 mots

Orfèvre du grand khān des Mongols dont l'aventure est rapportée par le franciscain Guillaume de Rubrouck dans son Itinéraire. Parisien d'origine, Guillaume Boucher émigre en Hongrie où il épouse une femme née dans le pays, mais d'ascendance lorraine. Fait prisonnier à Belgrade lors d'un raid mongol et déporté à Karakorum en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boucher-guillaume/#i_0

BOULLE ANDRÉ-CHARLES (1642-1732)

  • Écrit par 
  • Francis John Bagott WATSON
  •  • 2 111 mots
  •  • 3 médias

Créateur et dessinateur français d'ameublement, André-Charles Boulle donna son nom à une technique de placage des meubles par marqueterie d'écaille et de métal : celle-ci connut une grande célébrité dans toute l'Europe à la fin du xviie siècle et au xviiie, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-charles-boulle/#i_0

BUGATTI CARLO (1856-1940) & REMBRANDT (1884-1916)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 599 mots

Né à Milan d'un père qui essaya toute sa vie de prouver le mouvement perpétuel, Carlo Bugatti suivit d'abord les cours de l'Académie Brera, puis s'inscrivit à l'École des beaux-arts de Paris. Il s'intéresse d'abord à l'architecture avant de se tourner vers le mobilier avec une volonté d'exotisme sans précédent ni suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bugatti-carlo-et-rembrandt/#i_0

B.V.R.B. (Bernard Van Risenburgh)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 279 mots
  •  • 1 média

Dynastie d'ébénistes parisiens, d'origine hollandaise. L'activité des Van Risenburgh s'étend du début du xviiie siècle (arrivée de Bernard Ier à Paris) à 1775 environ (date où son petit-fils Bernard III abandonne le métier pour se consacrer à la sculpture).On connaît surtout les œuvres des deux derniers, Bernard II et Bernard II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-van-risenburgh/#i_0

CARLIN MARTIN (1730-1785)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 261 mots
  •  • 1 média

D'origine allemande, Carlin se forma à Paris dans le milieu des ébénistes du faubourg Saint-Antoine. Arrivé avant 1759, il se fait recevoir maître en 1766. Ses attaches familiales avec Œben, dont il épouse la sœur cadette, et par lui avec Roger van der Cruse Lacroix (frère de Mme Œben) expliquent en partie son style. C'est peut-être par leur intermédiaire qu'il entre en rela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-carlin/#i_0

CELLINI BENVENUTO (1500-1571)

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 1 410 mots
  •  • 5 médias

Premier artiste à avoir laissé une autobiographie, Benvenuto Cellini, orfèvre florentin apprécié dans toute l'Europe, médailleur virtuose tardivement devenu sculpteur, entendait laisser de lui l'image d'un génie qui surpassait Michel-Ange et traitait d'égal à égal avec François Ier, Cô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benvenuto-cellini/#i_0

CHIPPENDALE THOMAS (1718 env.-1779)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 370 mots
  •  • 1 média

On a peu de données précises sur la vie de Chippendale. On sait seulement qu'il naquit dans le Yorkshire et que son père, menuisier-ébéniste, s'installa à Londres dès 1727. Il est ainsi baigné très jeune dans le milieu des artisans du bois, parmi lesquels régnait alors un style national très particulier. En réaction contre le bois doré français et italien qui paraissait trop solennel, le style Que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-chippendale/#i_0

CICERI PIERRE LUC CHARLES (1782-1868)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 435 mots

La scénographie et le décor romantiques doivent beaucoup en France à un homme de grand talent, d'origine italienne, Pierre Ciceri. Très lié aux créateurs du mouvement romantique et ayant étudié l'architecture, il est le fournisseur attitré des principales scènes de Paris. Il s'est fait une spécialité comme « peintre de paysages » à l'Opéra (paysages en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-luc-charles-ciceri/#i_0

COURT & LES COURTEYS LES (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine MARCHEIX
  •  • 504 mots

On ignore s'il y eut quelque lien de parenté entre deux familles de peintres émailleurs limousins, les Courteys et les Court, ou de Court. Le plus ancien est Pierre Courteys, qui subit à ses débuts l'influence de Pierre Reymond, mais pour s'en dégager assez vite, en montrant un tempérament vigoureux, un peu vulgaire. La première date relevée sur ses œuvres est celle de 1544 (Coupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/court-et-les-courteys-les/#i_0

COVARRUBIAS ALONSO DE (1488-1570)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

Décorateur et architecte espagnol, Covarrubias commence d'abord une carrière d'ornemaniste plateresque en utilisant un répertoire d'arabesques et de grotesques emprunté à la Renaissance italienne. Son intervention est signalée à Sigüenza (chapelle de Santa Librada), à Tolède (façade, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-de-covarrubias/#i_0

CRANE WALTER (1845-1915)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 169 mots
  •  • 1 média

Illustrateur anglais, né à Liverpool. Fils d'un portraitiste qui encourage très tôt son fils à la peinture, Walter Crane s'amuse à treize ans à décorer des livres d'encadrements floraux et d'initiales ornées ; son père le présente au graveur londonien William Linton chez qui il fait son apprentissage et qui participe à l'extraordinaire essor de la gravure su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-crane/#i_0

CRESSENT CHARLES (1685-1768)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 325 mots
  •  • 1 média

Fils d'un sculpteur sur bois d'Amiens, Cressent s'installe à Paris où il est reçu comme sculpteur à l'Académie de Saint-Luc en 1714. Collaborateur du grand rival de Boulle, Joseph Poitou (mort en 1719), il épouse sa veuve et lui succède ainsi dans la charge d'ébéniste du duc d'Orléans. Il travaille alors pour le Régent puis pour son fils. L'obligation de l'estampille ne datant que de 1743, l'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-cressent/#i_0

DE COSTER GERMAINE (1895-1992)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 1 183 mots

Grande figure de l'art du livre, Germaine De Coster laisse derrière elle l'œuvre impressionnant d'une artiste qui exerça ses talents à la fois dans les domaines de la gravure, de l'illustration de livres et de la décoration de reliures. Née le 1er septem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-de-coster/#i_0

DELLA ROBBIA LES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 726 mots
  •  • 4 médias

La famille des Della Robbia offre l'un des plus remarquables exemples de continuité au sein du Quattrocento puisqu'elle compta quatre générations d'artistes qui consacrèrent leur activité à une même technique, celle de la sculpture en terre cuite émaillée (terracotta invetriata).L'ancêtre, Luca di Simone di Marco (1399 env.-1482), avait connu d'abord des réussites éclatantes da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-della-robbia/#i_0

DESPORTES FRANÇOIS (1661-1743)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 876 mots

Il semble que l'apprentissage de François Desportes chez le Flamand Nicasius Bernaerts — installé en France et chargé de décorer la ménagerie de Versailles — ait beaucoup compté. La leçon de son maître, un élève de Snyders, demeura présente tout au long de sa carrière de peintre animalier. Très tôt pourtant, il essaie de se faire un nom dans le genre plus noble du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-desportes/#i_0

DEVAUCHELLE ROGER (1915-1993)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 727 mots

Relieur et historien de la reliure, Roger Devauchelle est, en France, une des grandes figures de cet art. Orphelin de père dès sa naissance (son père fut tué au combat en 1914), il dut quitter l'école à l'âge de douze ans, aussitôt après avoir obtenu son certificat d'études, afin de gagner sa vie. Sa passion pour le dessin et les livres le conduisit tout nat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-devauchelle/#i_0

DEXEL WALTER (1890-1973)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 906 mots

Né le 7 février 1890 à Munich, d'un père enseignant, Walter Dexel obtient le baccalauréat en 1909 et, toujours à Munich, s'engage l'année suivante dans des études supérieures d'histoire de l'art. Il a notamment pour professeurs deux éminentes personnalités : Heinrich Wölfflin et Fritz Burger, l'un des rares universitaires spécialisés dans l'art moderne, dont il sera brièvement l'assistant en 1914. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-dexel/#i_0

DIOSCORIDE DE SAMOS (2e moitié IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 154 mots
  •  • 1 média

Mosaïste grec, Dioscoride de Samos (ou Dioscouridès) est un des rares artistes connus de l'école micrasiatique. Il est célèbre grâce à deux petits panneaux trouvés à Pompéi dans la villa de Cicéron, Les Musiciens ambulants du culte de Cybèle et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dioscoride-de-samos/#i_0

DOBOUJINSKI ROSTISLAV (1903-2000)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 822 mots

Fils aîné de Mstislav Doboujinski, peintre et décorateur de théâtre, membre du groupe pétersbourgeois Le Monde de l'art, Rostislav (Stiva) Doboujinski fait partie de la deuxième génération des artistes russes qui ont su brillamment développer en Europe occidentale la tradition des Ballets russes.C'est dans une ambiance de création flamboyante que Rostislav Doboujinski est né en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rostislav-doboujinski/#i_0

DOMENICO DE' CAMMEI (actif fin XVe-déb. XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Marguerite KRASSILNIKOFF
  •  • 215 mots

Selon Vasari, Domenico de' Cammei travaille à Milan, comme graveur sur gemmes et comme médailleur. Il est en ces domaines le rival d'un artiste réputé, Giovanni delle Carniole, auteur du portrait en intaille de Savonarole. On l'identifie avec Domenico de Compagni ou peut-être avec Domenico Romano qui signe, en 1557, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-de-cammei/#i_0

DRIAN ADRIEN DÉSIRÉ ÉTIENNE dit (1885-1961)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 770 mots

Dessinateur, graveur et décorateur, Drian est l'interprète talentueux de la mode Art déco dans ce qu'elle a de nerveux, d'éphémère. Venu à Paris vers 1898, Drian s'oriente bientôt vers l'illustration ; ses compositions, publiées dans L'Art et la mode, sont d'un style élaboré mais encore bien conventionnel. La description des robes et de leurs falbalas gomme la présence anatomiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drian/#i_0

DUBOIS JACQUES (1693 env.-1763)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 167 mots
  •  • 1 média

Artisan ébéniste parisien, Jacques Dubois produit comme B.V.R.B. (Bernard van Risen Burgh) des œuvres de luxe, en laque ou en marqueterie, très élaborées, ornées de bronzes mouvementés, assez dissymétriques, telles que les voulaient les marchands merciers. Il vendait ses œuvres qui étaient très prisées en province et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-dubois/#i_0

DUCAROY MICHEL (1925-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots

Designer français. Né à Lyon en 1925, Michel Ducaroy, après avoir obtenu un diplôme de l'École nationale supérieure des beaux-arts (section sculpture) de sa ville natale, intègre l'entreprise familiale, l'usine Chaleyssin, qui produit des meubles contemporains. En 1954, il entre au service du fabricant de sièges Roset à Briord (Ain), dont il dirige pendant toute sa carrière le département […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ducaroy/#i_0

DUFRÊNE MAURICE (1876-1955)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 183 mots

La formation du décorateur français Maurice Dufrêne fut très complète, à la fois technique et théorique. Débutant en pleine époque de l'Art nouveau, il réagit très tôt contre les excès de ce style (Salon des décorateurs de 1906). À partir de cette date, il donne de nombreux modèles pour les différents arts décoratifs : ferronnerie, céramique, verrerie, t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-dufrene/#i_0

DUPRÉ-LAFON PAUL (1900-1971)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 942 mots

Paul Dupré-Lafon est né à Marseille, le 17 juin 1900. Fils d'Edmond Dupré et de Valentine Lafon, il est l'héritier d'une lignée d'industriels et de négociants marseillais. Après des études secondaires chez les jésuites, il choisit la carrière artistique et suit l'enseignement de l'école des Beaux-Arts de Marseille. Avec son ami Georges Willameur, il peint et expose quelques toiles dans les galerie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-dupre-lafon/#i_0

DU SEUIL AUGUSTIN (1673-1746)

  • Écrit par 
  • Jean TOULET
  •  • 234 mots

La carrière du relieur français Augustin Du Seuil fut placée sous la protection du Régent qui, en 1717, lui accorda, en surnombre, la charge exceptionnelle de relieur ordinaire du roi. On lui doit une dizaine de reliures mosaïquées exécutées sur des maquettes originales d'un style très libre, en correspondance évidente avec les formules artistiques nouvelles que Philippe d'Orléans favorisait. Elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-du-seuil/#i_0

EAMES CHARLES (1907-1978) & RAY (1912-1988)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 658 mots

Né en 1907 à Saint Louis (Missouri), Charles Eames fait ses études d'architecture à l'université de cette ville où il commence ensuite sa carrière. Remarqué par l'architecte finlandais Eliel Saarinen – l'auteur de la gare d'Helsinki émigré aux États-Unis en 1923 –, il est appelé à Detroit où le maître dirige l'académie d'art de Cranbrook. Très vite, Charles Eames conduira le département du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eames-charles-et-ray/#i_0

EILBERT DE COLOGNE (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anton von EUW
  •  • 372 mots

Orfèvre colonais, connu par une inscription placée sur la paroi du fond de l'autel portatif provenant du trésor des Guelfes : EILBERTVS COLONIENSIS ME FECIT. En se fondant sur cette inscription et sur des considérations stylistiques, O. von Falke (ainsi que H. Frauberger, Deutsche Schmelzarbeiten des Mittelalters, Francfort-sur-le-Main, 1904) attribua à Eilbertus une série d'ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eilbert-de-cologne/#i_0

ÈVE NICOLAS (mort en 1581) & CLOVIS (mort en 1634)

  • Écrit par 
  • Jean TOULET
  •  • 328 mots

Relieurs français. Nicolas Ève succède à Claude de Picques comme relieur du roi entre 1572 et 1578. La connaissance encore assez incertaine de son œuvre est fondée sur les reliures qu'il fit pour les Statuts et ordonnances de l'ordre du Saint-Esprit (ordre qui venait d'être fondé par Henri III) et pour lesquelles il reçut paiement en 1579. Exécutées en maroquin orangé, les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eve-nicolas-et-clovis/#i_0

FABERGÉ KARL (1846-1920)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

Karl (prénoms russes Karl Goustavovitch, prénoms allemands Peter Karl) Fabergé est né à Saint-Pétersbourg en 1846. Il descendait de huguenots français émigrés en Allemagne. Son père Gustave Fabergé (1814-1893), né à Parnau, fonda en 1842 dans la capitale impériale une firme de joaillerie. En 1870, à l'âge de vingt-quatre ans, Karl reprit l'affaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-faberge/#i_0

FOLLOT PAUL (1877-1941)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 234 mots

Ébéniste et décorateur français, Paul Follot est un créateur dont les œuvres de style 1925 restent marquées par l'Art nouveau. Élève de Grasset, il garde de l'enseignement de son maître un goût pour les motifs et les sculptures dans le bois. Ces motifs stylisés, corbeilles de fleurs ou de fruits, exécutés généralement par Laurent Malclès, sont sculptés da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-follot/#i_0

FRÉDÉRIC DE COLOGNE (actif entre 1160 et 1180)

  • Écrit par 
  • Anton von EUW
  •  • 344 mots

Orfèvre colonais, désigné de manière hypothétique, Frédéric de Cologne est le successeur d'Eilbertus Coloniensis, et le chef de l'atelier d'orfèvrerie de Saint-Pantaléon de Cologne. En se fondant, d'une part, sur l'existence de deux plaquettes d'émail représentant un FREDERICVS et un HERLIVVS PRIOR sur le socle de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-de-cologne/#i_0

GALLÉ ÉMILE (1846-1904)

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 478 mots
  •  • 2 médias

Né à Nancy où son père possédait une gobeleterie, Émile Gallé fonde une école d'art appliqué à l'industrie, célèbre sous le nom d'École de Nancy, qui a joué un rôle prépondérant dans la diffusion du « style 1900 ». De 1862 à 1866, Émile Gallé séjourne en Allemagne et fait son apprentissage de verrier dans les fabriques de Meisenthal. En 1870, il colla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-galle/#i_0

GAROUSTE ÉLISABETH (1949- ) et BONETTI MATTIA (1953- )

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 1 089 mots

Décorateurs et designers français, Élisabeth Garouste et Mattia Bonetti produisent une œuvre commune depuis 1980.Épouse du peintre Gérard Garouste, Élisabeth Rochline est née à Paris, en 1949, au sein d'une famille d'immigrés russes. Après ses études secondaires, elle entre à l'école Camondo pour y étudier l'architecture d'intérieur. Avant son associ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garouste-bonetti/#i_0

GAUDREAUX ANTOINE ROBERT (1680 env.-1751)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 270 mots

La célébrité de Gaudreaux vient surtout d'avoir été, de 1726 à sa mort, ébéniste du Garde-Meuble de la Couronne. Ses œuvres ne sont pas estampillées, mais certaines peuvent être identifiées grâce aux archives du Garde-Meuble. Quelques meubles conservés, la commode de la chambre à coucher de Louis XV à Versailles (1739), dont les bronzes sont signés de Caffieri (Wallace Collection, Londres), le méd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-robert-gaudreaux/#i_0

GERMAIN THOMAS (1673-1748)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 545 mots

Fils d'un orfèvre du roi, Pierre Germain (1647-1684), Thomas doit aux leçons des peintres Boullongne et à la protection de Louvois une formation très complète. En 1688, il est en effet envoyé à Rome où il étudie l'architecture et la sculpture. Ses études des monuments antiques et des églises romaines tempèrent d'un certain classicisme une nature plutôt tentée par la fougue baroque. À son retour en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-germain/#i_0

GHIBERTI LORENZO (1378 ou 1381-1455)

  • Écrit par 
  • Pascal DUBOURG-GLATIGNY
  •  • 2 745 mots
  •  • 3 médias

Formé dans l'atelier florentin de son beau-père, l'orfèvre Bartolo di Michele (Bartoluccio), Lorenzo di Cione Ghiberti poursuivit son apprentissage en tant que peintre et sculpteur dans les Marches avant de revenir à Florence sa ville natale, vers l'âge de vingt ans, pour participer au concours de la deuxième porte du baptistère de la cathédrale.Connu pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorenzo-ghiberti/#i_0

GILBERT ALFRED (1854-1934)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 615 mots
  •  • 1 média

Sculpteur anglais au talent très personnel, Alfred Gilbert sut enrichir la sculpture des particularités thématiques et stylistiques propres au mouvement des Arts décoratifs tout-puissant en Angleterre à la fin du xixe siècle. L'œuvre de Gilbert est d'autant plus remarquable qu'elle s'inscrit dans la production d'une génération européenne de sculpteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-gilbert/#i_0

GODEFROY DE HUY (1100 env.-env. 1173)

  • Écrit par 
  • Ulla KREMPEL
  •  • 457 mots

Godefroy de Huy fait partie du tout petit nombre d'orfèvres médiévaux dont le nom a survécu. Le chroniqueur Gilles d'Orval mentionne, dans son ouvrage Gesta pontificum, un certain « Godefroy appedain de Huy à maistre d'orfeivrie, li miedre et li plus expers et subtils ovriers que ons sawist en monde à chel jour... », qui en 1173, après une absence de vingt-sept ans, serait reve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/godefroy-de-huy/#i_0

GOUTHIÈRE PIERRE (1732-env. 1814)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 403 mots

On sait peu de chose sur les débuts et la formation de Pierre Gouthière. Grâce aux recherches de J. Robiquet (Vie et œuvre de Pierre Gouthière, 1920), on sait qu'il était fils d'un sellier de Bar-sur-Aube. On ignore où il fit son apprentissage de ciseleur-doreur, sans doute à Paris puisque, dès 1758, il épouse la veuve du doreur François Ceriset, dont il reprend l'atelier.La ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-gouthiere/#i_0

GRAY EILEEN (1879-1976)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 983 mots

Eileen Gray est née le 9 août 1879 dans le manoir familial de Brownswood, à Enniscorthy (Irlande). Après avoir suivi des cours de dessin à la Slade School of Fine Arts de Londres, elle s'installe à Paris, où elle avait effectué un premier séjour en 1900, pour visiter l'Exposition universelle. Inscrite à l'école de peinture Colarossi, puis à l'académie Julian, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eileen-gray/#i_0

GRUBER JEAN-JACQUES (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 575 mots

Tout destinait Jean-Jacques Gruber, maître verrier et historien d'art, à une carrière artistique. Né en 1904, fils de Jacques Gruber, un des « maîtres » de l'École de Nancy, et frère aîné du peintre Francis Gruber, il est formé dès son adolescence à la pratique du vitrail. En 1925, il seconde son père dans l'ate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-gruber/#i_0

GUCCIO DI MANNAIA (actif entre 1288 env. et 1320 env.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 598 mots

GUCCIVS MANAIE DE SENIS FECIT NICCHO[L]AUS PAPA QVARTVS : « Guccio di Mannaia de Sienne [m' (ou : l')] a fait [au temps de] Nicolas IV pape [qui m' (ou : l') a fondé]. » Telle est en effet l'interprétation la plus plausible de l'inscription qui court, en caractères serrés, sur un listel émaillé autour de la tige du calice célèbre, conservé depuis l'origine au trésor de la basilique Saint-François […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guccio-di-mannaia/#i_0

HAMADA SHŌJI (1894-1978)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 880 mots

Décrété « trésor national vivant » en 1955, Hamada Shōji fut l'un des animateurs les plus actifs du mouvement Mingei (art populaire) qui a redonné vie à l'artisanat nippon au cours des années 1930.Né à Kawasaki, non loin de Tōkyō, Hamada, qui voulait devenir peintre, fréquenta, dès son adolescence, les galeries d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoji-hamada/#i_0

HANNONG LES

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 483 mots

Célèbre famille d'origine hollandaise dont le nom domine l'histoire de la céramique strasbourgeoise au xviiie siècle. Une modeste fabrique de pipes en terre établie en 1710 par Charles-François Hannong à Strasbourg, rue du Foulon (actuelle rue Hannong), est à l'origin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-hannong/#i_0

HENNEQUIN, JEAN DE BRUGES ou JEAN DE BONDOL (actif de 1368 à 1381)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 247 mots

La réputation de Hennequin de Bruges a souffert de la trop grande personnalité de Nicolas Bataille, à qui l'on a accordé une importance démesurée dans la confection de la tenture de L'Apocalypse d'Angers. En outre, le fait qu'il se soit inspiré d'un certain nombre de manuscrits pour l'iconog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hennequin-jean-de-bruges-jean-de-bondol/#i_0

HEPPLEWHITE GEORGE (mort en 1786)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 507 mots

Ébéniste anglais et créateur de meubles dont le nom est associé, outre-Manche, au style néoclassique, qu'il contribua à y développer avec grâce dans le domaine des arts décoratifs.On sait peu de choses de l'existence de George Hepplewhite, sinon qu'il fut apprenti chez le fabricant de meubles anglais Robert Gillow (1703-1773) à Lancaster, puis ouvrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-hepplewhite/#i_0

JACOB LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 724 mots
  •  • 1 média

Famille d'ébénistes français des xviiie et xixe siècles. Peut-être formé dans l'atelier de Delanois, reçu maître en 1765, Georges Jacob (1739-1814) commence par se spécialiser dans les sièges et les bois de lit. Comme Delanois, il est un des tenants du nouveau style aux lignes droites et aux ornements tir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-jacob/#i_0

JAMNITZER LES

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 400 mots
  •  • 1 média

Le maniérisme opère un déplacement entre le « sujet » et les moyens mis en œuvre pour le représenter ; il introduit la dynamique de la dissymétrie dans l'œuvre d'art. Il est, avant tout, mouvement de rupture par la mise en mouvement des composantes habituellement soumises aux finalités d'une évocation. Paradoxalement, cette tendance n'a nulle part triomph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-jamnitzer/#i_0

JENSEN JACOB (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 297 mots

Né le 29 avril 1926 à Copenhague, Jacob Jensen devient apprenti dans l’affaire de tissu d’ameublement de son père et commence, à peine sorti de l’adolescence, à concevoir du mobilier moderniste. Il étudie (1948-1952) à l’École des arts et métiers du Danemark (aujourd’hui intégrée à l’Académie royale des beaux-arts du Danemark), où il est le premier étudiant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-jensen/#i_0

JOURDAIN FRANCIS (1876-1958)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 316 mots

Fils de l'architecte Frantz Jourdain, Francis Jourdain commence une carrière de peintre avant de s'intéresser aux arts décoratifs. Ses Ateliers modernes, créés en 1912, prennent une extension si rapide qu'il les complète après la guerre par une boutique, « Chez Francis Jourdain », où l'on trouve aussi bien des meubles, des tissus, des papiers peints, des céramiques. Les théories de Jourdain et ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-jourdain/#i_0

JULIEN GUILLAUME (XIIIe-XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 216 mots

L'orfèvre parisien Guillaume Julien, possesseur de deux boutiques sur le Grand-Pont, travailla pour le roi Philippe IV le Bel. Sa renommée lui valut la commande du chef reliquaire monumental de Saint Louis, destiné à la Sainte-Chapelle, et les comptes royaux mentionnent des paiements à l'orfèvre (mort en 1316 env.) puis à ses héritiers de 1298 à 1325. Le chef reliquaire d'or et de pierres précieus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-guillaume/#i_0

KENZAN OGATA (1663-1743)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 1 311 mots

L'ère Genroku (1688-1703) vit l'apogée de l'artisanat de Kyōto. La plupart des soieries et des laques y furent fabriqués par les héritiers d'une longue tradition constamment renouvelée par une clientèle au goût raffiné et d'une haute culture. C'est à cette époque que Nonomura Ninsei et Ogata Kenzan furent les initiateurs d'un nouvel art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ogata-kenzan/#i_0

KŌETSU HON.AMI (1558-1637)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 1 230 mots

Dès 1530, enrichis par le commerce avec la Chine, les grands marchands de Kyōto, tout en assumant la direction administrative de leur ville, prirent part à la vie culturelle, s'adonnant à la cérémonie du thé, aux arrangements de fleurs, à la poésie, à la calligraphie. Ils avaient pour clientèle la cour et l'aristocratie et soutinrent financièrement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koetsu/#i_0

KŌRIN OGATA (1658-1716)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 1 333 mots

À la fin du xviie siècle, en dépit du transfert du gouvernement shogunal à Edo (la future Tōkyō), Kyōto reste le centre intellectuel et artistique du Japon. L'aristocratie et les riches familles marchandes ont alors des intérêts communs : poésie, calligraphie, peinture, et chanoyu sont leurs passe-temps favor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ogata-korin/#i_0

KURAMATA SHIRO (1934-1991)

  • Écrit par 
  • Brigitte FITOUSSI
  •  • 555 mots

Tout au long de sa carrière, le designer japonais Kuramata Shiro a su associer à son savoir-faire professionnel une dimension poétique peu commune. Célèbre dans son pays, il reste longtemps méconnu à l'étranger et n'acquiert un renom international qu'à partir des années 1980. Il participe, dès 1981, au mouvement d'avant-garde italien Memphis, fondé par Et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kuramata/#i_0

LALIQUE RENÉ (1860-1945)

  • Écrit par 
  • Yvonne BRUNHAMMER
  •  • 2 087 mots

Créateur de bijoux et maître verrier, René Lalique participe activement à la révolution esthétique de la fin du xixe siècle. Grâce à l'emploi de nouvelles techniques, le recours à de nouveaux matériaux et à un répertoire iconographique original va lui permettre d'inventer de véritables manifestes de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-lalique/#i_0

LAMOUR JEAN (1698-1771)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 184 mots
  •  • 1 média

Ferronnier lorrain, Jean Lamour travailla à Nancy sous la direction de l'architecte Héré à la chapelle du Bon-Secours (grilles), à la maison des Missions royales (rampe d'escalier et balcons) et surtout à la place Stanislas. Les deux grilles monumentales (1751-1755) qui ferment cette place sont le triomphe de la ferronnerie. Fortement rythmées par des pilastre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-lamour/#i_0

LANDO DI PIETRO (mort en 1340)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 80 mots

Architecte et orfèvre renommé ayant travaillé au service des Angevins, à Naples. Lorsque le « conseil de la cloche », à Sienne, décida, le 23 août 1339, de reprendre un vieux projet d'embellissement de la cathédrale, il fit appel à lui. Il proposa un nouveau corps d'édifice plus large que le précédent en transformant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lando-di-pietro/#i_0

LASALLE PHILIPPE DE (1723-1804)

  • Écrit par 
  • Évelyne GAUDRY
  •  • 904 mots

Né à Seyssel en Bugey, dans l'Ain, Philippe de Lasalle entra en apprentissage chez le peintre Sarrabat, dont on sait qu'il fut cité, en 1751, parmi les peintres lyonnais capables de former les dessinateurs en soieries. Il convient à ce propos de rappeler le rôle important que jouèrent ces derniers au xviiie siècle et qu'évoque d'ailleurs Joubert de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-de-lasalle/#i_0

LEACH BERNARD (1887-1979)

  • Écrit par 
  • Anthony CHRISTIE
  •  • 803 mots

Fils d'un juge du British Colonial Service, Bernard Leach, né à Hong Kong, fut envoyé en Angleterre pour les besoins de son éducation et, à l'âge de seize ans, entra à la Slade School of Art, où il suivit les leçons de dessin de Tonks. Il fréquenta ensuite la London School of Art ; là, Brangwyn lui enseigna l'eau-forte. En 1909, sous l'influence des écrits de Lafcadio Hearn, il se rendit au Japon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-leach/#i_0

LELEU JEAN-FRANÇOIS (1729-1807)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 222 mots

Ébéniste français. Leleu fut formé dans l'atelier d'Œben, comme Riesener, dont il resta longtemps le rival. À la mort du maître en 1763, il espérait obtenir la direction de l'atelier ; mais, ayant été évincé par Riesener, il se fit recevoir maître en 1764 et s'installa à son compte. Il est influencé par Œben, mais s'affirme bientôt comme le plus néo-classique des ébénistes de son époque, peut-être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-leleu/#i_0

LENDINARA LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 453 mots

Famille de sculpteurs sur bois et de marqueteurs de la seconde moitié du xve siècle, originaire de Lendinara (province de Rovigo en Vénétie).Les membres les plus célèbres de cette famille sont deux frères, Lorenzo et Cristoforo Canozi, dits Lendinara, qui ont fortement contribué au perfectionnement de l'intarsio ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lendinara/#i_0

LE PRINCE LES

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 345 mots

Dynastie de peintres verriers de Beauvais. Parmi les Le Prince, le plus ancien nom connu par les archives est celui de Lorin (1491), qui travailla pour l'église Saint-Martin aujourd'hui détruite, mais dont aucune œuvre n'est conservée. Viennent ensuite Jean, Engrand, Nicolas et Pierre connus à la fois par les textes et par des œuvres ; mais nous ignorons le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-le-prince/#i_0

LEROUX GEORGES (1922-1999)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 650 mots

Le relieur Georges Leroux est né à Grasse en 1922. Il fait son entrée dans le monde artistique par la poésie : auteur de poèmes puis rédacteur d'une revue de poésie, il ouvre à Cannes une librairie de livres rares et épuisés. Sa future femme, Lilette, pratique la reliure et c'est pour elle qu'il crée ses premiers projets. Une longue complicité va alors s'éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-leroux/#i_0

LOEWY RAYMOND (1893-1986)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 1 366 mots
  •  • 1 média

Français émigré aux États-Unis, acteur majeur de la streamline – l’ancêtre du design industriel – Raymond Loewy a été, dès les années 1930-1940, l’un des premiers à réfléchir à des formes propres à plaire au consommateur tout en se pliant aux exigences industrielles. Les logos et enseignes de L'Oréal, Air France, Monoprix, BP, LU, Shell et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-loewy/#i_0

LURÇAT JEAN (1892-1966)

  • Écrit par 
  • Nicole de REYNIES
  •  • 556 mots

Essentiellement connu pour ses cartons de tapisserie, Jean Lurçat, frère de l'architecte André Lurçat, s'est exprimé cependant avec talent dans des domaines très divers (peintures, dessins, aquarelles, estampes, vitraux, céramiques et mosaïques, bijoux et cristaux, décors de théâtre, poèmes, œuvre critique). Il abandonne des études médicales pour apprendr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-lurcat/#i_0

MARCILLAT GUILLAUME DE (1470 env.-1529)

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 310 mots
  •  • 1 média

Peintre verrier, né très probablement à La Châtre et mort à Arezzo, souvent appelé par erreur Guillaume de Marseille. Guillaume de Marcillat est connu par ses travaux en Italie ; de sa vie en France, nous ignorons tout, sauf un passage à Narbonne dans les premières années du xvie siècle, peu avant son départ pour Rome. Nous sommes bien renseignés sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-de-marcillat/#i_0

MARE ANDRÉ (1885-1932)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 268 mots

Peintre et décorateur français. Mare est peintre avant d'être décorateur, et son goût pour les valeurs traditionnelles et la qualité du travail influencera ses conceptions. Il commence par dessiner des reliures aussi bien que des meubles. Le point de départ de son succès date de son association avec le peintre et architecte Louis Süe (1875-1968) et de la fondation en 1919 de la Compagnie des arts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-mare/#i_0

MARINOT MAURICE (1882-1960)

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 385 mots

Peintre et maître verrier français. Marinot se destine d'abord à la peinture. En 1901, il se rend à Paris et entre à l'École nationale des beaux-arts, où il travaille dans l'atelier de Cormon de 1905 à 1912. Il fait alors partie du groupe des fauves et prend part à leurs expositions ; au Salon de 1912, il présente déjà quelques verres avec ses tableaux. Enthousiasmé par la visite de la verrerie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-marinot/#i_0

MARTIN PIERRE-LUCIEN (1913-1985)

  • Écrit par 
  • Jean TOULET
  •  • 1 168 mots

Contrairement à ses grands prédécesseurs – Marius-Michel s'est fait connaître par ses prises de position doctrinales, Legrain et Bonet furent des décorateurs non praticiens –, le relieur d'art Pierre-Lucien Martin est d'abord un homme de métier. Métier qu'il a appris à l'École Estienne, métier qu'il a exercé longtemps comme ouvrier ici ou là jusqu'en 1940, puis comme artisan pendant une dizaine d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lucien-martin/#i_0

MATÉGOT MATHIEU (1910-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 808 mots

Mathieu Matégot est né le 4 avril 1910 en Hongrie à Tapio-Sully, village situé à une vingtaine de kilomètres de Budapest. Il débute comme décorateur au Théâtre national de la capitale après avoir suivi une formation artistique à l'Académie Jaschick et à l'école des Beaux-Arts. Âgé de dix-neuf ans, il quitte son pays pour découvrir l'Europe de l'Ouest, le continent américain et choisit de s'install […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathieu-mategot/#i_0

MAURER INGO (1932- )

  • Écrit par 
  • Claire FAYOLLE
  •  • 881 mots

« Créateur de lumière ? Il n'y en a que deux : Dieu et Thomas Alva Edison. Et nous, les concepteurs et créateurs de lampes, nous ne faisons que cacher ce que ces deux-là ont créé. » Ainsi s'exprime le designer allemand Ingo Maurer lors de l'exposition Lumières, je pense à vous du Centre Georges-Pompidou à Paris, en 1985, où il présente un système d'éclairage à basse tension rév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ingo-maurer/#i_0

M.D. PAPE (actif mil. XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine MARCHEIX
  •  • 147 mots

L'émailleur qui signe M. D., M. D. P., M. D. P. P., ou M. D. Pape ne doit pas être confondu avec Martin Didier qui fut émailleur du roi à la fin du xvie siècle. Rien dans sa signature n'indique qu'il se soit appelé Martin ni Didier ; en revanche, son style et ses modèles gravés le rattachent plutôt à l'art des environs de 1550. Il a peint quelquefois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actif-mil/#i_0

MOKUBEI AOKI (1767-1833)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 268 mots

Hommede grande culture, amateur d'art éclairé, potier autant que peintre, Aoki Mokubei est le type même du lettré, dans son concept oriental, et la personnification d'une certaine élite intellectuelle de l'époque. Il fut esthète avant que d'être artiste et, fait exceptionnel, il passa très tard à la création.En dépit de la politique isolationniste, le prestige de la Chine n'avait cessé de croître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mokubei/#i_0

MONTIGNY PHILIPPE CLAUDE (1734-1800)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 144 mots

Fils de Louis Montigny, ébéniste du faubourg Saint-Antoine, Philippe Montigny, reçu maître en 1766, se fit une spécialité des meubles imitant les meubles de Boulle. On assiste, en effet, à la fin du xviiie siècle, à un renouveau de la mode des meubles d'ébène à marqueterie d'écaille et de cuivre. La techniqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-claude-montigny/#i_0

MORRIS WILLIAM (1834-1896)

  • Écrit par 
  • Philip Prichard HENDERSON
  •  • 1 989 mots
  •  • 2 médias

Tout à tour dessinateur, poète, romancier, traducteur, peintre, théoricien, et finalement acteur notable du mouvement socialiste anglais, William Morris fonda le mouvement Arts and Crafts en Angleterre grâce à ses créations dans divers arts décoratifs (mobilier, textile, vitrail, papier peint), bouleversant l'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-morris/#i_0

MOUILLE SERGE (1922-1988)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 684 mots

Originaire, comme l'architecte Charles Garnier, du quartier Mouffetard, un secteur populaire de la montagne Sainte-Geneviève à Paris, Serge Mouille entre à treize ans à l'École des arts appliqués. Après avoir travaillé sous la direction de Gabriel Lacroix dans l'atelier d'orfèvrerie, spécialité dont il sera diplômé, il s'installe à son compte, en 1945, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-mouille/#i_0

NASSARO ou NAZZARO MATTEO DEL (mort en 1548 env.)

  • Écrit par 
  • Marguerite KRASSILNIKOFF
  •  • 522 mots

Peintre, dessinateur, orfèvre, graveur sur gemmes et médailleur italien, Matteo del Nassaro est pour Vasari le maître de la glyptique. Fils de Jacopo del Nassaro, bottier à Vérone, il apprend dans sa jeunesse le dessin et la musique. Deux artistes de Vérone lui enseignent la gravure : Galeazzo Mondella et Nicolò Avanz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nassaro-nazzaro/#i_0

NINSEI NONOMURA (mil. XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 393 mots

Potier japonais, Ninsei est originaire du village de Nonomura, près de Tamba. Il établit, vers 1650, son four à Omurō, près du Ninnaji, dans les environs de Kyōto, sous la protection de l'abbé du monastère et du grand maître du thé Kanamori Shōan. En 1657, prenant la tonsure, il adopta le nom de Ninsei. C'est ce même nom qu'à l'aide d'un cachet il imprima sur les bases de ses céramiques. Celles-ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ninsei-nonomura/#i_0

OCHIAOURI IRAKLI (1924- )

  • Écrit par 
  • Jean BLANKOFF
  •  • 261 mots

Artiste géorgien d'origine khevsoure, né le 20 novembre 1924 à Tbilisi, Irakli Ochiaouri, qui pratique différentes techniques, s'est particulièrement illustré dans le travail du métal repoussé et martelé (cuivre, laiton, entre autres). À partir de 1969, il enseigne à Tbilissi. Bien qu'il soit grand admirateur de Modigliani et d'autres peintres modernes, l'artiste puise son inspiration dans la cult […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irakli-ochiaouri/#i_0

ŒBEN JEAN-FRANÇOIS (1720 env.-1763)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 312 mots
  •  • 1 média

Ébéniste d'origine allemande, Œben travaille à son arrivée à Paris dans l'atelier de Charles-Joseph Boulle au Louvre. La formation qu'il a reçue en Allemagne et l'influence de Boulle expliquent l'extraordinaire virtuosité de marqueteur qu'il déploiera. Son mariage en 1749 avec la sœur de Roger Van der Cruse dit Lacroix (R.V.L.C.) a certainement facilité son adoption par le milieu des ébénistes par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-oeben/#i_0

PALISSY BERNARD (1510 env.-1590)

  • Écrit par 
  • Dominique POULAIN
  •  • 1 273 mots

Céramiste et « philosophe naturel » français. Le caractère romanesque de Bernard Palissy, suscité en partie par sa vie aventureuse et par ses écrits, fut amplifié par le mouvement romantique et laïc du xixe siècle qui en fit une figure quasi mythique. Textes et documents permettent pourtant de retracer sommairement sa vie et sa carrière dans ses étape […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-palissy/#i_0

PANTON VERNER (1926-1998)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie FÈVRE
  •  • 969 mots
  •  • 1 média

Le designer danois Verner Panton reste bien assis sur la seconde moitié du xxe siècle, grâce à un siège insubmersible : la voluptueuse chaise Panton, qu'il conçut en 1954.Moulée d'une seule pièce dans une résine synthétique, en porte à faux, cette chaise empilable représente au moment de sa création une performance technologique. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verner-panton/#i_0

PAULIN PIERRE (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Stéphane LAURENT
  •  • 932 mots

Né à Paris en 1927, Pierre Paulin est sensibilisé au design par son oncle, dessinateur automobile dans l'Angleterre d'avant guerre et à la sculpture par un grand-oncle, Frederik Balthazar Stoll. Il apprend la taille sur pierre à Beaune (Bourgogne), mais en 1947 une grave blessure au bras l'empêche de poursuivre son dessein. Ses parents l'orientent alors vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-paulin/#i_0

PÉNICAUD LES (XVe-XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine MARCHEIX
  •  • 434 mots

Le fondateur de la première dynastie limousine d'émailleurs connus, Nardon Pénicaud, était sans doute plus jeune d'une génération que d'autres artistes restés anonymes, tels le prétendu Monvaerni et le Maître du triptyque d'Orléans. La seule précision apportée par son œuvre est la date de 1503 sur une Crucifixion (musée de Cluny, Paris). Tous ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penicaud-les/#i_0

PERRIAND CHARLOTTE (1903-1999)

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Universalis
  •  • 1 502 mots

Créatrice de mobiliers et d'aménagements intérieurs, Charlotte Perriand a fait ses études à l'École de l'Union centrale des arts décoratifs de Paris, de 1920 à 1925, avant de s'engager, aux côtés des principaux protagonistes de la scène architecturale parisienne, dans une véritable réforme de l'espace domestique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlotte-perriand/#i_0

PESCE GAETANO (1939- )

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 1 110 mots

Si l'art nouveau a tenté de réconcilier l'Art et l'Utile en faisant de l'architecte un créateur total dominant à la fois le secteur de la construction et celui du décor intérieur, il ne vint jamais à l'esprit de ses maîtres – ni de leurs successeurs de l'entre-deux-guerres – que non seulement il ne fallait plus distinguer l'architecture du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaetano-pesce/#i_0

PICART LE DOUX JEAN (1902-1982)

  • Écrit par 
  • Sophie DESWARTE
  •  • 768 mots

La réaffirmation des fonctions murales et monumentales de la tapisserie, l'étude attentive de ses techniques spécifiques, principes défendus par Jean Lurçat à la suite de sa redécouverte de l'Apocalypse d'Angers en 1929, ont été le point de départ de l'œuvre de cartonnier de Jean Picart le Do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-picart-le-doux/#i_0

PIERLOT NORBERT (1919-1979)

  • Écrit par 
  • Gilles PLAZY
  •  • 940 mots

« Où aboutira Pierlot, il est trop tôt encore pour le prévoir », écrivait Yves Bonnefoy en 1976. C'était dans le catalogue de l'exposition consacrée à Ratilly, au musée des Arts décoratifs de Paris. Yves Bonnefoy, le poète, était l'ami de Norbert Pierlot, le potier, dont il voyait inaugurer le temps d'une nouvelle expérience, dont il voyait commencer l'œuvre, entre sculpture et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norbert-pierlot/#i_0

PIERO DI PUCCIO (actif entre 1364 et 1394)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 151 mots

Peintre et mosaïste de l'école toscane. La carrière de Piero di Puccio s'est partagée entre Orvieto, Pise et Milan, où il est envoyé en 1365 pour se mettre au service de Galeas Visconti, avec plusieurs artistes pisans (Giunta di Bonajuto, Jacopo di Simonetto, etc.). Il avait auparavant collaboré à Orvieto avec Ugolino di Prete Ilario à la chapelle du Corpora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-di-puccio/#i_0

PROUVÉ JEAN (1901-1984)

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM
  •  • 2 031 mots

Héritier de l'école de Nancy, Jean Prouvé est l'un des grands inventeurs de structures de l'architecture du xxe siècle. Il a défini, à partir de la tôle d'acier, un langage constructif élégant et rationnel qu'il n'a cessé de perfectionner tout au long de sa carrière. D'abord ferronnier d'art, puis ingénie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-prouve/#i_0

PROUVÉ VICTOR (1858-1943)

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 306 mots

Artiste polyvalent, Victor Prouvé a pratiqué toutes les techniques ; il fut peintre, graveur, sculpteur et décorateur. Originaire de Nancy, ses précoces dispositions pour le dessin lui valent, dès 1877, une bourse d'études à l'École des beaux-arts de Paris où il sera l'élève de Cabanel. Il expose aux Salons des artistes français à partir de 1885. De retour dans sa ville natale, il participe largem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-prouve/#i_0

PUTMAN ANDRÉE (1925-2013)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 984 mots

L'histoire du design mondial aura été marquée par un trio incomparable constitué par des femmes : Maïmé Arnodin (1916-2003), Denise Fayolle (1923-1995), Andrée Putman (1925-2013). Aucune d'entre elles n'a été formée par une quelconque école d'art. La doyenne est ingén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andree-putman/#i_0

RATEAU ARMAND ALBERT (1882-1938)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 129 mots

Décorateur français, Armand Rateau est d'abord attiré par la sculpture sur bois, ce qui l'amène, très jeune, à dessiner des projets de meubles. Sa carrière se situe en dehors de tous les mouvements et groupes du style « art déco ». L'Antiquité et l'Orient l'inspirent dans les différents intérieurs très originaux qu'il imagine, le plus célèbre étant celui de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-albert-rateau/#i_0

RIESENER JEAN-HENRI (1734-1806)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 351 mots
  •  • 1 média

Le plus célèbre des ébénistes du règne de Louis XVI, Riesener est né en Allemagne et s'est formé à Paris dans l'atelier de son compatriote Jean-François Œben. À la mort de ce dernier, en 1763, il aide sa veuve à maintenir l'activité de l'atelier et produit des œuvres qu'il continue, suivant la coutume, à estampiller Œben. En 1767, il épouse la veuve d'Œben, ce qui facilite en 1768 son accession à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-henri-riesener/#i_0

ROBERT dom GUY DE CHAUNAC dit (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Michèle HENG
  •  • 789 mots

Guy de Chaunac, dont la famille paternelle était d'origine périgourdine, est né en 1907 à Nieul-l'Espoir dans la Vienne, où il passa son enfance dans la propriété maternelle. Au collège des jésuites de Poitiers, il montra peu d'intérêt pour les études, à l'exception du dessin. En 1925, il fut admis à l'École nationale des arts décoratifs de Paris où l'enseignement lui parut terne et conventionnel. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-dom-guy-de-chaunac-dit/#i_0

ROENTGEN DAVID (1743-1807)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 324 mots
  •  • 1 média

Fils d'Abraham Roentgen (1711-1792), ébéniste allemand installé à Neuwied près de Coblence. Formé par son père, David Roentgen lui succède en 1772. Il donne une grande extension à l'atelier de Neuwied, dont la production se distingua par l'habileté des mécanismes et la virtuosité des marqueteries, ceci grâce à une double collaboration. Roentgen s'était, en effet, associé avec l'horloger Peter Kinz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-roentgen/#i_0

ROMBOUTS NICOLAS dit CLAES (mort en 1531)

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 241 mots

Peintre verrier attitré de Marguerite d'Autriche, Nicolas Rombouts est mort à Bruxelles, où on le trouve installé dès 1499, semble-t-il ; la date de sa naissance demeure inconnue. Plusieurs de ses œuvres sont conservées et permettent de suivre l'évolution de son style. Le vitrail peint en 1503 à la cathédrale d'Anvers pour Engelbert II de Nassau, gouverneur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rombouts-nicolas-dit-claes/#i_0

ROYÈRE JEAN (1902-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 974 mots

Le décorateur Jean Royère est né à Paris en 1902. Après une courte carrière dans le commerce auprès de son oncle au Havre, ce fils de haut fonctionnaire se lance dans la décoration à Paris, à l'âge de vingt-neuf ans.Autodidacte, le jeune décorateur explore d'abord l'œuvre de ses aînés avant de forger son propre vocabulaire formel. Ses premiers projets témoignent d'une admiration pour le décorateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-royere/#i_0

RUHLMANN ÉMILE JACQUES (1879-1933)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 365 mots
  •  • 1 média

Fils d'un entrepreneur de peinture alsacien installé à Paris, Ruhlmann est mêlé très jeune au milieu des architectes et des décorateurs. Il se forme aux techniques de l'ébénisterie et s'impose dès le Salon d'automne de 1913 par la forme élégante des pieds fuseaux et la préciosité des placages de ses meubles. La renommée viendra surtout après la guerre lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-jacques-ruhlmann/#i_0

SAPPER RICHARD (1932-2015)

  • Écrit par 
  • Christine COLIN
  •  • 762 mots

Richard Sapper est un designer allemand. Né le 30 mai 1932 à Munich, il y poursuit des études (anatomie, ingénierie, philosophie), couronnées par un diplôme de commerce de l’université de la ville. Il intègre ensuite le département du design de Daimler-Benz à Stuttgart. Pour autant, il fera toute sa carrière à Milan, où il ouvre son agence en 1959.Auparavant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-sapper/#i_0

SENÉ JEAN-BAPTISTE CLAUDE (1748-1803)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 291 mots

Membre d'une famille qui comptait de nombreux menuisiers et ébénistes, Sené fut reçu maître menuisier dès 1769. Son activité se situe tout entière pendant la période Louis XVI. De son vivant, et encore actuellement, son œuvre est éclipsée par celle de son rival Georges Jacob, mais les recherches récentes de Pierre Verlet sur le mobilier royal ont montré l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-claude-sene/#i_0

SERIZAWA KEISUKE (1895-1984)

  • Écrit par 
  • Christine SHIMIZU
  •  • 932 mots

Nommé en 1956 par le gouvernement japonais Trésor national vivant dans le domaine de la teinture, Serizawa a su redonner à cet art traditionnel une nouvelle vie en puisant son inspiration dans les arts populaires japonais et en utilisant de nouveaux supports. Yanagi Sōetsu, théoricien du mouvement pour la renaissance des arts populaires au Japon, a vanté ses « œuvres empreintes de modestie et de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serizawa/#i_0

SERRURIER-BOVY GUSTAVE (1858-1910)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 431 mots

Redécouvert en 1975 par Jacques-Grégoire Watelet (Gustave Serrurier-Bovy, architecte et décorateur 1858-1910, Académie royale de Belgique, Bruxelles), le meublier et décorateur Serrurier-Bovy doit être compté parmi les premiers représentants de l'Art nouveau sur le continent européen. Fils d'un entrepreneur de menuiserie, il fit ses é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-serrurier-bovy/#i_0

SHERATON THOMAS (1751-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 998 mots

Ébéniste anglais, champion du néo-classicisme, Thomas Sheraton donna son nom, durant la dernière phase de l'ère géorgienne (de l'avènement du roi George Ier, en 1714, à la mort de George IV, en 1830), à un style de mobilier caractérisé par un extrême raffinement, qui fut sans doute à l'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-sheraton/#i_0

SŌTATSU NONOMURA (XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 1 405 mots

Au début du xviie siècle, lors de la création du shōgunat des Tokugawa, Kyōto, perdant sa puissance politique, reste le centre culturel et artistique du Japon. Tandis que Ieyasu utilisait les principes de l'éthique confucianiste pour consolider son pouvoir, la noblesse de cour, nostalgique, collaborait avec les riches marchands pour faire revivre la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sotatsu-nonomura/#i_0

SOTTSASS ETTORE (1917-2007)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 1 250 mots

La Foire internationale du meuble qui se tient chaque année à Milan suscite, au moins depuis 1970, un succès croissant tant l'équipement de la maison a provoqué l'inventivité des créateurs transalpins soutenus par des industriels à l'affût du moindre signe de modernité. Reprenant l'exemple des maîtres de l'Art nouveau, certains architectes se comportent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ettore-sottsass/#i_0

SPERANDIO SAVELLI DE MANTOUE dit (1425 env.-env. 1495)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 281 mots

Fils d'un orfèvre de Mantoue, Sperandio doit surtout sa réputation à son activité de médailleur. Le peu que l'on sait de sa vie nous le montre comme un artiste besogneux, chargé d'une famille qu'il qualifiait lui-même d'inutile, contraint, pour survivre, de quémander les bonnes grâces des princes et passant d'ailleurs d'un protecteur à l'autre sans beaucoup de scrupules. On le trouve ainsi success […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sperandio/#i_0

STARCK PHILIPPE (1949- )

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  • , Universalis
  •  • 1 236 mots
  •  • 1 média

Né à Paris en 1949, fils d'un constructeur d'avions, le designer et architecte d’intérieur Philippe Starck est un produit de l'enseignement libre : études secondaires à l'institution Sainte-Croix de Neuilly puis cours d'architecture intérieure à l'école Camondo. Dès 1969, il se fait connaître par un projet de maison gonflable et le couturier Pierre Cardin l'engage pour créer une gamme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-starck/#i_0

TANYŪ KANŌ (1602-1674)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 333 mots

Artiste comblé par la richesse et la gloire, Kanō Tanyū atteignit les plus hauts sommets auxquels un artiste pouvait prétendre. Son plus grand mérite fut de lier sa fortune à celle des Tokugawa, assurant ainsi la prospérité de son école et son rayonnement pendant près de trois cents ans. Quittant Kyōto pour Edo, il provoqua la scission de l'école en deux branches. Les Kanō d'Edo eurent bientôt le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanyu/#i_0

THOMIRE PIERRE PHILIPPE (1751-1843)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 306 mots
  •  • 1 média

Fils d'un ciseleur parisien, Thomire bénéficia d'une formation très complète. Il travailla la sculpture à l'Académie de Saint-Luc, à Rome, avec Pajou et Houdon. Ce dernier aurait voulu en faire un fondeur, mais Thomire se spécialise dans la ciselure et entre dans l'atelier de Gouthière. Il acquiert très vite auprès de celui-ci une parfaite connaissance des secrets du métier, particulièrement de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-philippe-thomire/#i_0

THONET MICHAEL (1796-1871)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 584 mots

Pionnier autrichien de la fabrication industrielle de mobilier. Ses innovations en matière de production de meubles en bois courbé influencèrent profondément ses contemporains, mais aussi les créateurs de l'époque moderne, et les chaises qu'il conçut, aux lignes à la fois fonctionnelles et raffinées, sont encore fabriquées de nos jours.À l'origine simple ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-thonet/#i_0

TIFFANY LOUIS COMFORT (1848-1933)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 628 mots
  •  • 2 médias

Peintre, artisan, philanthrope, décorateur et designer américain de renommée internationale, Louis Comfort Tiffany fut l'un des plus importants représentants de l'Art nouveau, mais aussi un innovateur remarquable dans le domaine de la verrerie d'art.Fils du célèbre bijoutier Charles Lewis Tiffany (1812-1902), Louis naît le 18 février 1848 à New York. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-comfort-tiffany/#i_0

TIJOU JEAN (XVIIe-XVIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 281 mots

Serrurier ornemaniste d'origine française, Jean Tijou arrive en Angleterre vers 1660. Il travaille sous les ordres de différents architectes, pour Wren en particulier, au château de Hampton Court (1670), puis à la cathédrale St. Paul et dans diverses maisons de Londres. Il dessine des balcons, des rampes, des grilles. Son ouvrage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tijou-jean/#i_0

UGOLINO DI VIERI (actif apr. 1329-mort en 1385 env.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 458 mots

Signataire avec ses associés du plus beau et du plus grandiose ouvrage émaillé du Trecento, le reliquaire du corporal miraculeux de Bolsena conservé à la cathédrale d'Orvieto (P. dal Poggetto, « Ugolino di Vieri », in Forma e colore, no 8), Ugolino di Vieri pose néanmoins de multiples problèmes d'attribution encore irrésolus. On n'a pu trancher de façon c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ugolino-di-vieri/#i_0

WEDGWOOD JOSIAH (1730-1795)

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 378 mots

Principal représentant d'une importante dynastie de potiers anglais, Josiah Wedgwood, treizième enfant de Thomas Wedgwood, est né à Burslem (Staffordshire). Dès l'âge de neuf ans, il travaille à la poterie paternelle de Churchyard et, par la suite, chez son frère aîné. En 1754, il s'associe avec le célèbre potier Thomas Whieldon à Fenton, mais en se réservan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josiah-wedgwood/#i_0

WIRKKALA TAPIO (1915-1985)

  • Écrit par 
  • Anne LAJOIX
  •  • 1 242 mots

Le designer finlandais Tapio Wirkkala, est mort le 19 mai 1985. Il naquit le 2 juin 1915 à Hanko d'un père sculpteur sur pierre et d'une mère qui s'adonnait au tissage et à la broderie. Il n'oubliera jamais les paysages de la Finlande : le ressac, les tourbillons du ciel, la structure du bois et des pierres, ni l'image du monde du travail que ce pays propose. Wirkkala s'y référera souvent : « Mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapio-wirkkala/#i_0


haut de page

Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD

Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis

©2019 Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.