Pierre KOVALEWSKY

docteur ès lettres, chargé de conférences à l'université de Paris-III, doyen de l'Institut Saint-Denis, Paris

ALEXANDRE Ier PAVLOVITCH (1777-1825) empereur de Russie (1801-1825)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 327 mots

Petit-fils de la Grande Catherine, le jeune Alexandre est, dès son enfance, séparé de son père, qu'il aime en dépit de ses extravagances. L'impératrice se charge de son instruction et le confie, sur la recommandation de Grimm, au Suisse La Harpe, disciple de Diderot et de Voltaire. Elle remet au précepteur des instructions où tout est prévu. Le jeune prince r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ier-pavlovitch/#i_0

ALEXANDRE II NIKOLAÏEVITCH (1818-1881) empereur de Russie (1855-1881)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 700 mots

Aucun monarque européen n'a été mieux préparé à sa tâche qu'Alexandre II. Sa mère charge le poète et humaniste Joukovski de dresser un plan complet d'éducation et d'instruction pour l'héritier du trône, et le pédagogue veillera à l'exécution de son programme. Il veut faire de son pupille un homme dans le sens le plus noble du terme. Son instruction est variée et adaptée aux besoins du pays qu'il d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ii-nikolaievitch/#i_0

ALEXANDRE III ALEXANDROVITCH (1845-1894) empereur de Russie (1881-1894)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 436 mots

Second fils d'Alexandre II, il ne devint héritier présomptif qu'à la mort de son frère, le grand-duc Nicolas, mort en 1865. Un an après, Alexandre épouse la princesse Dagmar de Danemark et prend part aux travaux du gouvernement de son père, dont il adopte alors les idées réformatrices. Au lendemain de l'assassinat de celui-ci, il va basculer dans le camp des conservateurs sous l'influence notammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-iii-alexandrovitch/#i_0

ALEXEÏEV MIKHAÏL VASSILIEVITCH (1857-1918)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 291 mots

Malgré son origine modeste, Mikhaïl Alexeïev réussit, grâce à un travail acharné, à accéder au sommet de la hiérarchie militaire russe. Professeur à l'École supérieure de guerre, il est le maître de plusieurs promotions de futurs chefs militaires.À l'ouverture des hostilités, il est chef d'état-major du front de l'Ouest, puis devient commandant en chef du fro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-vassilievitch-alexeiev/#i_0

ARMÉE BLANCHE

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 460 mots

Cette expression désigne ordinairement les diverses formations militaires qui ont combattu le pouvoir bolchevique en Russie de 1918 à 1922. Si leur but premier était le renversement du nouveau régime, certains de leurs chefs continuaient à se référer au pouvoir issu de la révolution de Février, tandis que la majorité d'entre eux aspiraient au retour à l'autocratie.Dès août 1917, un premier regroup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-blanche/#i_0

CATHERINE Ire (1684-1727) impératrice de Russie (1725-1727)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 504 mots

Quand les Russes mettent Marienbourg à sac en 1702, Marthe Skavronskaïa fait partie du butin. Les témoignages postérieurs auront beau jeu, connaissant l'origine modeste de l'impératrice, de dénigrer sa taille « petite et ramassée », son teint « fort basané », son maintien « sans air ni grâce ». Il faut croire pourtant qu'elle ne manquait pas de charme, à en juger par sa biographie : orpheline d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-ire/#i_0

KOULAK

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 396 mots

Terme appliqué en Russie à la fin du xixe siècle à une minorité de paysans qui, amassant de l'argent et pratiquant l'usure, exploitaient et dominaient la masse des paysans pauvres. Jusqu'en 1917, les koulaks (kulak : poing) continuèrent à s'enrichir ; la réforme de Stolypine leur permit de quitter le mir (commun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koulak/#i_0

MENCHIKOV ALEXANDRE DANILOVITCH prince (1673-1729)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 320 mots

D'origine très modeste et d'une instruction élémentaire, Alexandre Menchikov devient dès l'enfance un compagnon de jeu puis de travail de Pierre le Grand, auquel il est dévoué cœur et âme. C'est cette confiance que l'empereur a en son collaborateur qui explique son élévation extraordinaire et conforme ni à ses talents ni à ses possibilités intellectuelles. C'est un homme orgueilleux et qui ne conn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-danilovitch-menchikov/#i_0

MILLER EVGUENI (1867-1937)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 325 mots

Descendant d'une famille de militaires, Evgueni Miller fait ses études à l'école de cavalerie Nicolas et à l'Académie d'état-major. Chargé de mission en Allemagne, il occupe par la suite le poste d'attaché militaire à Bruxelles, à La Haye et à Rome. Nommé à la tête de l'école de cavalerie Nicolas en 1909 et promu général, il reste commandant de cette célèbre école jusqu'en 1914. Chef d'état-major […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-miller/#i_0

NICOLAS Ier PAVLOVITCH (1796-1855) empereur de Russie (1825-1855)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 556 mots

À l'opposé de son frère Alexandre, le jeune prince reçoit une instruction militaire et scientifique. Monté sur le trône au moment de la révolte des décembristes en décembre 1825, Nicolas Ier Pavlovitch gardera toute sa vie la vision de cette journée dramatique. D'une droiture exceptionnelle et gardien fidèle des principes absoluti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-ier-pavlovitch/#i_0

PAUL Ier (1754-1801) empereur de Russie (1796-1801)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 462 mots

Le grand-duc héritier du trône de Russie Paul reçoit une très bonne éducation, et dans la première partie de sa vie c'est un homme d'apparence équilibrée qui produit lors de son voyage en Europe, et en particulier à la cour de France, une excellente impression. La mort de sa première femme l'affecte beaucoup, mais sa seconde épouse, une femme remarquable, Sophie-Thérèse de Wurtemberg, qui prendra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-ier/#i_0

PLACE ROUGE

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 469 mots

« Belle Place » en ancien russe, et l'une des plus grandes d'Europe (8 ha), la place Rouge est plus vaste que la place de la Concorde. Depuis le xve siècle, elle fut le théâtre de tous les événements importants dans la vie du pays. Les décrets et lois étaient proclamés d'une tribune qui se trouvait au milieu de la place, et de grandes cérémonies et pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/place-rouge/#i_0

POTEMKINE GRIGORI ALEXANDROVITCH prince (1739-1791)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 439 mots

Militaire, Grigori Potemkine est remarqué par l'impératrice Catherine II, dont il devient le favori, et fait une carrière exceptionnellement rapide. Il s'illustre pendant la guerre contre la Turquie en 1774, puis, après la signature du traité de paix, est nommé gouverneur général des provinces nouvellement annexées qui vont de la mer Noire à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grigori-alexandrovitch-potemkine/#i_0

RASPOUTINE GRIGORI EFIMOVITCH NOVYKH dit (1872-1916)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 266 mots

Paysan sibérien, surnommé Raspoutine (le Dépravé) à cause de sa vie dissolue, il n'était ni moine, ni pratiquant de l'Église orthodoxe, mais appartenait très probablement à l'une des sectes chrétiennes fort nombreuses en Russie. Il fut recommandé à l'impératrice parce qu'il avait le pouvoir d'arrêter les hémorragies et pouvait soulager le grand-duc héritier, atteint d'hémophilie ; il ne put cepend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raspoutine/#i_0

ROUMIANTSEV PIOTR ALEXANDROVITCH (1725-1796)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 292 mots

Le père de Piotr Alexandrovitch Roumiantsev commença sa carrière militaire comme simple soldat ; remarqué par Pierre le Grand, il devint maréchal et collaborateur du tsar. Officier de talent et tacticien de premier ordre, Piotr Roumiantsev fait preuve de ses capacités de chef pendant la guerre de Sept Ans (1756-1763), et devient ensuite gouverneur de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-alexandrovitch-roumiantsev/#i_0