MILLER EVGUENI (1867-1937)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Descendant d'une famille de militaires, Evgueni Miller fait ses études à l'école de cavalerie Nicolas et à l'Académie d'état-major. Chargé de mission en Allemagne, il occupe par la suite le poste d'attaché militaire à Bruxelles, à La Haye et à Rome. Nommé à la tête de l'école de cavalerie Nicolas en 1909 et promu général, il reste commandant de cette célèbre école jusqu'en 1914. Chef d'état-major de la région de Moscou, il prend une part active à la préparation des opérations du début de la guerre. Chef d'état-major de la Ve armée, il reçoit, au début de 1917, le commandement du 26e corps d'armée dans les Carpates. Après la révolution de Février, il passe en jugement sur la demande du soviet pour avoir voulu maintenir la discipline dans l'armée, mais il est acquitté par ses chefs et envoyé en Italie comme représentant de l'armée russe auprès du haut commandement italien.

En 1918, il rallie le gouvernement anticommuniste du nord de la Russie, présidé par le socialiste Nicolas Tchaïkovski, et prend la direction des fronts d'Arkhangelsk et de Mourmansk. Il réorganise la vie dans cette vaste région, mais doit l'abandonner au moment du départ des troupes anglaises et devant la pression de l'Armée rouge, supérieure en nombre.

Il s'occupera désormais de ceux qui ont quitté la Russie pour la Norvège (ceux du front d'Arkhangelsk) et la Finlande (ceux du front de Mourmansk) et il réussit à les installer dans différents pays. Représentant du général Wrangel en France, il prend une part active à la vie de l'émigration russe dans ce pays et devient, après l'enlèvement du général Koutiépov en 1930, chef de l'Union générale des anciens combattants russes. Il est lui-même enlevé en plein Paris, probablement par les communistes russes (22 sept. 1937).

Agence de presse russe

Agence de presse russe

photographie

Des réfugiés politiques russes, qui ont fui la révolution de 1905, ouvrent leur propre agence de presse, à Paris, en 1906. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Pierre KOVALEWSKY

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, chargé de conférences à l'université de Paris-III, doyen de l'Institut Saint-Denis, Paris

Classification

Pour citer l’article

Pierre KOVALEWSKY, « MILLER EVGUENI - (1867-1937) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-miller/