DÉCEMBRISTES ou DÉCABRISTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En Russie, et ensuite dans toute l'Europe, on nomma décembristes (ou décabristes, de dekabr, « décembre » en russe) la phalange des officiers nobles et libéraux qui, le 14 décembre 1825, tentèrent de soulever la garnison de Saint-Pétersbourg (Leningrad) pour obtenir du nouveau tsar, Nicolas Ier, les réformes de structure indispensables dans une Russie rétrograde. Ce coup d'État militaire n'était pas le premier en Russie (Élisabeth Ire et Catherine Ire montèrent sur le trône par ce moyen), mais il aurait pu devenir la première révolution russe. Si l'action stupéfiante des décembristes n'avait été si mal préparée, l'explosion eût été terrible, comme l'écrivait l'ambassadeur de France à son gouvernement, et il ajoutait avec lucidité : « Les éclats en auraient parsemé l'Europe ! » Mais le soulèvement sur la place du Sénat (l'actuelle place des Décabristes) ne dura qu'une seule journée. Il eut lieu à la fin de l'interrègne entre la mort d'Alexandre Ier et l'avènement de Nicolas Ier. Les officiers, tous jeunes, issus des plus nobles et plus anciennes familles de l'empire russe, « fine fleur » du pays, avaient fait les campagnes contre Napoléon de 1805 à 1815 ; ils avaient découvert l'Occident, ses mouvements de libération nationale, ses régimes parlementaires ; ils avaient vu des pays où le servage était aboli depuis des siècles. De retour chez eux, ils se sentirent « honteux d'être russes ». Leur tsar leur avait promis de longue date de tout changer, de tout réformer. Il avait libéré l'Europe avec ses alliés, il était entré en vainqueur dans Paris, il avait imposé une Constitution à Louis XVIII, mais revenu chez lui, il n'avait tenu aucun de ses engagements concernant l'abolition du servage, la liberté d'opinion et d'expression. Alexandre Ier semblait las de régner. Il confiait son État à son âme damnée, le général Araktcheïev, et, pour sa politique extérieure, se soumettait aux thèses réactionnaires de Metternich. Décidés à agir par eux-mêmes, beaucoup d'officiers et d'i [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : diplômée d'études supérieures d'histoire, écrivain

Classification


Autres références

«  DÉCEMBRISTES ou DÉCABRISTES  » est également traité dans :

ODOÏEVSKI ALEXANDRE IVANOVITCH (1802-1839)

  • Écrit par 
  • Alexandre BOURMEYSTER
  •  • 174 mots

Poète russe descendant d'une lignée princière illustre mais appauvrie. Officier de la garde à dix-neuf ans, Alexandre Ivanovitch Odoïevski se lie avec Griboïedov, écrit des vers, et adhère à la société secrète du Nord. Le 14 (26) décembre 1825, il participe activement à l'insurrection qu'on appellera « décabriste » ou « décembriste ». Condamné au bagne, il anime, en Sibérie, les réunions de l'« ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ivanovitch-odoievski/#i_39375

RADICHTCHEV ALEXANDRE NIKOLAÏEVITCH (1749-1802)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis VAN REGEMORTER
  •  • 377 mots

Après des études de droit à l'université de Leipzig, Radichtchev fait carrière au collège du commerce sous la protection d'Alexandre Vorontsov, qui ne devait jamais l'abandonner, même dans sa disgrâce. Mais, lecteur de Rousseau et de l'abbé Raynal, il compose en secret des déclamations contre les tyrans dans le goût de l'époque. En 1790, il édite dans son imprimerie personnelle un pamphlet contre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-nikolaievitch-radichtchev/#i_39375

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Répression des révoltes et développement du sentiment national »  : […] Pourtant l'autocratie avait résisté au soulèvement des «  décabristes » (14 décembre 1825), complot militaire d'officiers nobles nourris des leçons de la révolution américaine et de la Révolution française, et qui voulaient substituer au tsarisme un régime plus libéral, sinon démocratique. Les exécutions et l'exil en Sibérie châtièrent les comploteurs, qui n'avaient pas bénéficié d'appui dans le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_39375

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La littérature européenne en Russie (1730-1825) »  : […] L'introduction en Russie de la culture laïque et cosmopolite de l'Europe des Lumières est l'un des objectifs des réformes de Pierre le Grand. Le développement de l'imprimerie, freiné au xvii e  siècle par les autorités religieuses qui en détiennent le monopole, s'accélère sous la direction de l'État et contribue, par la désacralisation du livre, à la laïcisation de la culture. L'instruction s'éman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_39375

RYLEÏEV KONDRATI FEDOROVITCH (1795-1826)

  • Écrit par 
  • Alexandre BOURMEYSTER
  •  • 337 mots

Poète russe et dirigeant décembriste. Ryleïev fut destiné par son père à la carrière militaire. Il entre dans le corps des cadets puis fait campagne en France (1814-1815) ; à son retour, mène à Voronej la vie de garnison. Il démissionne en 1818 et s'installe à Saint-Pétersbourg. Les idées libérales ramenées de France, l'observation de la vie provinciale ont préparé son adhésion à l'opposition que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kondrati-fedorovitch-ryleiev/#i_39375

SAINT-PÉTERSBOURG, anc. LENINGRAD

  • Écrit par 
  • Elena Matveïevna DOROCHINSKAÏA, 
  • Richard Antony FRENCH, 
  • Grigory IOFFE, 
  • Mary McAULEY
  • , Universalis
  •  • 5 486 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le chemin vers la révolution »  : […] La magnificence impériale contrastait fortement avec la croissance du prolétariat industriel de Saint-Pétersbourg. Au cours du xix e  siècle, l'essor industriel de la ville fut accéléré par l'amélioration des communications et l'extension du commerce. En 1810-1811, de nouvelles voies fluviales remplacèrent un système obsolète. En 1813, le premier vaisseau à vapeur russe fut construit à Saint-Péter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-petersbourg-leningrad/#i_39375

VORONTSOV MIKHAÏL SEMENOVITCH (1782-1856)

  • Écrit par 
  • Anca STAHL
  •  • 284 mots

Après des études en Angleterre, qui l'ouvrent aux idées occidentales, Mikhaïl Semenovitch Vorontsov entre dans l'armée et participe aux campagnes contre Napoléon (1806-1814). Durant la campagne de France, il commande les troupes russes qui arrivent à Paris et occupe lui-même les fortifications de La Villette. Il représente la Russie au congrès d'Aix-la-Chapelle en 1818. En 1823, il est nommé gouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-semenovitch-vorontsov/#i_39375

Pour citer l’article

Daria OLIVIER, « DÉCEMBRISTES ou DÉCABRISTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/decembristes-decabristes/