Philippe ROSSI

docteur de troisième cycle

LOPARITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 234 mots

De formule : (Na,Ce,Ca)(Nb,Ti)O3, la loparite est un minéral qui a été découvert dans la presqu'île de Kola (Russie). Sa composition chimique est variable ; on trouve, ainsi, en faible quantité ou en traces : Na2O, K2O, SrO, UO2, ThO2, SiO2... La loparite cristallise dans le système cubique en cristaux généralement petits (de 1 à 2 mm), de couleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loparite/#i_0

POLYHALITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 229 mots

La polyhalite est un sulfate hydraté de potassium, de calcium et de magnésium : K2Ca2Mg(SO4)4,2 H2O. D'allure massive ou parfois fibreuse, la polyhalite cristallise dans le système triclinique ; les cristaux en tablette sont petits et rares. Lorsqu'elle est pure, la polyhalite est blanche, mais souvent des inclusions d'oxydes de fer la colorent du rose saumo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyhalite/#i_0

POLYXÈNE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 430 mots

Solution solide formée de nombreux complexes isomorphes, qui contient en moyenne 83 p. 100 de platine, 10 p. 100 de fer, jusqu'à 7 p. 100 d'iridium, et des traces de palladium, de rhodium, de cuivre et de nickel ; on nomme souvent platine natif ce système minéral.Le polyxène cristallise dans le système cubique à faces centrées. Les cristaux sont peu fréquents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyxene/#i_0

PSILOMÉLANE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 261 mots

Oxyde hydraté naturel de manganèse observé généralement en concrétions à structures en zones concentriques ou en agrégats microcristallins (les enduits dendritiques sont fréquents). Le psilomélane est noir à l'éclat submétallique. La dureté (4-6) varie avec la teneur en eau et l'état physique. La masse volumique est de 4,4 à 4,7 g/cm3 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psilomelane/#i_0

PYRARGYRITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 496 mots

Appelée aussi « argent rouge » antimonié ou argyrythrose, la pyrargyrite est un sulfoantimoniure d'argent qui possède un système cristallin rhomboédrique hémimorphe. Les individus sont souvent prismatiques. Les formes bipyramidées par macles cachent généralement l'hémimorphisme. Toutefois, dans certains faciès, ce caractère peut être très net, en particulier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrargyrite/#i_0

PYROLUSITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 387 mots

De formule MnO2, la pyrolusite est un oxyde naturel de manganèse. Elle est une pseudomorphose de l'acerdèse MnO(OH) dont elle dérive par déshydratation, le minéral devenant friable et tachant les doigts de noir.La pyrolusite s'observe en masses compactes cristallines ou cryptocristallines, éventuellement en masses pulvérulentes qui rappellent la suie. La v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrolusite/#i_0

SPERRYLITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 261 mots

Arséniure naturel de platine, de formule chimique PtAs2, la sperrylite doit son nom au chimiste canadien F. L. Sperry, qui l'a identifiée dans des minerais de Sudbury (Ontario, Canada).Elle contient principalement du platine et de l'arsenic, avec un peu de rhodium et quelquefois de l'étain et des traces de fer, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sperrylite/#i_0

URANINITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 565 mots

L'uraninite est le principal minerai d'uranium et de radium et doit son nom au premier de ces métaux. C'est un dioxyde d'uranium, mais, dans la nature, celui-ci est plus ou moins oxydé, et, de ce fait, sa composition varie entre deux pôles : UO2 et UO3. Le trioxyde serait dû, en partie, à une auto-oxydation résultant du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uraninite/#i_0

VANADINITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 240 mots

Chlorovanadate de plomb, de formule chimique 3(V2O5,3 PbO)PbCl2, cristallisé dans le système hexagonal en individus généralement prismatiques ou tabulaires non clivables. Les cristaux peuvent être creux ou groupés d'une manière analogue à ceux de la pyromorphite. De dureté 3, fragiles, les individus ont un éclat vitreux à adamantin et une couleur du rouge foncé au brun-rouge, en passant par des ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanadinite/#i_0