LOPARITE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De formule : (Na,Ce,Ca)(Nb,Ti)O3, la loparite est un minéral qui a été découvert dans la presqu'île de Kola (Russie). Sa composition chimique est variable ; on trouve, ainsi, en faible quantité ou en traces : Na2O, K2O, SrO, UO2, ThO2, SiO2... La loparite cristallise dans le système cubique en cristaux généralement petits (de 1 à 2 mm), de couleur noir à gris sombre, et laissant sur la porcelaine un trait brun ; les cristaux sont presque toujours maclés suivant l'association type de la fluorine. Sa dureté, dans l'échelle de Mohs, est de 5,5 à 6 et sa masse volumique de 4,75 à 4,89 g/cm3. Enfin, elle ne fond pas au chalumeau.

La loparite se trouve dans les gîtes magmatiques de type basique, et se rencontre en occurrences plus ou moins disséminées dans des syénites néphéliniques riches en ægyrine. Elle y est associée, le plus souvent, à des feldspaths (microcline, albite, etc.) ou à des feldspathoïdes (néphéline) au sein de complexes pegmatitiques souvent riches en eudialyte. Les cristaux de loparite, surtout les plus grands d'entre eux, sont riches en inclusions de minéraux avoisinants, ce qui conduit à leur attribuer une origine métasomatique. La loparite est exploitée comme minerai de terres rares, de niobium, de titane, et des éléments associés.

—  Philippe ROSSI

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Philippe ROSSI, « LOPARITE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/loparite/