Marc PORÉE

professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

BARNES JULIAN (1946- )

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 733 mots

Né à Leicester en 1946, Julian Barnes obtient un diplôme de langues modernes à Oxford avant de suivre des études de droit. Après avoir successivement travaillé comme lexicographe, critique de télévision, critique littéraire (au Sunday Times) et échotier, il se consacre à l'écriture ; mais il ne dédaigne pas, à l'occasion, de renouer avec le journalisme. C'est ainsi que, à la de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-barnes/#i_0

BIENVENUE AU CLUB (J. Coe) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 975 mots

Roman après roman, Jonathan Coe tend à l'Angleterre un miroir, sans trop se soucier de la rigueur qui sied à l'historien, mais avec le désir de mettre en lumière « l'esprit du temps ». Après Testament à l'anglaise, consacré aux années 1980, Bienvenue au club (trad. J. et S. Chauvin, Gallimard, 2003) s'attaque cette fois aux années 1970. Ce temps que les moin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bienvenue-au-club/#i_0

BOWLES PAUL (1910-1999)

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 778 mots

Dans les dernières pages de son autobiographie, Without Stopping, parue en 1972 (Mémoires d'un nomade, 1994), Paul Bowles livrait sa philosophie de la vie : « Dans mon histoire, il n'y a pas de victoires spectaculaires, tout simplement parce que je n'ai pas eu à lutter. Je me suis accroché et j'ai attendu. » Longtemps attendue, la mort l'aura trouvé à Tanger […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-bowles/#i_0

COETZEE JOHN MAXWELL (1940- )

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 810 mots

Né à Cape Town en 1940, John Maxwell Coetzee a pour ancêtres des colons hollandais venus s'installer en Afrique du Sud à la fin du xviie siècle (allusion y est faite dans Dusklands, 1974). Ses études le mènent aux États-Unis, où il enseigne la littérature anglaise, après avoir consacré sa thèse à Samuel Beckett. De retour au pays, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-maxwell-coetzee/#i_0

LE DIT DU VIEUX MARIN, Samuel Taylor Coleridge - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 876 mots

En tête du volume de la première édition des Lyrical Ballads (1798), venait le long poème de Samuel Taylor Coleridge (1772-1834), Le Dit du vieux marin. Selon William Wordsworth (1770-1850), le poème aurait « décour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-dit-du-vieux-marin/#i_0

DON JUAN (G. G. Byron) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 870 mots

Long poème inachevé en dix-sept chants, Don Juan (1819-1824) est le chef-d'œuvre incontesté de lord Byron (1788-1824). Prenant à contre-pied le mythe du libertin cynique immortalisé par Tirso de Molina, Molière et M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-juan-livre-de-g-g-byron/#i_0

LES ENFANTS DE MINUIT, Salman Rushdie - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 846 mots

Après l'échec cuisant de son premier roman, Grimus (1977), la parution des Enfants de minuit en 1981, couronnée par le Booker Prize, ouvre grandes à Salman Rushdie les portes de la renommée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-enfants-de-minuit/#i_0

L'ÉTRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE, Robert Louis Stevenson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 905 mots

Souvent considéré comme le chef-d'œuvre de Robert Louis Stevenson (1850-1894), L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) naît à la faveur d'un cauchemar inspiré par les « Brownies », ces mauvais génies de l'écrivain, alors qu'il séjourne, pour raisons de santé, dans le Midi de la France. Immédiatement salué par s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-etrange-cas-du-docteur-jekyll-et-de-m-hyde/#i_0

FEMMES AMOUREUSES, D. H. Lawrence - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 969 mots

D'abord publié aux États-Unis en 1920, avant de paraître en Angleterre l'année suivante, Femmes amoureuses est le plus ambitieux des romans de D.H. Lawrence (1885-1930). Considéré aujourd'hui comme l'une des œuvres phares du modernisme, avec Ulysse de Joyce et La Terre vaine de T. S. Eliot, parus tous deux en 1922, il fut éreinté par la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/femmes-amoureuses/#i_0

GORDIMER NADINE (1923-2014)

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 1 110 mots

Bien qu'elle ait été unanimement saluée comme la grande dame des lettres sud-africaines, en particulier depuis que le prix Nobel consacra son œuvre en 1991, le sort de Nadine Gordimer ne fut pas toujours été aussi enviable. Son indéfectible engagement pour la liberté d'expression et contre le régime de l'apartheid lui valut longtemps de virulentes critique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nadine-gordimer/#i_0

L'ÎLE AU TRÉSOR, Robert Louis Stevenson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 895 mots

L'Île au trésor (1883) n'est certes pas le premier livre de Robert Louis Stevenson (1850-1894). Il avait déjà signé de nombreux articles, essais, récits de voyages, ainsi que des poèmes et des nouvelles. L'Île au trésor est en revanche son premier roman, et constitue à ce titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ile-au-tresor/#i_0

L'INFORMATION (M. Amis)

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 1 328 mots

On se souvient qu'avant sa publication L'Information (trad. F. Maurin, Gallimard, Paris, 1997) avait défrayé la chronique outre-Manche en raison de l'exorbitant contrat négocié par son auteur. Avec son sens de la provocation qui le caractérise, Martin Amis, à qui on devait déjà un roman intitulé Money (1984), procl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-information/#i_0

MRS. DALLOWAY, Virginia Woolf - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 845 mots

Avec Mrs. Dalloway (1925), Virginia Woolf (1882-1941) trouve sa voix en déclinant le modernisme au féminin. Sans être une pionnière de l'écriture féminine (que l'on songe aux sœurs Brontë ou à George Eliot), ni un écrivain féministe (les féministes n'aiment pas forcément l'auteur d'Une chambre à soi (1929), Virg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mrs-dalloway/#i_0

ODES, John Keats - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 863 mots

Les grandes Odes de Keats sont au nombre de six, et furent composées en sept mois, de mars à septembre 1819. Délaissant le modèle inauguré par le poète grec Pindare (518-446 av. J.-C.), John Keats (1795-1821) fait de l'ode un genre plus analytique et expérimental. Se retrouvent ainsi dans certaines strophes de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odes-john-keats/#i_0

POWELL ANTHONY (1905-2000)

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 821 mots

Une question d'éducation. N'est-il pas révélateur que le premier ouvrage du cycle romanesque auquel Anthony Powell doit l'essentiel de sa célébrité, La Danse de la vie humaine (1951-1972) porte ce titre ? Le livre évoque la jeunesse et l'éducation du narrateur, Nicholas Jenkins, à Eton et Oxford. Né à Londres, Anthony Powell avait fréquenté ces mêmes établis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-powell/#i_0

LE PRÉLUDE, William Wordsworth - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 770 mots

William Wordsworth (1770-1850) travailla toute sa vie à l'écriture du Prélude, vaste œuvre autobiographique de huit mille vers, qui ne fut publié qu'à sa mort, en 1850. Le livre doit son titre au fait que le poème n'était censé être, à l'origine, qu'un préambule à une composition d'inspiration philosophique, qui se serait appelée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-prelude/#i_0

LA PROMENADE AU PHARE, Virginia Woolf - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 1 087 mots

Souvent considéré comme le chef-d'œuvre de Virginia Woolf (1882-1941), La Promenade au phare (1927) est également le plus autobiographique de ses romans, celui dans lequel elle a amplifié la technique du « flux de conscience » abordée dans Mrs Dalloway (1925). Sans être le premier écrivain femme à utiliser ce procédé, qui permet de reproduire le flux chaotiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-promenade-au-phare/#i_0

PROMÉTHÉE DÉLIVRÉ, Percy Bysshe Shelley - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 905 mots

Avec son « drame lyrique » en quatre actes et en vers, Prométhée délivré (1820), Shelley (1792-1822), admirable traducteur, affirme son ardent désir d'originalité. Son adaptation libre, voire subversive, de la trilogie d'Eschyle (525-456 av. J.-C.) aujourd'hui disparue (Prométhée enchaîné) et du mythe de Prométhée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/promethee-delivre/#i_0

LA TERRE VAINE, T. S. Eliot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 943 mots

Avec La Terre vaine (1922), épopée moderniste condensée en 433 vers, T. S. Eliot (1888-1965) suit James Joyce et s'en démarque à la fois. Il avait lu des extraits d'Ulysse avant sa publication en 1922, et voyait dans le parallèle que Joyce créait avec l'œuvre d'Homère le moyen de « donner une forme et un sens à l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-terre-vaine/#i_0

ULYSSE, James Joyce - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 898 mots

L'année de la parution du poème de T. S. Eliot, La Terre vaine (1922), parut Ulysse de l'écrivain irlandais James Joyce (1882-1941), autre tournant majeur de la révolution moderniste. Rédigé entre 1914 et 1921, de Trieste à Zurich, de Zurich à Paris, il fut d'abord publié dès 1921 sous forme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulysse-james-joyce/#i_0