François CHAST

pharmacien des hôpitaux, chef du service pharmacologie-toxicologie de l'Hôtel-Dieu

ANESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis BONNET, 
  • François CHAST
  •  • 4 134 mots

Le terme anesthésie exprime la perte des sensations. C'est William T. G. Morton qui, en 1846, fit la première démonstration publique de l'emploi de l'éther pour produire un tel état d'insensibilité pendant une intervention chirurgicale. Mais, dès 1799, Humphrey Davy décrivait les propriétés anesthésiques du protoxyde d'azote et Horace Wells, en 1844, s'adminis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anesthesie/#i_0

ANESTHÉSIE : PREMIÈRES DÉMONSTRATIONS

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 247 mots

Le 30 mars 1842, à Jefferson (Georgie, États-Unis), un patient, du nom de John Venables, souffrant d'un abcès au cou, est opéré sans douleur grâce à l'emploi d'éther, par Crawford Long (1815-1878). L'intervention ne sera rapportée que sept ans plus tard.Le 11 décembre 1844, toujours aux États-Unis, le dentiste Horace Wells (1815-1848) demande à un bonimenteur de foire, Gardner C. Colton, de lui ad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anesthesie-premieres-demonstrations/#i_0

CHIMIOTHÉRAPIE ANTIBACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 234 mots

En 1927, la firme pharmaceutique allemande I.G. Farben recrute Gerhard Domagk (1895-1964), avec un objectif : trouver un médicament anti-infectieux pouvant être administré par voie générale. Parmi les produits candidats, remarqués par Domagk, figure un colorant azoïque, la chrysoïdine, étudiée dès 1913 par P. Eisenberg. L'idée lui vient de greffer un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiotherapie-antibacterienne/#i_0

CLAUDE BERNARD : CONCEPT DE MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 246 mots

Claude Bernard (1813-1878) écrit en 1855 : « On s'est longtemps fait une très pauvre idée de ce qu'est un organe sécrétoire. L'histoire du foie et de sa fonction glycogénique établit [...] qu'il y a des sécrétions internes, dont le produit, au lieu d'être déversé à l'extérieur, est transmis directement dans le sang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard-concept-de-milieu-interieur/#i_0

CLAUDE BERNARD : ŒUVRES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 276 mots

1843 Du suc gastrique et de son rôle dans la nutrition.1848 « De l'origine du sucre dans l'économie animale », in Arch. Gén. Méd.1849 « Du suc pancréatique et de son rôle dans les phénomènes de digestion », in Mém. Soc. Biol.1850 « Recherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard-oeuvres-reperes-chronologiques/#i_0

CORPUS HIPPOCRATIQUE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 280 mots

Le Corpus hippocratique accorde une place majeure au diagnostic des maladies et à leur explication étiologique. Il est moins disert sur les méthodes thérapeutiques. C'est davantage sur le régime et la diététique que sont fondés les traitements des maladies, ou mieux, leur prévention. Manger peu ou pas du tout permet de ne pas imposer à l'organisme les fat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corpus-hippocratique/#i_0

JANSSEN PAUL (1926-2003)

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 913 mots

Paul Janssen a mené une exceptionnelle carrière de chercheur et d'industriel, toute dévouée à la découverte d'innombrables médicaments. Il est né à Turnhout (Belgique) à proximité d'Anvers, le 12 septembre 1926, dans une famille d'origine paysanne de laquelle avait émergé son père, Constant, qui avait ouvert, au milieu des années 1920, un cabinet médical […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-janssen/#i_0

MAGENDIE (F.) ET L'EXPÉRIMENTATION PHARMACOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 234 mots

François Magendie (1783-1855) est à l'origine de la pratique expérimentale en médecine. Il exploite les principes de la physique et de la chimie comme bases de la compréhension des phénomènes physiologiques, se proposant ainsi de lutter contre l'empirisme. Outre l'intérêt qu'il porte à la neurophysiologie, ses principaux travaux portent sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magendie-f-et-l-experimentation-pharmacologique/#i_0

NEUROSÉDATION : LA CHLORPROMAZINE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 282 mots

En 1950, en France, Henri Laborit chirurgien de la Navale, recherche avec un anesthésiste, Pierre Huguenard, la combinaison idéale de différents médicaments afin de mettre au point un « cocktail lytique » permettant de prévenir le choc opératoire. Il suffirait pour protéger l'organisme, d'inhiber le système n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosedation-la-chlorpromazine/#i_0

TRITHÉRAPIE DU SIDA

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 267 mots

L'azidothymidine (AZT) a été synthétisée dès 1964 dans le cadre de la recherche de nouveaux médicaments anticancéreux, mais c'est en 1985 que H. Mitsuya découvre son activité sur une culture de virus « HTLV-III ». Dès 1986, l'AZT devient le premier médicament actif dans la lutte co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tritherapie-du-sida/#i_0

VANE JOHN R. (1927-2004)

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 937 mots

Les travaux du pharmacologue britannique John Vane sont à l'origine de l'adoption par les cardiologues d'un vieux médicament : l'aspirine. L'intérêt de son administration à faible dose pour la prévention des accidents cardio-vasculaires (coronariens ou cérébraux) repose sur l'impact de l'aspirine sur les enzymes de régulation de la production des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-r-vane/#i_0

VÉRONAL

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 219 mots

C'est, dit-on, le jour de la Sainte-Barbara que le chimiste allemand Adolf von Baeyer synthétisa, en 1864, la « malonylurée », plus tard dénommée « acide barbiturique », résultant de la condensation de l'acide malonique et de l'urée. Le chimiste aurait essayé la substance sur lui-même sans noter le moindre effet. D'autres dérivés furent donc recherchés.C'est seulement en 1903 qu'Emil Fischer (1852 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veronal/#i_0