BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

COOPÉRATIVES

Les vingt-huit ouvriers tisserands qui fondèrent, en 1844, dans une bourgade située aux portes de Manchester, la Société des équitables pionniers de Rochdale ignoraient sans doute qu'ils entraient du même coup dans l'histoire. Ce n'était pourtant pas la première des coopératives : dans le Jura, depuis le xive siècle au moins, les producteurs de lait transforment en commun ce dernier en gruyère de comté, car la fabrication d'une meule nécessite beaucoup plus de lait qu'un seul éleveur n'en dispose. Les « fruitières » sont nées de cette pratique de coopération, et le système a ensuite été étendu au raisin, pour la vinification. De même, l'Association chrétienne des bijoutiers en doré est née à Paris, en 1834, dans la lignée des théories de Philippe Buchez, un médecin disciple de Saint-Simon. Toutefois, les quatre principes de base des pionniers de Rochdale sont toujours, après plus d'un siècle et demi, les fondements du mouvement coopératif : règle d'égalité (un homme, une voix), règle de liberté (chacun peut adhérer ou s'en aller, ou principe de la porte ouverte), règle de justice (la répartition des bénéfices se fait au prorata des activités de chaque membre), règle d'équité (la rémunération des apports en argent est limitée).

Les pionniers s'étaient associés pour constituer une coopérative de consommation : il s'agissait de mettre fin à des pratiques de prix usuraires. Pour les bijoutiers en doré, il s'agissait d'une coopérative de production : les statuts précisaient d'ailleurs que « l'association dans le travail est le véritable moyen d'affranchir les classes salariées, en faisant disparaître l'hostilité qui existe aujourd'hui entre les chefs d'industrie et les ouvriers ». En 1864, Friedrich-Wilhelm Raiffeisen fonde à Heddensdorf, en Rhénanie, la première société coopérative de crédit mutuel. Il ne s'agissait même pas de collecter l'épargne des uns pour la prêter aux autres, mais seulement d'offrir aux banques prêteuses des cautions mutuelles, de sorte que les pl [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  15 pages…

 

Pour citer cet article

Denis CLERC, « COOPÉRATIVES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cooperatives/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« COOPÉRATIVES » est également traité dans :

ALBANIE

Écrit par :  Anne-Marie AUTISSIEROdile DANIELChristian GUT

Dans le chapitre "L'agriculture : d'une collectivisation lente à une étatisation totale"  : …  En 1971, lors du VIe congrès, le parti décidait la création de coopératives de type supérieur regroupant plusieurs exploitations en des unités de 2 000 à 3 000 hectares, ce qui permit une meilleure répartition du matériel et des moyens de production. Comme ceux des fermes d'État, les travailleurs des coopératives de type… Lire la suite
ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

Écrit par :  Guillaume LACQUEMENT

Dans le chapitre "Des campagnes intégrées"  : …  technique au profit de la croissance de la production. En outre, le développement économique des campagnes a été soutenu au xixe siècle par le mouvement coopératif, à l'image du système Raiffeisen, réseau de caisses mutuelles de dépôts et de prêts, fondé à partir de 1864 par le maire d'une petite… Lire la suite
ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

Écrit par :  Georges CASTELLANRita THALMANN

Dans le chapitre "L'échec du plan septennal"  : …  et agronomes furent envoyés à la campagne pour persuader les paysans d'entrer dans les coopératives. Sans doute les violences furent-elles rares mais, dans une lettre à Grotewohl, les dirigeants de l'Église évangélique de Berlin-Brandebourg se firent l'écho de « pressions morales », et de nombreux agriculteurs préférèrent passer à l'Ouest. Le 25… Lire la suite
ASSOCIATION

Écrit par :  Jean-Marie GARRIGOU-LAGRANGEPierre Patrick KALTENBACH

Dans le chapitre "Les régimes dérogatoires"  : …  sociale (U.E.S.) est venue compléter le droit associatif français pour désigner : « Les coopératives, les mutuelles et celles des associations dont les activités de production les assimilent à ces organismes » (décret du 15 décembre 1981). Ce mélange des genres, unique en droit français, a pour objectif de permettre au secteur non lucratif,… Lire la suite
BEN SALAH AHMED (1926-    )

Écrit par :  Pierre SPITZ

Homme politique et syndicaliste tunisien… Lire la suite
BIRMANIE (MYANMAR)

Écrit par :  Denise BERNOTPierre-Arnaud CHOUVYRenaud EGRETEAUBernard Philippe GROSLIERJean PERRIN

Dans le chapitre "L'évolution institutionnelle"  : …  campagnes et les villes amenèrent le régime à corriger progressivement son discours. Le deuxième plan quinquennal (1966-1970) fut bien plus modeste que le premier. Un système de coopératives artisanales et agricoles se mit en place afin de pallier les insuffisances de l'État, tandis que le gouvernement tentait un changement politique de façade… Lire la suite
COGESTION

Écrit par :  Lydie LAGRANGE

Dans le chapitre "Cogestion et structures économiques"  : …  se dégager de l'emprise des patrons. Mais beaucoup voient en Proudhon (1809-1865) le « père » de l'autogestion : les coopératives ouvrières de production devaient, en se fédérant, déboucher sur une organisation nouvelle derrière laquelle l'État s'effacerait. Marx et Lénine prendront ensuite le relais dans une perspective plus révolutionnaire. La… Lire la suite
COMMUNE DE PARIS

Écrit par :  Édith THOMAS

Dans le chapitre "La question du travail"  : …  16 avril, un décret constitue une commission d'enquête formée par les chambres syndicales. Celles-ci sont chargées de dresser la liste des ateliers abandonnés et de présenter un rapport qui permette de les remettre en marche par les soins d'associations coopératives des ouvriers qui y sont employés. Un jury arbitral devait établir, par la suite, l'… Lire la suite
COMMUNES POPULAIRES

Écrit par :  Michel HOANG

Unités de base mises en place par la République populaire de Chine pour préparer la collectivisation économique… Lire la suite
COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

Écrit par :  Marie LAVIGNE

Dans le chapitre "La propriété collective des moyens de production"  : …  a distingué des autres le secteur agricole : la socialisation y a pris le visage de la collectivisation, par formation forcée de coopératives agricoles. En U.R.S.S., celle-ci a été réalisée par la terreur, entre 1928 et 1936, et a abouti à la constitution de kolkhoz comme forme principale d'exploitation, complétée par les fermes d'État ou… Lire la suite
ÉCONOMIE SOCIALE

Écrit par :  Éric BIDET

Dans le chapitre "Principes d'organisation et règles de fonctionnement"  : …  la plus solide dans les travaux de Georges Fauquet, puis dans ceux de Claude Vienney. Le secteur de l'économie sociale ainsi appréhendé regroupe les coopératives, les mutuelles et les associations ayant une activité de production, toutes organisations qui présentent la particularité d'être la combinaison d'une association de personnes et d'une… Lire la suite
GIDE CHARLES (1847-1932)

Écrit par :  Marc PÉNIN

d'associations qui concrétisent au niveau des institutions la loi de la solidarité, la coopérative de consommation lui paraît la plus prometteuse pour son époque : loin d'avoir une simple fonction « ménagère », elle a une fonction éducative, notamment d'initiation à la démocratie économique. En se diffusant, elle contribuera à l'abolition du… Lire la suite
GUYANA

Écrit par :  Françoise BARTHELEMYMichel DEVÈZEUniversalis

Dans le chapitre "Faillite de l'économie étatisée"  : …  vers le socialisme », à travers le « coopérativisme », doctrine officielle de la République. Quelque mille coopératives sont constituées, dans les domaines de la construction, de la pêche, de l'élevage, de l'abattage du bois, de la distribution. À l'apogée de ce système, vers 1978, elles ne représentent pourtant que 10 p. 100 de l'activité… Lire la suite
MALON BENOÎT (1841-1893)

Écrit par :  Paul CLAUDEL

Né dans une famille de journaliers, Benoît Malon, dès l'âge de sept ans, travaille aux champs. Autodidacte, il monte à Paris en 1863 et se fait embaucher dans une teinturerie de Puteaux ; il y anime en 1866 la grande grève des ouvriers teinturiers. Adhérent à l'Internationale dès la création de la… Lire la suite
MEYER HANNES (1889-1954)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Le travail et le nom de Hannes Meyer ont été longtemps proscrits des histoires de l'architecture moderne. Même Walter Gropius, qui l'avait pourtant désigné comme son successeur au Bauhaus, le traite d'opportuniste et d'épigone. Tant d'aversion et de dépit ne sont pas sans raisons. En Hannes Meyer «… Lire la suite
MICROCRÉDIT

Écrit par :  Marie GODQUIN

Dans le chapitre "Les premières coopératives de crédit"  : …  Comme de nombreuses institutions de microcrédit, les coopératives de crédit ainsi que les tontines offrent des prêts par l'intermédiaire de groupes. Le fait que les participants ne puissent choisir le moment où ils bénéficieront du « pot » (excepté dans le cas des tontines à enchère) ou la taille de celui-ci font des tontines plus un moyen d'… Lire la suite
MONGOLIE, République mongole

Écrit par :  Françoise AUBINMarie-Dominique EVEN

Dans le chapitre "Structure économique"  : …  (en nombre croissant, 10 en 1940, 25 en 1960, 52 en 1987) ou dans une entreprise de fourniture en fourrage (19 en 1987) appartenait à une coopérative de production rurale ou negdel (au nombre de 255 à partir de 1979). Contrairement au système russe, la coopérative correspondait à l'unité administrative inférieure, le sum (ou somon),… Lire la suite
PÉROU

Écrit par :  François BOURRICAUDAlbert GARCIAAlain LABROUSSEÉvelyne MESCLIERValérie ROBIN AZEVEDO

Dans le chapitre "Le gouvernement des militaires nationalistes (1968-1975)"  : …  de manière individuelle. Les grandes propriétés furent regroupées sous formes d'unités coopératives comme les coopératives agraires de production (C.A.P.), en particulier sur la côte, ou les sociétés agricoles d'intérêt social (S.A.I.S.), sur les hauts plateaux. Dans ces dernières, non seulement étaient membres de droit les ouvriers agricoles des… Lire la suite
PHOTOGRAPHIE DE PRESSE

Écrit par :  Alain LE BACQUERHervé LE GOFF

Dans le chapitre "Le temps des collectifs"  : …  la création de structures plus légères qui travaillent en gestion collective ou coopérative. Les photojournalistes reprennent en main leur diffusion. Suivant l'exemple des trois collectifs précurseurs – Tendance floue, Le Bar Floréal et L'Œil public –, une quarantaine de structures du même type voient le jour au début des années 2000. Parmi elles… Lire la suite
PROPRIÉTÉ

Écrit par :  Georges ROUHETTE

Dans le chapitre "Propriété coopérative"  : …  Dans les sociétés socialistes, la propriété coopérative était tenue pour un stade du processus de collectivisation, un degré de socialisation des moyens de production, une forme de propriété socialiste. Elle se présentait cependant différemment selon qu'on y voyait une étape vers la propriété étatique ou un moment du processus de dépassement de la… Lire la suite
PROUDHON PIERRE JOSEPH (1809-1865)

Écrit par :  Jean BANCAL

Dans le chapitre "Le fédéralisme autogestionnaire"  : …  économique mutuelliste des travailleurs. Cette théorie aboutit à la mutualisation fédérative de l'agriculture : constitution de propriétés individuelles d'exploitation, associées en des ensembles coopératifs dotés de pouvoirs propres et de services collectifs, et regroupés en une fédération agricole. Elle débouche sur une socialisation fédérative… Lire la suite
RAIFFEISEN FRIEDRICH WILHELM (1818-1888)

Écrit par :  Jean-Paul ROCQUET

Petit-fils de pasteur, issu d'une famille très modeste, profondément croyant, inspiré par le christianisme social de la seconde moitié du xixe siècle, Friedrich Wilhelm Raiffeisen est le fondateur de la mutualité de créditLire la suite
SOCIÉTÉS DROIT DES

Écrit par :  Bernard FAU

Dans le chapitre "Société civile et société commerciale"  : …  ou pour le besoin de politiques sociales ou économiques particulières. Il s'agit, notamment, des sociétés coopératives – de production, de vente ou de consommation –, dont le statut a été établi par une loi du 10 septembre 1947 ; des sociétés à participation ouvrière, dont le statut, rénové en 1977, avait été élaboré en 1917 ; des sociétés à… Lire la suite
SUÈDE

Écrit par :  Régis BOYERMichel CABOURETMaurice CARREZGeorges CHABOTUniversalisJean-Claude MAITROTJean-Pierre MOUSSON-LESTANGLucien MUSSETClaude NORDMANNJean PARENT

Dans le chapitre "Le « modèle » suédois"  : …  La Suède est célèbre pour le développement du système coopératif. Les coopératives de consommation, organisées en une puissante fédération, distribuent une part notable de l'alimentation de détail ; elles ont en outre établi tout un réseau de filiales industrielles, dans l'industrie alimentaire mais aussi dans d'autres… Lire la suite
SYNDICATS AGRICOLES

Écrit par :  Jean VERCHERAND

Dans le chapitre "L'unité maintenue à la Libération"  : …  initiatives du ministre socialiste de l'agriculture au lendemain de la Libération. Les coopératives agricoles, fortement encouragées par les pouvoirs publics, poursuivent leur essor, surtout en aval des exploitations (lait, vin). Sont également lancés les coopératives d'insémination artificielle, les groupements de défense sanitaire, les… Lire la suite
TUNISIE

Écrit par :  Michel CAMAURoger COQUEJean GANIAGEClaude LEPELLEYRobert MANTRANKhadija MOHSEN-FINAN

Dans le chapitre "Les limites des politiques économiques de Bourguiba"  : …  l’investissement privé, s’engage dans une réforme agraire tout en contrôlant l’ensemble des circuits de distribution. Commerçants et paysans sont contraints de se constituer en coopératives pour améliorer la productivité. C’est d’ailleurs à cette époque que le Néo-Destour est devenu le Parti socialiste destourien (P.S.D… Lire la suite
YOUGOSLAVIE

Écrit par :  Christophe CHICLETUniversalisCatherine LUTARDRobert PHILIPPOT

Dans le chapitre "La question agricole"  : …  la défaite allemande (plus de 450 000), principalement en Slavonie et en Vojvodine. Légalisées en 1946, les coopératives agricoles de travail (S.R.Z.) commencèrent à se former, contrôlées par les pouvoirs publics. L'adhésion restait facultative. La mise en place systématique d'un nouveau mode d'économie socialiste dans les campagnes soulevait… Lire la suite

Afficher la liste complète (27 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.