BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ARABE (MONDE) Littérature

La littérature arabe a vécu jusqu'au xixe siècle sur ses propres concepts, en définissant ses propres catégories. C'est dire qu'en ce domaine toute manipulation imprudente conduit à l'incompréhension, tout rapprochement hasardeux altère la réalité des faits. Si l'on s'entête ici à partir du concept de littérature, tardivement et fort mal défini d'ailleurs en Europe, on sera contraint de procéder à une cueillette de réalisations disparates où l'on aura reconnu des traits conventionnellement retenus pour définir le « littéraire ».

Les Arabes ont attendu la fin du xixe siècle pour attribuer au mot adab le sens de littérature et signifier ainsi que leur production allait souscrire à des normes devenues peu ou prou universelles. En attendant ce ralliement et l'évolution qui s'ensuivit, il faut analyser cette œuvre monumentale par référence à la stratégie culturelle qui fixa l'essentiel de ses orientations. Ainsi pourrons-nous percevoir le mouvement qui l'anime, comprendre les règles de son économie et adopter des lignes de force spécifiquement littéraires, reliées à l'histoire et non plus à l'événement dynastique.

Un fait s'impose à l'observation : si la poésie précède l'islam de plusieurs siècles, c'est autour du Coran que se déploie le dispositif culturel arabe. Les disciplines linguistiques – la grammaire et la philologie, la lexicographie, plus tard la rhétorique – entreprennent d'établir le pouvoir du discours sur la langue. La pensée, le temps et l'espace sont colonisés par le théologien avec – et contre, dans une certaine mesure – le philosophe, l'historien, le géographe. La loi est l'objet d'une élaboration sans cesse affinée du texte juridique et politique. Tout relève d'une entreprise scientifique conduite par des clercs.

Cette entreprise n'a pas été menée à son terme sans conflits violents. Comme le révèle le flux des conversions, l'Islam n'a pas gagné immédiatement à sa cause les peuples conquis. Il n'a pas réduit sans mal les résistances idéologiques et culture […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  43 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ARABE MONDE » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Le peuple arabe

Écrit par :  Maxime RODINSON Universalis

Les Arabes forment un peuple ou ethnie dont le critère distinctif est l'usage de la langue arabe, qui est une langue sémitique comme l'akkadien l'araméen et l'hébreu. Cependant ne se considèrent et ne sont considérés comme Arabes que les individus et les groupes de langue arabe qui se reconnaissent un lien de parenté avec les groupes arabophones… Lire la suite
ARABE (MONDE) - Langue

Écrit par :  David COHEN

Aux environs du ive siècle de l'ère chrétienne, au moment où nous en saisissons les premières manifestations, et jusqu'au début du viie siècle, l'arabe était l'idiome de quelques tribus nomades pour la plupart, errant dans les immenses déserts de l'Arabie, et dont seule une petite fraction s'était… Lire la suite
AFGHANISTAN

Écrit par :  Daniel BALLANDGilles DORRONSOROMir Mohammad Sediq FARHANGPierre GENTELLESayed Qassem RESHTIAOlivier ROYFrancine TISSOT Universalis

Dans le chapitre "La conquête arabe"  : …  Les *Arabes entrèrent en Afghanistan vers le milieu du viie siècle sur deux fronts parallèles : par la ville de Herat au nord et par la province du Sistan au sud. De Herat, ils poussèrent vers Balkh, chef-lieu de l'ancienne Bactriane, où ils se heurtèrent aux Turcs, qui s'y étaient établis après la destruction de la puissance des… Lire la suite
AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

Écrit par :  Roland POURTIER

Dans le chapitre "Types humains et « races » : des représentations controversées"  : …  Méditerranée. Elles ont connu des brassages millénaires. Les différences qui existent entre Berbères* et Arabes, par exemple, sont de nature historique et culturelle. Dans les confins méridionaux, les métissages ont été fréquents entre les Blancs et les Noirs des oasis, qui constituaient autrefois la main-d'œuvre servile des haratins. En… Lire la suite
AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

Écrit par :  Hubert DESCHAMPSJean DEVISSEHenri MÉDARD

Dans le chapitre "Formation des empires africains (600-1450)"  : …  Après la mort du Prophète, les *Arabes, maîtres du Proche-Orient, envahissent l'Égypte en 640, puis la Cyrénaïque d'où ils lancent des reconnaissances jusqu'aux abords du lac Tchad. En 670, ils fondent Kairouan, dans l'ancienne province d'Africa, alors dénommée Ifriqiya. Ayant vaincu les résistances berbères les plus dures, en 711, les Arabes… Lire la suite
ALGÉRIE

Écrit par :  Charles-Robert AGERONJean LECASid-Ahmed SOUIAHBenjamin STORA

Dans le chapitre "L'Algérie médiévale"  : …  Tandis que, dans l'Algérie occidentale, se reconstituaient de grandes confédérations berbères, les *Arabes venus d'Égypte pénétrèrent, dès 647, dans le Maghreb. Mais ce fut seulement en 683 que la grande armée de Sidi ‘Oqba en entreprit la conquête. Byzantins et Berbères, souvent alliés, résistèrent de leur mieux. L'histoire a conservé le nom de… Lire la suite
ARABIE

Écrit par :  Robert MANTRANMaxime RODINSON Universalis

Dans le chapitre "Les Arabes dans le monde oriental ancien"  : …  Nous ignorons quand apparut en *Arabie l'ethnie arabe, c'est-à-dire une population parlant la langue arabe. Cette population, sans doute peu nombreuse, peut-être celle-là même qui a introduit le nomadisme chamelier, dut assimiler des éléments plus anciennement établis. Les textes akkadiens et hébraïques, à partir du ixe siècle… Lire la suite
ARABISME

Écrit par :  Maxime RODINSON Universalis

…  à se donner, encore qu'ils furent précédés par les pionniers de ce qui est un proto-nationalisme, *l'arabisme est d'abord le sentiment d'appartenance à l'ethnie ou à la nationalité arabe. Il y a lieu, en effet, de parler – et très tôt – d'une conscience ethnique diffuse. Et ce que l'arabisme suggère d'une doctrine ne s'entend, bien entendu, qu'à… Lire la suite
ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

Écrit par :  Philippe PELLETIER

Dans le chapitre "L'approche asiatique de l'Asie"  : …  du Caucase à la Chine et qui désigne parfois le groupe de langues turque, mongole et toungouse ;* Pan-Arabie chez les Arabes. L'ambition pan-arabe, qui culmine au cours de la Première Guerre mondiale, est en partie relayée par la création du mouvement Baath (« Résurrection » ou « Renaissance »), arabe, socialiste et laïc, fondé en 1943… Lire la suite
BÉDOUINS

Écrit par :  Roger MEUNIER

… *Population nomade originaire du centre de l'Arabie, les Bédouins (Bādw) se sont dispersés en vagues successives à travers le Moyen-Orient, l'Égypte et l'Afrique du Nord, liant leur expansion à celle de l'islam des premiers siècles. Les conquêtes des Bédouins entraînent la transformation de nombreux groupes en cultivateurs sédentaires ainsi… Lire la suite
BERBÈRES

Écrit par :  Salem CHAKERLionel GALANDPaulette GALAND-PERNET

Dans le chapitre "Civilisation"  : …  longue résistance au viie siècle, conduite notamment par Koceila et la Kahina, *la conquête arabe fait basculer l'Afrique du Nord dans l'orbite arabo-musulmane. L'islam s'impose, mais en prenant souvent la forme d'hérésies locales ou de courants sectaires (comme le kharidjisme), dans lesquels on a vu des résistances indigènes à… Lire la suite
CHYPRE

Écrit par :  Marc AYMESGilles GRIVAUDPierre-Yves PÉCHOUX

Dans le chapitre "Chypre, province byzantine"  : …  Alexandrie, qui regagne son pays natal, dans les années 610. L'apparition de la puissance militaire *arabe en Méditerranée, au viie siècle, constitue le principal facteur de déstabilisation del'autorité byzantine sur Chypre, amplifiant les effets de crises économiques qui réduisent le dynamisme des activités urbaines au profit… Lire la suite
COMORES

Écrit par :  Marie-Françoise ROMBI Universalis

Dans le chapitre "Histoire"  : …  l'origine des sultanats de Grande Comore suggère que les premiers arrivants venaient d'Afrique.* La chronique de Kilwa, quant à elle, fait remonter la venue des premiers Arabo-Shirazi au xie siècle à Anjouan (Kilwa fut érigé en sultanat par un prince persan originaire de Shiraz, en 975). Les courants marins et les régimes… Lire la suite
ÉTHIOPIE

Écrit par :  Jean CHAVAILLONJean DORESSEÉloi FICQUETAlain GASCONJean LECLANTHervé LEGRANDJacqueline PIRENNER. SCHNEIDER Universalis

Dans le chapitre "La période obscure"  : …  de la mer Rouge. Au viiie siècle, après le sac de Djeddah par les Abyssins, *les Arabes réoccupèrent le littoral (Massaoua, ou les îles Dahlak) et Adoulis fut définitivement détruite. Mais, au commencement du xe siècle, le pays fut en détresse. Une reine de race agaou, païenne, ou peut-être judaïsante,… Lire la suite
EXPANSION ARABE EN AFRIQUE

Écrit par :  Pascal BURESI

  *En 639, les Arabes prennent pied en Afrique, sept ans seulement après la mort du Prophète. En 632, les territoires contrôlés par le nouveau pouvoir musulman ne dépassaient pas les limites de la péninsule Arabique. Pourtant, les traits qui allaient caractériser l'expansion ultérieure avaient déjà été mis en place par… Lire la suite
FAYSĀL Ier (1885-1933) roi d'Irak (1921-1933)

Écrit par :  Universalis

…  le fils de Husayn ibn 'Ali, émir et grand chérif de La Mecque qui dirige le Hedjaz de 1916 à 1924. *La Première Guerre mondiale fournit une occasion de rébellion pour de nombreux dirigeants arabes qui en sont venus à haïr la domination ottomane. Parmi ceux-ci se trouvent des Syriens ; ils se tournent vers Husayn qui, lui, n'est pas soumis à la… Lire la suite
INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

Écrit par :  André BOURDEJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "Les Arabes, de la Chine à Madagascar (VIe-XIXe s.)"  : …  Originellement très peu doués pour l'expansion maritime, les *Arabes du désert (cavaliers conquérants des empires terrestres de Byzance et des Sassanides, de l'Égypte et enfin de l'Inde) ne purent, malgré tout, se désintéresser d'une mer dont les rivages principaux étaient tombés sous leur influence. Au transfert du siège du califat à Bagdad… Lire la suite
IRAK

Écrit par :  Loulouwa AL RACHIDBrigitte DUMORTIERPhilippe RONDOTPierre ROSSI

Dans le chapitre "Un pays arabe et musulman où subsistent des minorités ethniques et religieuses"  : …  nord, ont favorisé la survivance de particularismes religieux, statistiquement très minoritaires. *On estime qu'il y aurait en Irak 60 p. 100 d'Arabes shiites, 20 p. 100 d'Arabes sunnites, 17 p. 100 de Kurdes sunnites. Les 3 p. 100 restants regroupent des minorités religieuses ou linguistiques. Au sein de la population arabe, on distingue une… Lire la suite
ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

Écrit par :  Françoise AUBINOlivier CARRÉNathalie CLAYERAndrée FEILLARDMarc GABORIEAUAltan GOKALPDenys LOMBARDRobert MANTRANAlexandre POPOVICCatherine POUJOLJean-Louis TRIAUD Universalis

Dans le chapitre " Monde arabe"  : …  *La modernisation dans le monde arabe actuel est souvent identifiée à l'occidentalisation, sans doute accentuée par la proximité géographique et historique de l'Europe. L'État national ainsi que les sciences et les techniques sont acclimatés à la fois par l'inspiration islamique et par l'inspiration arabiste… Lire la suite
JORDANIE

Écrit par :  Philippe DROZ-VINCENTPhilippe RONDOT

Dans le chapitre "L'émirat de Transjordanie (1914-1921)"  : …  Bretagne saisit tout l'intérêt qu'elle peut tirer, sur les plans militaire et politique, de cette* fièvre nationaliste qui agite alors les Arabes sous domination ottomane. Tandis que, à Londres, l'Indian Office (Bombay) suggère le nom d'Ibn Saoud, le roi de Nedj, pour former une nation arabe indépendante, l'Arab Office (Le Caire) est favorable au… Lire la suite
KĀHINA AL- (morte en 704/05) reine berbère

Écrit par :  Philippe OUANNÈS

… *Surnom de la « reine des Aurès » signifiant « la Prophétesse ». Al-Kāhina régna sur plusieurs tribus de Berbères de l'Aurès, dont la sienne propre, celle des Djarawa, de 685 environ à 704 ou 705. À la fin du viie siècle, l'Afrique du Nord voit s'affronter trois forces : les Byzantins d'abord, solidement implantés sur les côtes,… Lire la suite
LIBAN

Écrit par :  André BOURGEYPhilippe DROZ-VINCENTElizabeth PICARD Universalis

Dans le chapitre " De l'Antiquité à l'État moderne"  : …  araméen dont on trouve des vestiges encore aujourd'hui dans quelques villages isolés de la région ; *mais déjà des Arabes de la Péninsule ont fait souche, pêcheurs sur la côte, pasteurs des plaines intérieures, charbonniers et premiers cultivateurs sur les versants de la montagne qui devient refuge et conservatoire de populations. Les conquérants… Lire la suite
MALTE

Écrit par :  Jacques GODECHOTJean GUILAINEJean-Louis MIÈGEPierre-Yves PÉCHOUX

Dans le chapitre "Vicissitudes historiques"  : …  Goths et des Vandales, et qu'elle ait vécu paisible jusqu'à l'arrivée des Arabes en 870. L'invasion *arabe marque pour l'archipel maltais le début du Moyen Âge. C'est une expédition partie de Tunis qui s'empara de l'île. La majorité des habitants semblent être demeurés sur place. Pour éviter l'esclavage, les Maltais se convertirent à l'islam. Les… Lire la suite
MAURITANIE

Écrit par :  Jean-Louis BALANSPierre BOILLEYFrançois BOST Universalis

Dans le chapitre "Histoire"  : …  l'ultime réceptacle d'ondes migratoires en provenance de la péninsule arabique via le Maghreb.* Les arabes Ma'aquil, lancés au xie siècle à l'assaut de l'Afrique du Nord par les khalifes d'Égypte, sont progressivement détournés par les sultans marocains vers le Sahara occidental. Plus que d'une invasion il s'agit d'… Lire la suite
MECQUE LA

Écrit par :  Georges BOHAS

… *Ville sainte de l'islam vers laquelle se tournent tous les musulmans pour prier et en laquelle ils doivent, s'ils en ont les moyens, se rendre en pèlerinage au moins une fois dans leur vie. Avant l'établissement de l'islam, La Mecque (de l'arabe Makka) est essentiellement une cité commerçante. Bien que son existence soit plus ancienne, ce… Lire la suite
MÉDINE

Écrit par :  Georges BOHAS

… *La ville (madīna) du Prophète, située dans le Hedjaz en Arabie Saoudite. À l'époque pré-islamique, Médine, appelée alors Yatrib, différait beaucoup de La Mecque : cette dernière était en effet une cité commerçante, tandis que Yatrib était plutôt un groupe de hameaux situés dans une oasis fertile. Deux tribus, les ‘Aws et les Khazradj,… Lire la suite
NAHAVAND BATAILLE DE (642)

Écrit par :  Universalis

  *Bataille d'Iran qui opposa les Arabes aux Sassanides et marqua un tournant majeur de l'histoire iranienne. Elle se termina par une défaite désastreuse pour l'armée sassanide et ouvrit la porte à la conquête arabe, entraînant l'islamisation de l'Iran. À Navahand, une armée de quelque trente mille hommes, placée sous le… Lire la suite
OMEYYADES ou UMAYYADES

Écrit par :  Claude CAHEN

La dynastie des Omeyyades est une dynastie califale qui gouverna le monde *musulman de 660 à 750. L'histoire en est particulièrement importante parce que c'est à cette époque que sont atteintes les limites de l'expansion arabo-musulmane et surtout que sont organisées les conquêtes réalisées. Les problèmes des… Lire la suite
PALESTINIENNE AUTORITÉ

Écrit par :  Olivier CARRÉAude SIGNOLES

Dans le chapitre " Les origines du nationalisme palestinien"  : …  *Il y a une culture palestinienne arabe originale depuis quelques décennies, dans le creuset de la culture arabe moderne. Au sein du réveil culturel et politique arabe, voire panarabe, depuis les années 1860, un mouvement palestinien se singularise du fait de la confrontation concrète au « foyer national juif » puis, depuis 1948, à l'État d'Israël.… Lire la suite
PERSE - Histoire

Écrit par :  Jean CALMARDPhilippe GIGNOUX

Dans le chapitre "Perse islamique"  : …  Moins bien structuré que son rival byzantin, l'Empire sassanide fut détruit par l'expansion *arabe dès les premières décennies du califat ; à l'exception des régions caspiennes et centre-asiatiques, le pays fut contrôlé par les Arabes dans le courant du viie siècle. Malgré les exactions commises par certains Arabes et la… Lire la suite
PRINTEMPS ARABE ou RÉVOLUTIONS ARABES

Écrit par :  Philippe DROZ-VINCENT

Le *monde arabe est fortement ébranlé en 2011 par un mouvement de nature inédite issu des sociétés qui contestent les modalités de gouvernement autoritaire auxquelles elles sont soumises depuis des décennies. Parti de Tunisie, ce mouvement gagne rapidement l'Égypte, puis plusieurs pays du Maghreb et du… Lire la suite
PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

Écrit par :  Nadine PICAUDOUAude SIGNOLES

…  de l'Iran actuel, près de la moitié de la population n'est pas persanophone d'origine. L'Orient *arabe enfin se décompose en trois sous-ensembles : la zone égypto-soudanaise, sur l'axe du Nil ; le Croissant fertile, qui étend ses complexités naturelles et humaines du littoral méditerranéen aux vallées mésopotamiennes ; la péninsule arabe enfin,… Lire la suite
SÉMITES

Écrit par :  André CAQUOT

Dans le chapitre "Les Arabes"  : …  *C'est vers le milieu du Ier millénaire avant J.-C. que paraît s'être constituée une civilisation sémitique originale, qui a fleuri pendant un millier d'années en Arabie méridionale et qui n'a succombé que devant l'Islam. Les conditions de son éclosion demeurent mal connues, mais il est très probable que la production des aromates dans… Lire la suite
SYRIE

Écrit par :  Jean-Pierre CALLOTPhilippe DROZ-VINCENTPhilippe RONDOTCharles SIFFERT

Dans le chapitre "Les jeux régionaux et l'impossible intervention internationale « à la libyenne »"  : …  une autre zone autonome kurde après l'émergence de la région autonome du Kurdistan irakien. Dans le *monde arabe, l'émotion est forte, alors que les chars et l'artillerie entrent en action dans des villes de plus en plus nombreuses à rejoindre le mouvement de révolte à partir d'avril 2011, voire participent à de véritables sièges urbains (à Homs,… Lire la suite
TALAS (BATAILLE DU)

Écrit par :  Véronique SCHILTZ

…  entrerait en concurrence avec le bouddhisme. Dès 712, l'année même de la conquête de l'Espagne, *les Arabes annexaient la Transoxiane : Boukhara et Samarkand, puis, l'année suivante, Tachkent (à l'époque appelée Chach) et le Ferghana. Coalisés, les rois de ces villes-État sogdiennes demandèrent l'aide de l'empereur de Chine qui revendiquait… Lire la suite
TANZANIE

Écrit par :  Bernard CALASMarie-Aude FOUÉRÉFranck MODERNE

Dans le chapitre "Zanzibar avant l'indépendance"  : …  Tanganyika, décida de leur imposer son protectorat. Elle maintint les privilèges de la minorité « *arabe » et les prérogatives du sultan en ce qui concerne les affaires intérieures du pays (mais l'abolition de l'esclavage en 1897 réduisit l'importance « commerciale » de Zanzibar qui se reconvertira dans la culture du girofle). Les habitants de… Lire la suite
TECHNIQUES HISTOIRE DES

Écrit par :  Bruno JACOMY

Dans le chapitre " Les techniques hors d'Europe"  : …  Les grands empires antiques s'effondrant, les *Arabes poursuivent et font fructifier, pendant plusieurs siècles, cette culture scientifique et technique en sommeil. Ils perfectionnent, jusqu'au Moyen Âge, les techniques de mesure du temps et d'irrigation, mettent en chantier des constructions et des machines imposantes tout en réalisant de grands… Lire la suite
TUNISIE

Écrit par :  Michel CAMAURoger COQUEJean GANIAGEClaude LEPELLEYRobert MANTRAN Universalis

Dans le chapitre "Dualité socio-économique"  : …  hilāliens aux xie et xiie siècles. Alors que la conquête *arabe du ixe siècle avait dynamisé les villes, le peuplement hilālien devait provoquer une régression de la vie citadine. Cette ambivalence de l'islamisation et de l'arabisation ne doit pas être envisagée exclusivement d'un point… Lire la suite

Afficher la liste complète (38 références)

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média