Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ENCYCLOPÉDIQUE LITTÉRATURE ARABE

Articles

  • ABŪ L-FARADJ ‘ALĪ AL-IṢFAHĀNĪ (897-967)

    • Écrit par Régis BLACHÈRE
    • 610 mots

    De son nom ‘Ali ibn al-Ḥusayn, un des plus célèbres humanistes arabes du xe siècle, né à Ispahan, mort à Bagdad. Ses études dans cette ville portèrent à la fois sur les sciences religieuses et sur ce vaste domaine nommé adab qui recouvre à la fois la littérature, l'histoire, la géographie...

  • ABŪ L-FIDĀ (1273-1331)

    • Écrit par Jean-C. VADET
    • 511 mots

    Issu de la dynastie kurde des Ayyūbides fondée par Saladin, Abū l-Fidā naquit à Damas où son père s'était réfugié pour fuir l'invasion des Mongols. Hamat, aux pieds de l'Anti-Liban, sur le territoire de l'antique Coelo-Syrie, était depuis cinq générations le fief de sa famille. Il en devint...

  • ARABE (MONDE) - Littérature

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Hachem FODA, André MIQUEL, Charles PELLAT, Hammadi SAMMOUD, Élisabeth VAUTHIER
    • 29 245 mots
    • 2 médias
    ...comme un corpus d'énoncés (textes, définitions, opinions, thèmes d'origine arabe aussi bien qu'étrangère) ayant trait à la rhétorique. Cette entreprise encyclopédique, qui convoque et cite tout le savoir d'une époque, coupe ces énoncés de leurs provenances, leur conférant ainsi une autonomie et les faisant...
  • AVICENNE, arabe IBN SĪNĀ (980-1037)

    • Écrit par Henry CORBIN
    • 8 888 mots
    • 1 média
    ...en arabe classique, qui était pour lui ce que fut pour nous le latin. Mais il a écrit également en persan, sa langue maternelle. Sa production couvre tout le champ du savoir, tel qu'il typifie la culture islamique de l'époque : logique, linguistique, poésie ; physique, psychologie, médecine, chimie ;...
  • BĪRŪNĪ (973-1050)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 2 154 mots
    Bīrūnī a mené des recherches dans presque toutes les disciplines connues de son temps, l'alchimie exceptée. On lui doit le meilleur exposé sur le système des chiffres indiens ; il a corrigé plusieurs tables astronomiques et développé des vues originales, fondées sur des observations scrupuleuses....
  • DHAHABĪ (1274-1348)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 238 mots

    Historien dont presque toute la carrière se déroula à Damas. L'œuvre principale de Dhahabī, bien qu'elle ne soit pas la plus connue, est le Ta'rikh al-Islām, énorme compilation d'histoire générale de l'islam, encore en majeure partie inédite. Comme beaucoup d'autres ouvrages de...

  • ENCYCLOPÉDIE

    • Écrit par Alain REY
    • 5 659 mots
    • 6 médias
    ...De même que l'encyclopédisme médiéval, en Occident, est inscrit dans la diffusion et l'exaltation du christianisme, la soif de savoir universel, dans les pays d'Islam, reflète les relations entre pensée religieuse, tradition du prophète (hadith), connaissances sanctionnées par la foi (‘ulûm...
  • IBN AL-FAQĪH (Xe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 910 mots

    Parfois tenue pour marginale dans l'ensemble de la production géographique arabe, l'œuvre d'Ibn al-Faqīh apparaît aujourd'hui comme une des mieux faites pour nous faire saisir les rapports de cette géographie avec le contexte d'ensemble de la culture arabe aux ixe...

  • IBN AL-NADĪM (936/37-env. 995)

    • Écrit par Michèle ÉPINETTE
    • 286 mots

    On connaît peu de choses de la vie d'Ibn al-Nadīm, sinon qu'il exerce à Baghdad le métier de copiste-libraire, vendant et copiant des manuscrits. Il partage avec ses anciens maîtres, al-Sīrāfī et le philosophe ‘Abū Sulaymān al-Manṭiqī, un intérêt pour la philosophie grecque, en particulier celle d'Aristote....

  • IBN BĀDJDJA ABŪ BAKR IBN AL-SĀ'IGH, dit AVEMPACE (fin XIe s.-1138)

    • Écrit par Abdelkader BEN CHEHIDA
    • 1 183 mots

    Auteur dont l'œuvre constitue un grand moment dans l'histoire de la philosophie arabe d'Espagne et une source importante pour les théologies médiévales. Le nom d'Ibn Bādjdja, qu'on donne communément à Abū Bakr Ibn al-Sā'igh (fils de l'orfèvre), a été latinisé en Avempace par les scolastiques...

  • IBN FAḌL ALLĀH AL-‘UMARĪ (1301-1349)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 534 mots

    Écrivain arabe et l'un des plus importants représentants de l'encyclopédisme qui se développa dans le cadre de l'État et du domaine mamlūk. Né à Damas, Shiḥāb al-dīn Aḥmad ibn Faḍl Allāh al-‘Umarī appartient, par sa famille, à la bourgeoisie des fonctionnaires : il finira...

  • IBN KHALLIKĀN (1211-1282)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 239 mots

    Né à Irbil (Arbèles en Mésopotamie orientale) d'une grande famille arabe, Ibn Khallikān passe la plus grande partie de sa vie en Syrie ; il exerce longtemps à Damas les fonctions de grand qādī. Il doit surtout son renom à un dictionnaire des hommes célèbres (Wafayāt al-a‘yān wa-anbā'...

  • IBN RUSTEH (IXe-Xe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 488 mots

    Encyclopédiste arabe, Ibn Rusteh composa, peu après 903, une encyclopédie dont la septième partie seulement nous a été conservée (Kitāb al-A‘laq al-nafīsa, éd. De Goeje, Leyde, 1892 ; trad. franç. G. Wiet, Les Atours précieux, Le Caire, 1955). Ce qui subsiste de cette œuvre a trait...

  • ISLAM (La civilisation islamique) - La philosophie

    • Écrit par Christian JAMBET, Jean JOLIVET
    • 8 975 mots
    ...considérable. Né en 370/980, mort en 429/1037, Ibn Sīnā mena une vie agitée entre plusieurs cours princières du nord-est et du nord de l'Iran, fort d'un savoir encyclopédique très tôt acquis et connu surtout comme médecin : il est l'auteur d'un Canon de médecine traduit en latin et étudié pendant...
  • ISLAM (La civilisation islamique) - Les sciences historiques et géographiques

    • Écrit par André MIQUEL
    • 2 148 mots
    • 1 média
    ...haut, de rassemblement du trésor, l'intégration de l'histoire à un savoir qui se veut total. Deux démarches sont ici possibles. D'un côté, celle de l' encyclopédie, englobant l'histoire avec les autres disciplines : l'Égypte des Mamelouks donne le ton avec Nuwayrī (1279-1332), Ibn Fadl Allāh al-‘Umarī...
  • MAS‘ŪDĪ AL- (900 env.-env. 956)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 1 268 mots

    Encyclopédiste et polygraphe du xe siècle, le représentant parfait, à son époque, du système culturel (adab) visant à donner à un public cultivé mais non spécialisé la somme des connaissances jugées composer le savoir.

    Né à Bagdad, il consacre sa vie à voyager et à écrire : on le trouve...

  • NUWAYRĪ AL- (1279-1332)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 467 mots

    L'un des plus grands représentants, avec Ibn Faḍl Allāh al-‘Umarī et Qalqashandī, de la littérature encyclopédique arabe à l'époque mamelouke. Né en Haute-Égypte, Nuwayrī appartient, par son père, au milieu bourgeois des fonctionnaires d'État et occupera lui-même divers postes en Égypte ou en Syrie....

  • QALQASHANDĪ AL- (mort en 1418)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 187 mots

    Nuwayrī, Ibn Faḍl Allāh al-‘Umarī et Qalqashandī forment un trio considéré comme représentatif de la littérature arabe de l'époque mamlūke. Dernier en date des trois, Qalqashandī représente l'accomplissement parfait d'une tradition encyclopédique qui se propose à la fois la formation du fonctionnaire...

  • QAZWĪNĪ AL- (1203-1283)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 1 158 mots

    Encyclopédiste arabe, dont l'œuvre connut un durable succès dans l'ensemble de l'Orient musulman, autant arabe qu'iranien et turc, grâce aux traductions qui en furent faites en ces deux langues.

    Qazwīnī rassemble, à une époque où la compilation et l'encyclopédie...

  • QUDĀMA IBN DJA‘FAR (883 env.-948)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 543 mots

    Encyclopédiste arabe, Qudāma est avant tout, pour la postérité, l'auteur d'une encyclopédie destinée aux fonctionnaires de la chancellerie califienne de Bagdad : le Livre de l'impôt foncier et de la technique du secrétaire (Kitāb al-kharādj wa ṣinā‘at al-kitāba, éditions...