DHAHABĪ (1274-1348)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien dont presque toute la carrière se déroula à Damas. L'œuvre principale de Dhahabī, bien qu'elle ne soit pas la plus connue, est le Ta'rikh al-Islām, énorme compilation d'histoire générale de l'islam, encore en majeure partie inédite. Comme beaucoup d'autres ouvrages de cette époque, en particulier en Syrie, il comprend d'une part un exposé historique s'inspirant de l'œuvre de son prédécesseur Ibn al-Athīr et allant jusqu'au début du xiiie siècle, et d'autre part, année par année, un catalogue de notices nécrologiques basé sur l'ensemble considérable de documents dont son compatriote Ṣafadī faisait au même moment usage pour un dictionnaire alphabétique. De cette Histoire de l'islam, Dhahabī lui-même ou ses disciples et continuateurs firent divers abrégés plus populaires, tel le livre des Duwal al-Islām (Dynasties de l'islam). Il écrivit par ailleurs diverses sortes de répertoires, telle la Tadhkirat al-Ḥuffāẓ (Mémorial des savants), car il connaissait et pouvait réciter par cœur le Coran entier. Dhahabī est un des plus importants représentants de la tendance encyclopédique qui caractérise la littérature de son temps, tout spécialement dans l'État des Mamluks, ainsi que de l'école de Damas qui fut particulièrement brillante au xiiie et dans la première moitié du xive siècle.

—  Claude CAHEN

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Claude CAHEN, « DHAHABĪ (1274-1348) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dhahabi/