Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FAUST

Articles

  • FAUST

    • Écrit par André DABEZIES
    • 3 901 mots
    • 7 médias

    Plus qu'un personnage littéraire du passé, Faust est sans doute la figure mythique la plus souvent reprise dans les littératures modernes – en fait le seul mythe, peut-être, où l'homme contemporain reconnaisse volontiers son image. Tout le monde connaît l'opéra de Gounod ou le drame de Goethe. Mais...

  • FAUST (J. W. von Goethe) - Fiche de lecture

    • Écrit par Jacques LE RIDER
    • 1 851 mots
    • 1 média

    La genèse de l'œuvre sans doute la plus universellement connue de Goethe (1749-1832) fut particulièrement longue. Dans le prolongement de la version primitive et non publiée (Urfaust), Faust I (Faust. Une tragédie) fut achevé le 25 avril 1806 et publié en 1808. Les sources de la matière...

  • LE DOCTEUR FAUST, Christopher Marlowe - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 806 mots
    • 1 média

    L'auteur de The Tragical History of Doctor Faustus (créée entre 1588 et 1592, première publication en 1604) est un personnage presque aussi mythique que son héros : poète et dramaturge talentueux, espion, grand amateur de vin et de garçons, intellectuel proche des milieux de libres-penseurs,...

  • BERLIOZ HECTOR

    • Écrit par Cécile REYNAUD
    • 4 247 mots
    • 3 médias
    Pendant ses tournées à l’étranger, plus précisément depuis 1845, Berlioz travaille à une œuvre qui lui tient particulièrement à cœur,La Damnation de Faust. Le Faust de Goethe occupe en effet une place importante parmi les sources de son inspiration : dès 1828, alors qu’il vient de découvrir...
  • BUSONI FERRUCCIO (1866-1924)

    • Écrit par Pierre FLINOIS
    • 1 708 mots
    • 1 média
    ...Berlin). Témoins, ses trois dernières œuvres symphoniques, le Divertimento op. 52, Tanzwalzer op. 53 et Romanza e scherzoso op. 54 en 1921. Mais le temps de Doktor Faust est venu. Le thème le hante depuis 1892, la partition l'occupe depuis 1916. La mort, qui survient le 27 juillet 1924, ne lui laisse pourtant...
  • DON JUAN

    • Écrit par Michel BERVEILLER
    • 5 639 mots
    En revanche, elle doit beaucoup à la résurrection par Goethe du personnage semi-historique du docteur Faust. Certes, dans ce Faust (1797-1808), la quête de l'amour, succédant à celle du savoir, n'était qu'un élément de la grande aventure faustienne, mais elle invitait à situer celle de don Juan à ce...
  • FÉNELON PHILIPPE (1952- )

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 2 178 mots
    • 1 média
    Nouvelle création lyrique, le 25 mai 2007, au Théâtre du Capitole de Toulouse, avecFaust, composé en 2003-2004. Philippe Fénelon a écrit le livret de cet opéra en deux actes et sept tableaux en s'inspirant d'une version du mythe de Faust moins connue et plus sombre que celle de Goethe...
  • GNOSTICISME

    • Écrit par Pierre HADOT, Michel TARDIEU
    • 10 625 mots
    ...puisée dans la littérature gnostique, soit d'une résurgence des sentiments fondamentaux dont est né le gnosticisme. G. Quispel a montré tout ce que le Faust de Goethe doit à une connaissance du gnosticisme tirée de l'Histoire de l'Église de Gottfried Arnold : cela éclaire la signification...
  • GOETHE JOHANN WOLFGANG VON

    • Écrit par Pierre BERTAUX
    • 4 758 mots
    • 2 médias
    ...complètes. Mais pour cela il lui faut reprendre et mener à leur terme les projets : des drames, Iphigénie (1786), Egmont (1787), Torquato Tasso (1789), et surtout le Faust sans cesse remis sur le chantier jusqu'à son dernier soupir ; un grand roman, Wilhelm Meister(1794-1796) ; un cycle lyrique,...
  • GRABBE CHRISTIAN DIETRICH (1801-1836)

    • Écrit par Marie-Claude DESHAYES
    • 458 mots

    Mort à trente-cinq ans, le dramaturge allemand Grabbe est le type même du génie théâtral. Fils d'un directeur de prison, son premier souvenir est d'avoir tenu compagnie à un condamné à mort. Son théâtre est celui de la démesure, du grotesque et du satirique. À vingt et un ans, il écrit ...

  • KIERKEGAARD SØREN (1813-1855)

    • Écrit par Jean BRUN
    • 3 439 mots
    • 1 média
    ...dans la mesure où notre vie n'est souvent qu'une marche désespérée et hagarde dont le but se déplace et, n'étant nulle part, est toujours sans visage. Faust, l'aventurier du savoir, incarne le démoniaque spirituel ; sa véritable recherche est celle de l'Esprit ; il demeure sombre et sans joie ; l'innocence...
  • LIVRET, musique

    • Écrit par Jean-Michel BRÈQUE, Elizabeth GIULIANI, Jean-Paul HOLSTEIN, Danielle PORTE, Gilles de VAN
    • 10 855 mots
    Dans ce grand remuement de références et d'idées, un nouveau mythe apparaît : Faust, incarnation de l'éternelle soif de connaissance qui entraîna le premier péché et continue, depuis lors, de torturer les hommes. Nouvel Hercule au carrefour entre le Bien et le Mal, nouveau Prométhée criant le désespoir...
  • MANN THOMAS

    • Écrit par André GISSELBRECHT
    • 7 079 mots
    • 1 média
    ...l'antigermanisme des uns et le « patriotisme d'émigrants » des autres, entre la condamnation globale et l'indulgence excessive au nom de l'« autre Allemagne ». Ce qui tendrait à prouver, dans une certaine mesure, que la théologie du Faustus, où la grâce apparaît comme « tentation », n'est pas son dernier mot...
  • MARLOWE CHRISTOPHER (1564-1593)

    • Écrit par Henri FLUCHÈRE
    • 1 092 mots
    • 1 média

    Le plus turbulent des university wits, poète éblouissant et homme d'action, homme de pensée et duelliste, nourri des Anciens et tout brûlant d'idées modernes, le plus ambitieux sans doute aussi, contestataire et disciple de Machiavel, enfant terrible de l'époque, emprisonné pour rixes dans la rue,...

  • SATANISME, littérature

    • Écrit par Max MILNER
    • 3 570 mots
    • 1 média
    ...la lumière. Mais les tentations incarnées par Méphistophélès, toutes conformes qu'elles soient au plan divin, n'en sont pas moins nécessaires pour que Faust prenne la pleine mesure de son être. Plus inquiétante encore est l'image de l'artiste que donnent certaines œuvres d'Hoffmann. Dans ...
  • SUICIDE

    • Écrit par Baldine SAINT GIRONS
    • 3 224 mots
    • 1 média
    Or, ce que l'élégiaque Werther n'a pu accomplir, Faust le réalise, non tant ému du désir de fuir les contradictions du réel que stimulé par la complexité de la réalité humaine. Fasciné par la coupe, emplie de mortel poison, il n'est point une « source tarie », ni un « vase dont l'eau a fui...
  • VALÉRY PAUL (1871-1945)

    • Écrit par Michel JARRETY
    • 7 553 mots
    • 1 média
    ...France. En même temps que le désir, assurément, de se résumer, ils suscitèrent, à l'été 1940, les ébauches théâtrales, publiées dès l'année suivante, de Mon Faust. Depuis une quinzaine d'années, l'ambition d'un véritable Troisième Faust s'était fait jour dans les Cahiers – où la tradition...
  • WAGNER HEINRICH LEOPOLD (1747-1779)

    • Écrit par Lore de CHAMBURE
    • 653 mots

    Né à Strasbourg, Heinrich Leopold Wagner étudie le droit et devient précepteur à Sarrebruck. En 1776, il obtient l'autorisation d'ouvrir un cabinet d'avocat, mais préfère travailler pour le compte de la Société Seyler, une troupe théâtrale. Il meurt à l'âge de trente-deux ans....

  • WERFEL FRANZ (1890-1945)

    • Écrit par Lore de CHAMBURE
    • 898 mots

    Dans un de ses poèmes, Franz Werfel explique ce qu'il entend par mot rare et langage concerté. Les mots, dit-il, bloquent l'accès aux choses : « Nous tuons Dieu et nous-mêmes avec des noms, des noms ». Plusieurs expressionnistes — R. J. Sorge entre autres — cherchaient, en effet, un nouveau mode...

Média

<em>Faust</em>, de Philippe Fénelon, d'après Nikolaus Lenau

Faust, de Philippe Fénelon, d'après Nikolaus Lenau