FAUST (J. W. von Goethe)Fiche de lecture

La genèse de l'œuvre sans doute la plus universellement connue de Goethe (1749-1832) fut particulièrement longue. Dans le prolongement de la version primitive et non publiée (Urfaust), Faust I (Faust. Une tragédie) fut achevé le 25 avril 1806 et publié en 1808. Les sources de la matière faustienne étaient, pour l'essentiel, la Historia von D. Johann Faustus de 1587 et la pièce de Christopher Marlowe, The Tragical History of D. Faustus (1588-1593). Chez Goethe, Faust est un uomo universale en rupture avec le savoir scolastique, un contemporain et l'égal de Paracelse et d'Agrippa von Nettesheim, qui nous transporte dans une époque de transition entre le Moyen Âge, la Renaissance et la modernité scientifique, esthétique et politique. À ces sources s'ajoute la plus importante : l'expérience vécue par Goethe lui-même, de ses études à l'université de Leipzig à ses relations amoureuses.

La quête de l'absolu

Faust I consiste en trois ensembles assez nettement distincts. La « Dédicace » et le « Prélude sur le théâtre » condensent l'art poétique de Goethe. Le « Prologue dans le ciel », sur le modèle des Mystères médiévaux et du Théâtre du monde baroque, situe l'affrontement entre l'homme surhumain Faust, Dieu et son antagoniste Méphistophélès dans le cadre d'une cosmogonie que la profondeur de pensée et la plasticité verbale de Goethe expriment dans toute son ampleur.

Puis commence la tragédie d'un intellectuel révolté, le Docteur Faust. Désespérant de percer les énigmes de l'univers, il s'en remet aux pouvoirs de la magie. Pour faire contrepoint au pathos du génie en lutte avec le Créateur, Goethe introduit le personnage humain, trop humain de Wagner, l'assistant et disciple de Faust, qui tire celui-ci de sa solitude. Après avoir été sur le point de céder à la tentation du suicide, Faust revient à la vie et à la société des hommes, à l'occasion d'une promenade en compagnie de Wagner, le jour de Pâques. Rentré dans son cabinet de travail, il dialogue avec les forces démoniaques, et finit par conclur [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques LE RIDER, « FAUST (J. W. von Goethe) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/faust-j-w-von-goethe/