Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DIFFRACTION PAR LES CRISTAUX

Articles

  • OPTIQUE CRISTALLINE - Diffraction par les cristaux

    • Écrit par André AUTHIER
    • 8 829 mots
    • 18 médias

    Le phénomène de diffraction de la lumière par un réseau est bien connu. Il suffit, pour s'en convaincre, de regarder la lumière d'une lampe à travers un voilage. Pour que ce phénomène soit important, il faut que la longueur d'onde du rayonnement et le pas du réseau soient du même ordre de grandeur....

  • BRAGG sir WILLIAM HENRY (1862-1942) & sir WILLIAM LAWRENCE (1890-1971)

    • Écrit par Christian BRACCO
    • 1 790 mots
    • 1 média
    ...confronte à son compatriote Johannes Stark (1874-1957) qui opte pour une interprétation en termes de corpuscules (quanta d’énergie). Pour Sommerfeld, la diffraction des rayons X confirmerait leur nature ondulatoire. C’est dans l’institut de physique théorique qu’il dirige que Walter Friedrich (1883-1968)...
  • CRISTAUX

    • Écrit par Marc AUDIER, Michel DUNEAU
    • 7 291 mots
    • 2 médias
    L'identification de la structure et de l'organisation des atomes dans un cristal fait principalement appel à sa propriété de diffracter un rayonnement électromagnétique (X, gamma) ou corpusculaire (électrons, neutrons...) de longueur d'onde comparable aux paramètres du réseau cristallin. William Lawrence...
  • DIFFRACTION, physique

    • Écrit par Viorel SERGIESCO
    • 731 mots

    Écart, par rapport aux lois de l'optique géométrique (propagation rectiligne, etc.), de la propagation des ondes (acoustiques, optiques, etc.), en présence d'un obstacle ou, plus généralement, modification de la propagation libre des ondes dont la longueur d'onde n'est pas négligeable devant...

  • DIFFRACTION DES RAYONS X

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 363 mots
    • 2 médias

    La thèse de William Lawrence Bragg (1890-1971), publiée en 1913 dans les comptes-rendus de la Cambridge Philosophical Society et titrée Diffraction d'ondes courtes électromagnétiques par un cristal, marque la naissance de l'étude moderne des solides, et en particulier des cristaux. Après...

  • ÉLECTRONS

    • Écrit par Jean-Eudes AUGUSTIN, Bernard PIRE
    • 6 657 mots
    • 5 médias
    En 1927, les physiciens américains Clinton Davisson (1881-1958) et Lester Germer (1896-1971) détectent la diffraction des électrons par un cristal de nickel. Cette découverte fut quelque peu accidentelle : à la suite d'une fausse manœuvre, ils avaient pollué un échantillon de nickel sur lequel ils...
  • LAUE MAX VON (1879-1960)

    • Écrit par Zdenek JOHAN
    • 627 mots
    • 1 média

    Physicien allemand, né à Pfaffendorf le 9 octobre 1879 dans une famille aisée, Max von Laue, malgré la volonté de son père, officier supérieur, est rapidement attiré par la recherche scientifique. Après ses études, il effectue ses premiers travaux de recherche avec Max Planck, dont il...

  • LIAISONS CHIMIQUES - Liaison hydrogène

    • Écrit par André JULG
    • 3 328 mots
    • 2 médias
    L'étude des cristaux par la diffraction des rayons X, des électrons ou des neutrons permet de localiser la position moyenne des divers noyaux. Des résultats obtenus se dégagent trois faits essentiels : dans la majorité des cas, les atomes A, H et B sont alignés, la longueur de la liaison A–H est à...
  • LUMIÈRE

    • Écrit par Séverine MARTRENCHARD-BARRA
    • 6 168 mots
    • 4 médias
    ...la longueur d'onde et la dimension de l'objet. Ainsi les ondes radio ne sont pas diffractées par les obstacles (maison, collines...) et, à l'inverse, la lumière de très courte longueur d'onde, comme les rayons X, est diffractée par le réseau que constituent les atomes dans une structure périodique...
  • MATIÈRE

    • Écrit par Jacques GUILLERME, Hélène VÉRIN
    • 10 696 mots
    • 1 média
    En 1912, Max von Laue découvre la diffraction des rayons X par les cristaux ; on put, dès lors, entreprendre de se représenter métriquement la distribution « réelle » des corpuscules composant les solides. Le phénomène qui survient en raison de la proximité des longueurs d'onde des rayons...
  • MÉTALLOGRAPHIE - Essais non destructifs

    • Écrit par Louis BEAUJARD, Gérard LABBE, Jack MANNENC
    • 6 763 mots
    • 4 médias
    ...matériaux monophasés ou polyphasés. Dans les deux cas, la structure cristallographique dépend de la température, de la pression et de la composition. La diffraction des rayons X permet d'identifier les différents états structuraux des phases présentes, leurs proportions volumiques et les valeurs des paramètres...
  • MÉTALLOGRAPHIE - Essais physiques

    • Écrit par Georges CIZERON
    • 7 298 mots
    • 11 médias
    Les méthodes radiocristallographiques ont pour objet de déterminer les paramètres de la maille élémentaire du solide cristallin considéré, et l'évolution de ces paramètres en fonction de la température. À cette fin, des chambres « à chaud » ont été conçues ; elles sont principalement de deux types :...
  • MÉTALLOGRAPHIE - Microscopie électronique

    • Écrit par Guy HENRY, Barry THOMAS
    • 6 090 mots
    • 6 médias
    ...électrons rétrodiffusés dépend également de l'angle d'incidence du faisceau d'électrons sur la surface de l'échantillon et ceci en raison de l'effet de la diffraction sur les trajectoires des électrons à l'intérieur du cristal. À l'aide des électrons rétrodiffusés, on peut ainsi obtenir à partir d'un échantillon...
  • MICROSCOPIE

    • Écrit par Christian COLLIEX, Jean DAVOUST, Étienne DELAIN, Pierre FLEURY, Georges NOMARSKI, Frank SALVAN, Jean-Paul THIÉRY
    • 19 708 mots
    • 15 médias
    Si, maintenant, la cible est un cristal parfait, donc formé de l'arrangement périodique d'atomes, il ne subsiste qu'un ensemble discret de directions de l'espace pour lesquelles l'intensité du faisceau diffusé est non nulle. Ce sont les directions de diffraction définies par les conditions de la loi...
  • PERUTZ MAX FERDINAND (1914-2002)

    • Écrit par Joël JANIN
    • 1 118 mots

    Max Perutz est un chimiste britannique d’origine autrichienne. Né à Vienne le 19 mai 1914, il réside à Cambridge (Angleterre) à partir de 1936, et c'est là qu'il réalise les travaux qui fondent la cristallographie des protéines, qui lui valent le prix Nobel de chimie en 1962....

  • WYART JEAN (1902-1992)

    • Écrit par André GUINIER
    • 902 mots

    C'est à Avion, dans le pays minier lensois, que naquit Jean Wyart ; il décéda à Paris en 1992. Son père était mécanicien à la Compagnie des chemins de fer du Nord. La scolarité du jeune Jean fut d'abord celle des enfants de son milieu ; mais, en 1914, elle fut bouleversée par la guerre. La famille dut...

Médias

Max von Laue - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Max von Laue

William Henry Bragg et William Lawrence Bragg - crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

William Henry Bragg et William Lawrence Bragg

William Lawrence Bragg - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

William Lawrence Bragg