Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CHROMATISME, musique

Articles

  • CHROMATISME, musique

    • Écrit par Alain FÉRON
    • 929 mots

    En musique, le terme « chromatisme » recouvre deux acceptions. La plus simple indique l'altération d'un demi-ton – vers le grave ou vers l'aigu – d'un degré diatonique ; dans ce cas, le chromatisme implique l'adoption d'une échelle de référence, l'échelle heptatonique naturelle, dernier stade du diatonisme....

  • CHAMPAGNE CLAUDE (1891-1965)

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 1 290 mots

    Le compositeur et pédagogue canadien Claude Champagne est sans conteste la personnalité qui a exercé l’influence la plus considérable sur la vie musicale du Québec dans la première moitié du xxe siècle. Son action perdure à travers les nombreux compositeurs, pédagogues et musicologues qu’il...

  • GAMME

    • Écrit par Michel PHILIPPOT
    • 4 969 mots
    ...cinquante-trois parties égales qui se soit montrée la plus intéressante. C'est elle, en effet, qui génère un tempérament dans lequel on trouve deux demi-tons, l'un dit chromatique et l'autre diatonique, qui valent respectivement 5 et 4 cinquante-troisièmes d'octave. Par abus de langage, le cinquante-troisième...
  • GESUALDO CARLO - (repères chronologiques)

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 591 mots

    Vers 1561 Naissance de Carlo Gesualdo, prince de Venosa, comte de Conza, probablement dans les environs de Naples ; il est le deuxième fils de Fabrizio Gesualdo et de Girolama Borromeo, nièce du pape Pie IV.

    1585 Le motetNe reminiscaris, Domine, première œuvre publiée de Gesualdo, témoigne de...

  • HARMONIE

    • Écrit par Henry BARRAUD
    • 6 418 mots
    • 13 médias
    ...moment où, s'évadant de toute loi réputée plus ou moins conforme à la donnée naturelle, les musiciens introduisent dans leurs associations harmoniques des chromatismes ressortissant à une logique beaucoup plus abstraite. Tel est le cas de l'accord de quinte augmentée, accord cher à Debussy mais que l'on rencontre...
  • INTERVALLE, musique

    • Écrit par Sophie COMET
    • 1 021 mots

    Un intervalle est la distance qui sépare deux sons différents.

    Le plus petit intervalle du système tempéré est le demi-ton : mi-fa, si-do, sol dièse-la, ré-mi bémol... Un demi-ton est chromatique s'il est formé de deux notes de même nom (do-do dièse, la-la bémol, si bémol-si bécarre)...

  • MADRIGAL

    • Écrit par France-Yvonne BRIL
    • 2 193 mots
    ... devinrent plus pures et plus élégantes, la polyphonie s'enrichit, l'harmonie gagna en subtilité, notamment par un emploi de plus en plus savant du chromatisme. Cette maîtrise technique permit alors un travail en profondeur sur les rapports de la parole et de la musique. Minutieusement, comme s'ils...
  • MÉLODIE

    • Écrit par Henry BARRAUD
    • 4 137 mots
    • 1 média
    ...surtout par un certain asservissement de celle-ci au jeu traditionnel entre tonique et dominante et à des évasions contrôlées dans des tons voisins. Le chromatisme wagnérien, que l'on peut qualifier d'organique, implique que l'aspect purement linéaire de la libre mélodie primitive s'estompe peu à peu...
  • MUSIQUE CONTEMPORAINE - La musique sérielle et le dodécaphonisme

    • Écrit par Pierre BARBAUD, Rémi LENGAGNE
    • 3 003 mots
    • 2 médias
    ...reprendre cet exemple, de définir un son unique nommé do, valable comme quinte de fa et comme tierce de la bémol. On en vint ainsi à définir la gamme chromatique tempérée comme un ensemble de sons tel que, étant donné F la fréquence du plus grave d'entre eux, on obtienne la fréquence des suivants en...
  • SÉRIALISME (musique)

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 1 445 mots

    Le dodécaphonisme sériel, nouvelle méthode de composition musicale, fut conçu par Arnold Schönberg, au début des années 1920, au terme d'une lente évolution.

    Dès le début du xxe siècle, la sensibilité inquiète et tourmentée de Schönberg le pousse vers une écriture de plus en plus ...

  • TONAL SYSTÈME

    • Écrit par Henry BARRAUD
    • 5 242 mots
    • 8 médias
    ...Wagner se fait sans effort à cause de l'extrême musicalité de l'écriture harmonique. Le résultat est qu'on est installé, sans y avoir pris garde, dans un chromatisme insinuant qui vous enlace, vous ensorcelle et vous fait sombrer dans un agréable vertige. C'est l'un des procédés par lesquels le mage de Bayreuth...
  • TRISTAN ET ISOLDE (R. Wagner), en bref

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 198 mots

    Le 10 juin 1865, Tristan et Isolde, de Richard Wagner, est créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich. Lorsque s'épanouissent les premières mesures du prélude, les spectateurs n'ont peut-être pas conscience d'assister à une révolution dans l'histoire de la musique : un accord des instruments...

  • Ve ET VIe LIVRES DE MAGRIGAUX (C. Gesualdo)

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 279 mots
    • 1 média

    Prince et assassin, Carlo Gesualdo publie en 1611 ses Ve et VIe Livres de madrigaux, à cinq voix, qui renferment les plus tragiques, les plus violentes et les plus fascinantes de ses compositions. Le madrigal italien, illustré notamment par Luca Marenzio et Claudio Monteverdi, atteint chez Gesualdo...

  • VIENNE ÉCOLE DE, musique

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 1 364 mots
    • 2 médias

    Une des principales caractéristiques de la musique moderne est son affranchissement du système des tonalités majeures et mineures, qui a assuré la structure et la cohérence de la musique occidentale du xvie au xixe siècle. En effet, dès la fin du xixe siècle, les principes qui dominent la musique...