CHAMPAGNE CLAUDE (1891-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur et pédagogue canadien Claude Champagne est sans conteste la personnalité qui a exercé l’influence la plus considérable sur la vie musicale du Québec dans la première moitié du xxe siècle. Son action perdure à travers les nombreux compositeurs, pédagogues et musicologues qu’il a contribué à former. « Claude Champagne fut un véritable pionnier à Montréal dans l'enseignement du solfège, de l'harmonie, du contrepoint, de la fugue, de l'orchestration et de la composition au Québec », a déclaré la musicologue québécoise Andrée Desautels.

Joseph-Arthur-Adonaï Champagne – son admiration pour Claude Debussy lui fera adopter le prénom de Claude – naît à Montréal le 27 mai 1891. Initié très jeune au folklore canadien français grâce à son grand-père paternel, qui pratique le violon en amateur, il étudie le piano dès l’âge de neuf ans environ, puis le violon à partir de 1905. Il obtient en 1909 un diplôme de piano du Conservatoire national de Montréal. Son poème symphonique Hercule et Omphale, composé en 1918, témoigne de l’influence des Russes Rimski-Korsakov, dont il a étudié le Traité d’harmonie pratique, Borodine et Moussorgski ; cette œuvre attire l’attention d’Alfred Laliberté – pianiste et compositeur disciple de Scriabine –, qui la présente à Rachmaninov ; Laliberté encourage Champagne à partir pour l’Europe.

Il y rencontre Paul Dukas, qui lui conseille d’entrer au Conservatoire de Paris, où il va étudier de 1921 à 1928 : il travaille le contrepoint et la fugue avec André Gédalge puis, après la mort de ce dernier, en 1926, avec Charles Kœchlin ; il suit les cours d’orchestration et de composition de Raoul Laparra, ceux d’esthétique musicale de Léon Algazi et se perfectionne en violon auprès du violoniste russe Julius Conus. Il fréquente la Schola cantorum, où il découvre la musique polyphonique de la Renaiss [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  CHAMPAGNE CLAUDE (1891-1965)  » est également traité dans :

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'essor de la musique canadienne au XXe siècle »  : […] Au début du xx e  siècle, il n'existe pas de réels lieux de transmission musicale au Canada. Ce sont toujours les pratiques amateurs qui dominent largement la vie musicale canadienne, qui demeure animée par des artistes professionnels venus d'Europe et des États-Unis. Au Canada anglophone, le tableau de la vie musicale avant 1920 est plutôt incoh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_10848

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « CHAMPAGNE CLAUDE - (1891-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-champagne/