Ve ET VIe LIVRES DE MAGRIGAUX (C. Gesualdo)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prince et assassin, Carlo Gesualdo publie en 1611 ses Ve et VIe Livres de madrigaux, à cinq voix, qui renferment les plus tragiques, les plus violentes et les plus fascinantes de ses compositions. Le madrigal italien, illustré notamment par Luca Marenzio et Claudio Monteverdi, atteint chez Gesualdo à un expressionnisme jusqu'alors inconnu. L'originalité musicale de ces pièces tient cependant moins à l'emploi de procédés nouveaux qu'à l'extension de concepts existants. Le pathétisme des textes, dans lesquels l'angoisse, la douleur et la mort sont omniprésentes, est renforcé par un chromatisme exacerbé, Gesualdo recourant pour la première fois aux notes les plus inusitées de l'échelle chromatique : la dièse, mi dièse, bémol et sol bémol. Les dissonances abondent, les modulations sont imprévisibles, les changements harmoniques employant des notes chromatiques sont nombreux et surprenants, un accord majeur pouvant se transformer rapidement en un accord mineur inattendu. L'écriture est haletante, avec ses changements brusques de rythme, ses contrastes dynamiques inouïs, ses conclusions inattendues. Gesualdo a tenté dans ses derniers livres de madrigaux l'expérience d'un langage révolutionnaire mais son œuvre occupe une place unique, sans antécédents ni réelle postérité. « Un madrigal comme le Moro, lasso, al mio duolo du VIe livre apparaît ainsi comme une œuvre totalement hors du temps, hors de la trame historique, hors de l'évolution des styles et de l'harmonie », a dit le musicologue Philippe Beaussant.

Responsoria..., Carlo Gesualdo

Responsoria..., Carlo Gesualdo

photographie

Frontispice de l'édition originale du livre de répons pour l'office de ténèbres de la semaine sainte de Carlo Gesualdo. Ce livre est publié en 1611 par Gesualdo sur ses presses personnelles. 

Crédits : AKG

Afficher

—  Juliette GARRIGUES

Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « Ve ET VIe LIVRES DE MAGRIGAUX (C. Gesualdo) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ve-et-vie-livres-de-magrigaux/