UNIVERS (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les structures de l’Univers

Les constituants de l’Univers s’organisent en structures complexes imbriquées les unes dans les autres : étoiles, galaxies, amas de galaxies, superamas, murailles. Toutes ces structures sont en perpétuelle évolution. Ainsi, les étoiles naissent, meurent et, parfois en explosant, donnent vie à des pulsars ou à des trous noirs.

Jusqu’à ce que Copernic affirme le contraire, la Terre était considérée comme le centre de l’Univers. Les choses ont bien changé depuis lors, et les connaissances actuelles ramènent la planète bleue au rang d’infime particule dans un Univers peut-être infini. L’autre dogme a s’être effondré est celui de la « sphère des fixes » d’Aristote, posant que tout ce qui est au-delà de la Lune, du Soleil et des planètes est immobile et stable à tout jamais. Nous savons maintenant que toutes les structures de l’Univers sont en perpétuelle évolution et que le « Silence éternel des espaces infinis » qui effrayait Pascal serait, si nous pouvions l’entendre, un grondement constant ponctué d’explosions monstrueuses.

Le système solaire

Le Soleil est une des deux cents milliards d’étoiles que compte notre Galaxie, la Voie lactée. Nous connaissons bien les neuf grosses planètes qui tournent autour de lui, toutes dans le même sens et presque dans le même plan : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Neptune, Uranus et Pluton (de gauche à droite ci-dessous). À noter que, depuis 2006, la notion de planète a été modifiée par l’Union astronomique internationale, et que Pluton est considérée comme un objet transneptunien et classée depuis dans la catégorie des « planètes naines ». Sont également bien connus les satellites, de ces planètes, du moins les plus gros comme la Lune.

Le système solaire comprend par ailleurs une multitude d’objets qui gravitent autour du Soleil à diverses distances : les astéroïdes circulant entre Mars et Jupiter ; les comètes dormant, bien au-delà de Pluton, dans l’immense réservoir du nuage de Oort qui peuvent se rapprocher du Soleil et devenir des astres flamboyants et enfin les météorites, tombant en pluies d’étoiles filantes, petites particules dont les orbites rencontrent celle de la Terre.

Soleil

Vidéo : Soleil

Structure et caractéristiques du Soleil.Le Soleil est l'une des 200 milliards d'étoiles qui forment notre Galaxie, la Voie lactée.Son cœur, très chaud, libère une énorme quantité d'énergie sous forme de rayonnements qui se propagent tout d'abord dans la zone radiative.À un cinquième de... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Astéroïdes

Vidéo : Astéroïdes

Nature et origine des astéroïdes.Les astéroïdes sont des corps rocheux en orbite autour du Soleil.La majorité d'entre eux gravitent entre les orbites de Mars et de Jupiter, dans une zone appelée ceinture principale des astéroïdes.Leur taille varie entre les quelque 1 000 kilomètres de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Comètes

Vidéo : Comètes

Caractères et structure des comètes.Les comètes sont des objets possédant un noyau constitué d'un mélange de glaces et de roches, dont le diamètre peut atteindre plusieurs dizaines de kilomètres.À mesure qu'une comète se rapproche du Soleil, sa vitesse augmente et les glaces de son... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Météorites : étoiles filantes et averses météoritiques

Vidéo : Météorites : étoiles filantes et averses météoritiques

Phénomènes dus à l'entrée de corps extraterrestres dans l'atmosphère.Les étoiles filantes sont les traînées lumineuses apparaissant dans le ciel lors de l'entrée dans l'atmosphère de corps solides de petite taille provenant du milieu interplanétaire.Lorsque ces corps pénètrent à... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Toutes sortes d’étoiles

Les étoiles se distinguent, notamment, du Soleil et entre elles, par la couleur ou plus exactement par le spectre de la lumière qu’elles émettent et par la luminosité.

En fonction de ces deux paramètres, on les place sur un diagramme, dit de Hertzsprung-Russell, le long de certaines lignes, en particulier une diagonale appelée la « séquence principale », occupée par près de 90 p. 100 des étoiles. Sur cette diagonale, elles se rassemblent par groupes : supergéantes, géantes rouges, naines blanches et rouges, etc.

Depuis quelques années, on a découvert des planètes, une centaine à ce jour, gravitant autour d’étoiles proches. Les étoiles de taille moyenne « vivent » assez longtemps, 10 milliards d’années pour le Soleil, et terminent leur vie comme naines blanches.

Les étoiles massives ont une vie beaucoup plus courte et leur mort violente est un événement marquant du cosmos : une grandiose explosion, appelée supernova, disperse dans l’Univers l’essentiel du contenu de l’étoile, laissant en son centre un cœur extraordinairement dense appelé étoile à neutrons.

Évolution des étoiles

Vidéo : Évolution des étoiles

Principales phases dans l'activité d'une étoile.Une étoile naît de la contraction d'une nébuleuse de gaz et de poussière interstellaires.À sa naissance, l'étoile apparaît bleue en raison de la température élevée de sa surface résultant des réactions thermonucléaires qui se... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Quelques monstres

Si les naines blanches, probablement très nombreuses, ne se manifestent guère, il n’en est pas de même des étoiles à neutrons. Parmi celles-ci, certaines, animées d’une rotation rapide accompagnée de l’émission d’un faisceau tournant de radiations électromagnétiques, balayent le ciel et nous éclairent de façon périodique : on les appelle alors des pulsars.

Par ailleurs, les grosses étoiles à neutrons donnent naissance aux trous noirs, astres extrêmement massifs et compacts. Leur force de gravitation est telle qu’ils referment localement l’Univers autour d’eux, empêchant quoi que ce soit d’en sortir, en particulier la lumière.

En outre, ils attirent tout ce qui passe dans leur voisinage et l’engloutissent [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Aristote

Aristote
Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

photographie

La révolution copernicienne

La révolution copernicienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Nuage du Cygne

Nuage du Cygne
Crédits : NASA

photographie

Décrypter l'Univers lointain (2), P. Léna

Décrypter l'Univers lointain (2), P. Léna
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les 17 médias de l'article


Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

« UNIVERS (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/