ULTRACHROMATISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Mexicain Julián Carrillo (1875-1965), le Tchèque Alois Hába (1893-1973) et le Français d'origine russe Ivan Wyschnegradsky (1893-1979) sont, dans les années 1920, les véritables défricheurs ainsi que les premiers théoriciens de la musique ultrachromatique, caractérisée par l'emploi des micro-intervalles. C'est à Wyschnegradsky que l'on doit le vocable ultrachromatisme, signifiant « au-delà du chromatisme ». Précisons que l'on utilise aussi dans le même sens le terme infrachromatisme, lequel, étymologiquement, évoque l'univers des intervalles plus petits que le demi-ton.

S'engageant dans les contrées musicales non tempérées, Carrillo (qui fut l'ami de Romain Rolland, de Camille Saint-Saëns et de Claude Debussy) invente une notation spécifique pour tiers, quarts, huitièmes et seizièmes de ton, et il fait construire des instruments appropriés à l'exécution de sa musique : flûtes, harpes, clarinettes, pianos (on pourra contempler quinze de ces pianos à l'Exposition universelle de Bruxelles en 1958). Hába, esprit aussi curieux qu'aventureux (il s'intéresse, un des premiers, aux musiques non écrites), conçoit des instruments – piano, harmonium, clarinette, trompette, guitare – aptes à réaliser les quarts de ton. Wyschnegradsky élabore un piano à quarts de ton et cherche à transcrire en sons sa vision « hindouisante » de la conscience cosmique au travers de ce qu'il appelle les espaces non octaviants ; sa réflexion nourrira, dans la seconde moitié du xxe siècle, celles de Claude Ballif et d'Alain Bancquart, notamment.

Concevoir et constituer un ensemble d'instruments aptes à l'émission de micro-intervalles était alors une tâche difficile. Mais ces pionniers n'avaient pas le choix : trop de résistances étaient à vaincre, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification


Autres références

«  ULTRACHROMATISME  » est également traité dans :

CARRILLO JULIAN (1875-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 295 mots

Compositeur et théoricien mexicain né le 28 janvier 1875 à Ahualulco (État de San Luis Potosí), mort le 9 septembre 1965 à San Angél. Julián Antonio Carrillo passe une grande partie de son enfance à Mexico. Il manifeste très jeune des dons exceptionnels pour la musique. À vingt ans, après avoir étudié le violon et la composition à Mexico, il part poursuivre ses études en Europe. Tout au long de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-carrillo/#i_16081

HÁBA ALOIS (1893-1973)

  • Écrit par 
  • Pierre-É. BARBIER
  •  • 1 442 mots

Le compositeur tchèque Alois Hába naît le 21 juin 1893 à Vizovice, en Moravie orientale (Valachie). Il devient instituteur, selon une vieille tradition familiale, après deux ans d'étude à l'École normale de Kroměříž. Pour son premier poste, il est nommé à Bílovice, près de Uherské Hradiště, toujours en Moravie. Il décide de poursuivre des études musicales et devient élève de Vítězslav Novák au Co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alois-haba/#i_16081

MANERI JOE (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 459 mots

Compositeur, clarinettiste et saxophoniste (alto et ténor) de jazz, théoricien de la musique –  il s'est particulièrement intéressé à l'ultrachromatisme (utilisation des micro-intervalles) –, Joseph Gabriel Esther Maneri naît le 9 février 1927 dans le quartier de Williamsburg, à Brooklyn (État de New York). Il s'initie à la clarinette dès l'âge de onze ans. En 1947, après avoir découvert la musiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joe-maneri/#i_16081

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « ULTRACHROMATISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultrachromatisme/