TYPOLOGIE, sociologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mot « typologie » apparaît au xixe siècle pour désigner les types ou les classifications des sciences de la nature, et différencier leur mode d'élaboration « scientifique » des classifications communes ou des types des philosophes et des exégètes bibliques. Il implique, comme en philosophie, une explicitation raisonnée des principes « essentiels » des êtres et des choses mais aussi des méthodes expérimentales validant des hypothèses.

La sociologie adapte ce mode d'élaboration pour expliquer et comprendre les sociétés humaines. Auguste Comte la place au premier rang de sa typologie des sciences : toute pensée et toute organisation sont une construction historique et sociale. L'ambition est grande : elle soutient d'abord la mise en œuvre de macrotypologies de l'évolution des sociétés qui différencient la sociologie d'autres sciences sociales. Les typologies limiteront ensuite leurs objets tout en approfondissant leurs méthodes et en prenant distance avec le modèle « positiviste » des sciences de la nature.

Les macrotypologies des pères fondateurs posent des principes durables. Émile Durkheim en énonce dans les Règles de la méthode sociologique : expliquer le social par le social ; chercher les causes et les fonctions dans l'histoire ; les classer en privilégiant leurs manifestations les plus visibles et durables ; les relier logiquement entre elles (Max Weber dira « comprendre », on parlera de causalité structurale). Pour Durkheim, « la sociologie est comparative » : elle compare des hypothèses et leurs effets attendus aux faits sociaux observables, compare les variations des types sociaux ainsi définis. Karl Marx et Max Weber posent des principes analogues avec d'autres accentuations. La « domination » du mode de production est [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TYPOLOGIE, sociologie  » est également traité dans :

CARACTÉROLOGIE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 2 069 mots
  •  • 2 médias

Un typographe manipule des caractères d'imprimerie parce que, dans l'ancienne Grèce, τ́υπος aussi bien que χαρακτ́ηρ étaient des marques qui, imprimées sur une série d'objets, indiquaient que ces objets avaient une relation entre eux, par exemple d'appartenir au même propriétaire. Par métaphore, types et caractères furent bientôt les termes désign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caracterologie/#i_80488

FOLKLORE

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT
  •  • 12 223 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les genres »  : […] En guise de définition – et en raison du fait qu'il est si difficile de définir le folklore –, les savants de l'ère postérieure se sont souvent contentés d'énumérer les différents genres de celui-ci. De toute manière, la question du classement se pose de façon urgente à qui entreprend un manuel de folklore ; mais on n'y a répondu jusqu'à présent qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folklore/#i_80488

LIBIDO

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 11 318 mots

Dans le chapitre « Vers une typologie des variations individuelles »  : […] À mesure que s'étend le domaine de la libido paraît cependant se restreindre son contenu. Prenant pour thème initial l'expérience commune de l'appétit sexuel, nous avons en effet assisté à la construction de ce concept par vagues successives, chacun des temps de son élaboration traduisant un renforcement de la dépendance de la libido vis-à-vis de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libido/#i_80488

PSYCHOMOTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel BERNARD
  •  • 3 266 mots

Dans le chapitre « Syndromes et types psychomoteurs selon Wallon »  : […] Le mouvement n'intervient pas seulement dans le développement psychique de l'enfant, il influe aussi sur son comportement proprement individuel. Chaque individu a une complexion motrice personnelle qui dépend des réglages variables de ses différentes activités musculaires. C'est ce que Wallon appelle un « type psychomoteur ». Or il y a, selon lui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychomotricite/#i_80488

SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 9 280 mots

Dans le chapitre « Typologie des sociétés globales »  : […] Avant que de s'interroger sur cet acte fondateur, il est intéressant de poursuivre – pour en préciser les limites – la démarche du sociologue qui entreprend de dénombrer et de classer les sociétés dans lesquelles il voit des réalités. Il ne peut y parvenir qu'à la condition de faire des regroupements à partir de critères jugés pertinents, c'est-à- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe/#i_80488

SPENCER HERBERT (1820-1903)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 676 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'extension à la sociologie du « postulat universel » »  : […] La connaissance unifiée devait précisément résulter du système rationnel élevé sur le principe de la persistance de la force reconnu agissant dans l'« organique » comme dans le « sur-organique », domaine pour l'étude duquel Spencer a emprunté au premier quelques notions essentielles. Revus par Huxley pour la zoologie et par Hooker pour la botanique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-spencer/#i_80488

WEBER MAX (1864-1920)

  • Écrit par 
  • Julien FREUND
  •  • 3 661 mots

Dans le chapitre « L'œuvre sociologique »  : […] Weber est le maître de la sociologie compréhensive. Il n'exclut nullement les autres formes de la sociologie, mais il veut insister sur le fait que, puisqu'elle porte sur des relations et des institutions qui sont le fruit d'une activité poursuivant des fins et cherchant à promouvoir des valeurs, on ne saurait rendre compte valablement de la réalit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-weber/#i_80488

Pour citer l’article

Jean-Claude COMBESSIE, « TYPOLOGIE, sociologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/typologie-sociologie/