PARSONS TALCOTT (1902-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Professeur à l'université Harvard, Talcott Parsons fut l'un des plus grands théoriciens de la sociologie contemporaine. Sa démarche scientifique fut initialement influencée par les travaux de l'économiste anglais Alfred Marshall, à qui il doit l'idée fondamentale selon laquelle l'action sociale ne peut être analysée sans référence aux valeurs. Ainsi Parsons en est-il venu à élaborer un système de pensée reposant sur deux notions essentielles : celle d'action, objet principal de l'analyse sociologique, et celle de valeur, corrélat nécessaire de la première. Il devait retrouver la notion de valeur chez Weber, dans la théorie de Durkheim sur la religion et chez Pareto. Cette réflexion sur la sociologie classique fait la matière de son premier ouvrage, The Structure of Social Action (1937). Puis Parsons procéda à diverses analyses particulières qui lui permirent de préciser les concepts fondamentaux de sa théorie de l'action. La plupart de ses articles ayant trait à ces concepts sont réunis dans un volume intitulé Essays in Sociological Theory (1949).

Ce n'est cependant qu'en 1951, dans The Social System, puis dans l'ouvrage collectif publié avec Shils, Toward a General Theory of Action, que Parsons présenta de façon globale sa théorie de l'action. Cette théorie fut par la suite précisée, remaniée, modifiée dans les Working Papers in the Theory of Action (1953), puis dans un grand nombre d'articles et d'ouvrages, notamment dans le volume que Parsons publia avec Shils sous le titre de Theories of Society (1961) et qui est une collection de textes classiques commentés.

Le système théorique de Parsons constitue un vaste cadre conceptuel pour l'étude de l'action sociale. Il repose d'abord sur l'idée que tout système social doit, pour exister et se maintenir, répondre à quatre impératifs fonctionnels : la poursuite de buts (goal attainment), l'adaptation au milieu environnant, l'intégration des membres dans le système social, la stabilité normative ou latente (pattern maintenance). P [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PARSONS TALCOTT (1902-1979)  » est également traité dans :

LE SYSTÈME SOCIAL, Talcott Parsons - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 047 mots

Le Système social (The Social System), se situe dans la seconde des trois périodes qu'il est coutume de distinguer dans la production du célèbre sociologue américain Talcott Parsons (1902-1979). Dans son œuvre maîtresse de 1937, La Structure de l'action sociale, le fondateur du structuro-fon […] Lire la suite

ANOMIE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 3 989 mots

Dans le chapitre « Les théories de Merton et de Parsons »  : […] En revanche, nous ne croyons pas que certaines tentatives contemporaines de cla-rification de la théorie de l'anomie contribuent sensiblement à son progrès. Nous pensons particulièrement à l'analyse de Robert K. Merton. Selon Merton, l'anomie résulte du fait qu'une société peut proposer à ses membres certaines fins sans leur donner les moyens de les réaliser. Ainsi, la « réussite » sociale est – c […] Lire la suite

BOURRICAUD FRANÇOIS (1922-1991)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 867 mots

Deux intérêts bien distincts ont donné à l'œuvre de François Bourricaud son orientation et son originalité. L'un se rapporte aux thèmes classiques de la philosophie morale et politique ; l'autre, aux problèmes nés du développement de l'Amérique latine, et plus particulièrement à ceux qui sont posés par le « cas péruvien ». Ils sont présents dès l'élaboration de ses thèses pour le doctorat ès lett […] Lire la suite

COMMUNICATION - Communication de masse

  • Écrit par 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 12 428 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'offre et la demande »  : […] T.  Parsons et W. White (1960) proposent de décrire les mass media dans la société américaine comme des mécanismes opérant au sein d'un « marché » entre les fournisseurs du contenu culturel et le public. Contrairement à une vue naïve et répandue, le contenu des mass media ne serait donc pas déterminé unilatéralement par l'offre, mais serait le résultat d'une adaptation réciproque de l'offre et de […] Lire la suite

FAMILLE - Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'idiome de la famille »  : […] Si les discours et les études sur la famille d'aujourd'hui semblent si répétitifs et monotones, c'est que la famille est autant une structure mentale qu'une structure sociale, un « principe de vision et de division du monde, un nomos que nous avons tous à l'esprit parce qu'il nous a été inculqué à travers un travail de socialisation opéré dans un univers qui était lui-même réellement organisé en […] Lire la suite

FONCTIONNALISME

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 2 937 mots

Dans le chapitre « De l'anthropologie à la sociologie structuro-fonctionnaliste »  : […] Après la Première Guerre mondiale, une branche entière de l'anthropologie se constitue en marchant sur de telles brisées. Inspiré par l'école française de sociologie, Alfred Reginald Radcliffe-Brown (1881-1955) ( Structure and Function in Primitive Society , 1952) reprend à son compte l'idée que les différentes composantes d'une société peuvent s'expliquer par les fonctions qu'elles remplissent e […] Lire la suite

FONCTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 342 mots

Dans le chapitre « Fonction et système »  : […] Les fonctionnalistes, en sociologie et en anthropologie sociale, ont attribué aux fonctions un rôle quasi exclusif d'explication. Bronislaw Malinowski (1884-1942), par exemple, considère chaque élément d'une culture comme fonctionnel et intégré dans un système cohérent qui poursuit la satisfaction des besoins individuels et collectifs ( Une Théorie scientifique de la culture , 1968, 1 re  éd. 19 […] Lire la suite

GARFINKEL HAROLD (1917-2011)

  • Écrit par 
  • Louis QUÉRÉ
  •  • 1 725 mots

Harold Garfinkel est le principal instigateur de l'« ethnométhodologie », courant sociologique qui s'est développé aux États-Unis dans les années 1960-1970. Né en 1917 dans le New Jersey, élevé dans la communauté juive de Newark, il fait une partie de ses études supérieures à l'université de Caroline du Nord. Il y découvre la sociologie de William I. Thomas et Florian Znaniecki, ainsi que la phén […] Lire la suite

IDÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph GABEL
  •  • 6 770 mots

Dans le chapitre « La résistance au changement »  : […] On peut d'ailleurs faire une analyse symétrique pour une idéologie tout à fait différente. La critique que fait Mohammed Guessous de la Théorie de l'équilibre social ( Equilibrium Theory ) de Talcott Parsons montre qu'une théorie de caractère scientifique peut jouer un rôle de justification idéologique. On notera le parallélisme avec la fonction idéologique de l'althussérisme entrevue plus haut. […] Lire la suite

INFLUENCE

  • Écrit par 
  • François CHAZEL
  •  • 4 171 mots

Dans le chapitre « L'influence et ses modes »  : […] À Herbert Kelman revient, dans le cadre d'une réflexion théorique sur les mécanismes inhérents au changement d'opinions, le mérite d'avoir ouvert cette voie féconde. Laissant de côté le détail de son savant paradigme où il résume, avec un incontestable sens synthétique, les principales conclusions de son étude, on rappellera simplement la distinction fondamentale qu'il établit entre trois process […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel DERIVRY, « PARSONS TALCOTT - (1902-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/talcott-parsons/