TRADUCTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le XXe siècle

Au xxe siècle, la situation devient plus complexe. Deux facteurs ont une incidence sur la traduction : sur le plan scientifique, l'avènement de la linguistique ; sur le plan technique, l'introduction de l'informatique.

La linguistique est tantôt accueillie par les traducteurs comme un outil de précision dans leur pratique, tantôt, au contraire, rejetée. Sur le plan théorique, l'influence de la linguistique est, en revanche, radicale. Elle apparaît tout d'abord dans le cadre théorique du structuralisme, d'une part en Europe de l'Est avec le cercle de Prague, d'autre part aux États-Unis sous l'impulsion d'Eugene Nida, président de l'Association de la traduction de la Bible. Les publications de Nida, Structure of Langage and Theory of Translation, et plus particulièrement Towards a Science of Translating, ont marqué une attitude nouvelle à l'égard de la traduction jusque-là considérée comme un art. Par la suite, l'influence de la linguistique s'est fait sentir en Europe avec une diversification des cadres théoriques. Les théoriciens de la traduction sont nombreux, actuellement, à souligner la nécessité de lier la théorie de la traduction à une théorie du langage : c'est le cas de George Steiner dans After Babel, d'Henri Meschonnic dans Pour la poétique II, de Louis Kelly dans The True Interpreter, de Peter Newmark dans Aspects of Translation et d'Antoine Berman dans L'Épreuve de l'étranger et Pour une critique des traductions : John Donne. Deux aspects du langage sont souvent soulignés, la dimension culturelle et la dimension discursive.

La traduction automatique a fait l'objet de nombreuses recherches sur le plan international. Des centres de recherche ont été créés en Europe, dans le cadre du programme Eurotra lancé par la Communauté européenne. L'objectif de ce programme était de traduire un même texte directement dans plusieurs langues. Les résultats obtenus ont réorienté cette perspective. Plutôt que de tradu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TRADUCTION  » est également traité dans :

ABRAHAM IBN DAUD dit RABAD Ier (1110 env.-env. 1180)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 599 mots

Historien, philosophe et astronome juif, Abraham ben David Halevi dit Ibn Daud ou Rabad I er (Rabbi Abraham b. David) est connu des théologiens et philosophes latins du Moyen Âge sous le nom d'Avendauth et, notamment, à travers son œuvre de traducteur de l'arabe en latin (dont il s'acquitta parfois en collaboration avec Gundissalinus, comme pour l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ibn-daud/#i_4467

ANQUETIL-DUPERRON ABRAHAM HYACINTHE (1731-1805)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 863 mots

Orientaliste français qui révéla à l'Europe les livres sacrés du zoroastrisme et de l'hindouisme. La curiosité des Européens pour les civilisations anciennes d'Orient (Perse, Inde...) date des premières découvertes de Marco Polo et de Vasco de Gama ; accrue au cours des siècles, elle entraîna Anquetil-Duperron à partir pour l'Inde (où la France ten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-hyacinthe-anquetil-duperron/#i_4467

BAUDRILLARD JEAN (1929-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BUSSIÈRE
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Sociologue et philosophe, Jean Baudrillard est né le 20 juillet 1929 à Reims dans une famille d'origine paysanne. Fils unique et studieux, il est remarqué par ses instituteurs, qui soutiennent son dossier de bourse. Il intègre le lycée Henri-IV, à Paris, où il prépare le concours d'entrée à l'École normale supérieure, qu'il interrompt pour devenir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baudrillard-jean-1929-2007/#i_4467

BOUCHET ANDRÉ DU (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT
  •  • 842 mots

André du Bouchet est unanimement reconnu comme un des plus importants poètes français de la seconde moitié du xx e  siècle. Ses débuts coïncident avec le déclin du surréalisme, dont il rejette, avec d'autres, la dérive ésotériste et la fuite dans l'imaginaire. Il reconnaît chez Reverdy l'exemple d'une poésie qui affronte une « réalité rugueuse à ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-du-bouchet/#i_4467

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme chinois

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET, 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 4 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les textes bouddhiques en chinois »  : […] La presque totalité des traductions de textes bouddhiques en chinois date de la période comprise entre le ii e et le xi e  siècle. Ces textes, au nombre de 1 692 –  sūtra (sermons qui sont censés avoir été prononcés par le Buddha), traités de métaphysique, traités de discipline, commentaires de maîtres bouddhiques –, couvrent l'ensemble du bouddh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-chinois/#i_4467

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme tibétain

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 5 631 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Textes canoniques et littérature scolastique »  : […] La première préoccupation des Tibétains en se convertissant fut d'avoir accès aux textes canoniques, rédigés pour la plupart en sanskrit, mais aussi dans des langues vernaculaires, si l'on en croit un édit royal ordonnant de retranscrire les originaux en sanskrit avant leur traduction en tibétain. Trois révisions successives de la langue des tradu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-tibetain/#i_4467

CASSIN BARBARA (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste GOURINAT
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’aventure de la traduction »  : […] Née le 24 octobre 1947 à Boulogne-Billancourt, elle est d’abord l’élève des philosophes Michel Deguy et Jean Beaufret, qui ont grandement contribué à l’introduction de la pensée de Martin Heidegger en France. Grâce à Jean Beaufret, elle participe au mythique séminaire du Thor, près de L’Isle-sur-la-Sorgue, qui se tint chez René Char en 1969, en pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbara-cassin/#i_4467

ČEP JAN (1902-1974)

  • Écrit par 
  • Milan BURDA
  •  • 982 mots

Né en 1902 en Moravie dans une famille paysanne pauvre, Jan Čep est un des représentants les plus importants de la littérature spiritualiste tchèque d'inspiration catholique du xx e  siècle. Après le baccalauréat, obtenu en 1922, il entre à l'université Charles de Prague, où il étudie le tchèque, l'anglais et le français. Il ne termine pas ses étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-cep/#i_4467

CHEIMONAS GEORGES (1938-2000)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 616 mots

Né à Kavala en Macédoine grecque le 16 mars 1938, Georges Cheimonas est le cadet d'une famille de trois enfants. Son père, originaire de Thessalie, est employé de banque. Sa mère, femme au foyer, est une réfugiée grecque d'Asie Mineure chassée de Turquie en 1922. En avril 1941, la Grèce est occupée par les forces de l'Axe. Kavala se trouve en zone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-cheimonas/#i_4467

CHENG FRANÇOIS (1929- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 859 mots

Poète, romancier et calligraphe, François Cheng est né en Chine, à Nanchang, le 30 août 1929. Issu d'une famille d'universitaires et de lettrés, le jeune homme, qui connaît la fin de la guerre et la guerre civile en Chine, entre à l'université de Nankin, avant de gagner la France en 1949. Il finit par s'y installer. Étudiant à la Sorbonne, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-cheng/#i_4467

COMETTI JEAN-PIERRE (1944-2016)

  • Écrit par 
  • Jacques MORIZOT
  •  • 908 mots

Né à Marseille le 22 mai 1944, fils d’émigrés italiens, Jean-Pierre Cometti a d’abord été un guitariste de jazz. Il entreprend assez tardivement des études de philosophie, avant d’enseigner dans des lycées, en France, notamment à Millau, et surtout à l’étranger, au Maroc, en Allemagne et à La Haye. En 1992, il intègre l’enseignement supérieur à l’u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cometti-jean-pierre-1944-2016/#i_4467

DE L'ESSENCE DE LA VÉRITÉ et PLATON LE SOPHISTE (M. Heidegger)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 602 mots

Il faut espérer que la traduction des tomes 19 et 34 de la Gesamtausgabe , qui rassemblent les cours des semestres d'hiver 1924-1925 et 1931-1932 : Platon « Le Sophiste » (Gallimard, 2001) et De l'essence de la vérité. Approche de l'« allégorie de la caverne » et du « Théétète » de Platon ( ibid. ), marqueront un nouveau point de départ dans la tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-l-essence-de-la-verite-et-platon-le-sophiste-m-heidegger/#i_4467

DROIT - Droit comparé

  • Écrit par 
  • Horatia MUIR WATT
  •  • 7 354 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La traduction »  : […] Pour peu que les sources à consulter soient exprimées en langue étrangère, le comparatiste doit disposer, en plus d'une bonne connaissance de celle-ci, d'une théorie adéquate de la traduction juridique. L'étude de la linguistique juridique permet de prendre conscience de ce que les termes juridiques sont eux-mêmes des concepts, de sorte que leur t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-droit-compare/#i_4467

ÉDITION

  • Écrit par 
  • Robert ESCARPIT, 
  • Philippe SCHUWER
  •  • 11 162 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'édition sans frontières »  : […] En 2004, le montant des exportations de livres français à travers le monde, travaux d'impression inclus, s'est élevé à 637 412 milliers d'euros. Le montant des importations de livres étrangers était, lui, de 492 840 milliers d'euros.Les premiers importateurs de livres français étaient, dans l'ordre, en milliers d'euros : la Belgique et le Luxembou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition/#i_4467

EMPFINDSAMKEIT, littérature

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 655 mots

L'Empfindsamkeit, la plus forte et la plus universelle des manifestations préromantiques, déferla d'Ouest en Est entre 1740 et 1790 sur toute l'Europe littéraire et artistique. La vague, partie de l'Angleterre, balaya devant elle le rationalisme tranquille de l'Aufklärung (les Lumières) pour le remplacer par l'inquiétante nostalgie de l'au-delà de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empfindsamkeit-litterature/#i_4467

GÉRARD DE CRÉMONE (1114-1187)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 130 mots

Érudit remarquablement informé, Gérard de Crémone sut mesurer à sa juste valeur la science arabe de son époque. Il entreprit de surmonter la barrière linguistique qui en interdisait l'accès aux Latins. Il alla s'installer à Tolède, y apprit l'arabe et se consacra à la traduction en latin des textes scientifiques les plus importants. Environ soixant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-de-cremone/#i_4467

GRANEL GÉRARD (1930-2000)

  • Écrit par 
  • Dominique JANICAUD
  •  • 653 mots

Philosophe au style éclatant, Gérard Granel a fait une carrière universitaire classique qui ne correspond qu'à une facette de sa forte personnalité. Traducteur, il fut aussi éditeur, polémiste, penseur d'avant-garde faisant converger de manière originale la phénoménologie heideggérienne avec le néo-marxisme de Gramsci. Né à Paris dans un milieu de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-granel/#i_4467

GRESSET MICHEL (1936-2005)

  • Écrit par 
  • André BLEIKASTEN
  •  • 645 mots

Comme le grand traducteur Maurice-Edgar Coindreau, Michel Gresset fut un infatigable passeur de la littérature nord-américaine du xx e  siècle. Né à Versailles le 18 novembre 1936, reçu premier à l'agrégation d'anglais en 1959, il est d'abord tenté par un poste de traducteur à l'O.N.U., mais finit par choisir une carrière universitaire. Dans les an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-gresset/#i_4467

GUILLAUME DE MOERBECKE (1215-1286)

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 204 mots

Après avoir séjourné à Nicée, à Thèbes (en 1260) et à Corinthe, Guillaume, dominicain flamand, est nommé pénitencier à la curie papale, à Viterbe, où il a accès au fonds grec provenant de Palerme et où le rejoint, en 1267, son confrère Thomas d'Aquin. Il devient archevêque de Corinthe en 1278. Guillaume de Moerbecke est le principal traducteur d'ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-de-moerbecke/#i_4467

HOMÈRE

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER, 
  • Gabriel GERMAIN, 
  • Michel WORONOFF
  •  • 12 023 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Création littéraire et problèmes de traduction »  : […] En dehors de l'analyse « génétique » de L'Iliade , à quoi l'on réduit trop souvent le débat homérique, unitaristes et analystes prenant le dessus tour à tour, il a paru nécessaire à un certain nombre de chercheurs de réhabiliter le texte et le texte seulement, en suivant la trame de la théorie narratologique. Cette démarche n'est pas éloignée de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homere/#i_4467

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 075 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les années sombres »  : […] À partir du milieu des années 1960, les progrès tant espérés tardent à venir. Et c’est bien le cas en 1965 lorsqu’un enfant de dix ans l’emporte sur un ordinateur au jeu d’échecs. Nous sommes encore loin de voir se réaliser les prophéties d’Herbert Simon ! L’année suivante, le rapport du comité ALPAC (Automatic Language Processing Advisory Committe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence-artificielle-ia/#i_4467

ISLAM (La civilisation islamique) - La philosophie

  • Écrit par 
  • Christian JAMBET, 
  • Jean JOLIVET
  •  • 9 001 mots

Dans le chapitre « Les débuts de la philosophie arabo-islamique »  : […] Évoquant les « sages des Arabes » d'avant l'islam, le théologien et historien des doctrines Abū l-Fatḥ al-Šahrastānī ( vi e  s. hég./ xii e  s. apr. J.-C.) les présente comme « un groupe peu important dont les maximes consistent en saillies du caractère et en coups de génie ». Sans préciser davantage ce qu'il pouvait considérer comme leurs producti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-la-philosophie/#i_4467

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 415 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Jalons (1885-1896) »  : […] Sur la couverture d'un petit volume publié à Tōkyō en 1885 se détachaient en blanc les quatre caractères  : Shōsetsu shinzui ( La Quintessence du roman ). Ce fascicule annonça l'avènement de la « littérature moderne ». Dans cette ville dont le paysage se transformait d'année en année, foisonnaient déjà aux vitrines des libraires les traductions d'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-litterature/#i_4467

JÉRÔME saint (347 env.-419/20)

  • Écrit par 
  • Pierre LARDET
  •  • 3 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Savant et moine à Bethléem »  : […] Par Chypre et Antioche – escales qui lui donnent de renouer avec les évêques suivis à Rome en 382 –, il gagne Jérusalem, où il retrouve Rufin d'Aquilée, un condisciple et ami intime de naguère, qui y avait fondé et y dirigeait avec la Romaine Mélanie deux couvents latins. Jérôme, qu'avait rejoint Paula, finit par faire de même, mais à Bethléem. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome/#i_4467

KRÜGER LORE (1914-2009)

  • Écrit par 
  • Nicolas FEUILLIE
  •  • 984 mots

Dans le chapitre « Retour en Allemagne »  : […] Lore Krüger et son mari vont y poursuivre leur engagement contre le nazisme en participant à la fondation de la revue The German American , à laquelle contribuent de nombreux écrivains et opposants allemands. Lore réalise des portraits pour vivre, profitant du prestige de la photographie parisienne. Mais, dès la fin de la guerre, elle décide avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lore-kruger/#i_4467

KUNDERA MILAN (1929- )

  • Écrit par 
  • Martine BOYER-WEINMANN
  •  • 2 105 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « Le grand pari de la traduction » »  : […] Si l'œuvre de Kundera est aujourd'hui traduite dans quarante langues (dont le vietnamien, le coréen, le persan, le chinois, l'arabe), cette diffusion revêt des caractéristiques très remarquables. Elle est le fruit d'une étroite collaboration entre l'auteur, ses traducteurs et ses éditeurs, unis dans la défense du texte-source contre toute adaptati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milan-kundera/#i_4467

LAPLANCHE JEAN (1924-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 778 mots

Psychanalyste et universitaire français, Jean Laplanche a consacré une grande partie de sa vie à la transmission des théories psychanalytiques, notamment en dirigeant la publication des Œuvres complètes de Freud aux Presses universitaires de France (P.U.F.). Son œuvre théorique revisite certains concepts freudiens (théorie de la séduction), que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-laplanche/#i_4467

LEYRIS PIERRE (1907-2001)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 776 mots

Traducteur prolifique (on estime qu'il a signé la traduction d'une centaine d'ouvrages), Pierre Leyris fut aussi l'introducteur en France d'auteurs réputés difficiles – voire, comme Gerard Manley Hopkins, « intraduisibles » – et, parallèlement à ses traductions d'œuvres classiques – les Œuvres complètes de Shakespeare dont il dirigea, au Club fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-leyris/#i_4467

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 8 258 mots

Dans le chapitre « La traduction  »  : […] Longtemps considérée comme un art, la traduction est une pratique qui, consciemment ou non, se fonde sur certaines techniques et met en jeu diverses stratégies cognitives pour transposer le texte de la langue source vers la langue cible. Aux considérations prescriptives (comment bien traduire ?), sont peu à peu venues s'ajouter des considérations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-le-langage-au-carrefour-des-disciplines/#i_4467

LITTÉRATURE D'ÉRUDITION (XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine FRAGONARD
  •  • 1 229 mots

Vers le milieu du xvii e siècle une dissociation s'opère au sein des savoirs entre les sciences et les lettres, et au sein des lettres entre les savants et « ceux qui écrivent bien en français », entre ce que nous appelons érudition et ce que nous appelons littérature. Ce clivage, résultat d'un long affrontement entre les tenants d'un courant doct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-d-erudition/#i_4467

LITTRÉ ÉMILE (1801-1881)

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 464 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le choix de l'étude »  : […] Émile Littré est né le 1 er  février 1801 à Paris. Il s'y éteindra le 2 juin 1881 ; après une vie calme et réglée consacrée à la passion du savoir et des mots. Son père, après une carrière de sous-officier, entre dans l'administration des contributions indirectes et fonde une famille en épousant Sophie Johannot, fille de Jean-Baptiste Johannot, fab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-littre/#i_4467

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des best-sellers mondiaux »  : […] Les éditeurs, qui obéissent prosaïquement aux lois du marché et sont attentifs aux goûts du public et aux évolutions des chiffres de vente, travaillent à la constitution d'un corpus, sinon de chefs-d'œuvre, du moins de best-sellers mondiaux. Les États-Unis en demeurent les principaux pourvoyeurs. Les listes des meilleures ventes d'ouvrages de fict […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_4467

MEDDEB ABDELWAHAB (1946-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 350 mots

Écrivain et philosophe franco-tunisien, Abdelwahab Meddeb est né en 1946 à Tunis, dans une famille conservatrice et pieuse. Après trois années à l’université de Tunis, il suit des études de lettres et d’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne. À partir de 1967, il s’établit à Paris. De 1974 à 1987, il est conseiller littéraire et directeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdelwahab-meddeb/#i_4467

MESCHONNIC HENRI (1932-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 529 mots

Linguiste, traducteur et poète français. Né à Paris, Henri Meschonnic suit des études de lettres avant d'enseigner à l'université de Lille (1963-1968) puis à Paris-VIII (1969-1997). La linguistique, l'exercice de la poésie et celui de la traduction constituent pour lui les trois dimensions d'une même réflexion sur le langage, auxquelles on pourra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-meschonnic/#i_4467

MOYEN ÂGE - L'affirmation des langues vulgaires

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 2 558 mots

Dans le chapitre « L'avènement des langues vernaculaires »  : […] Un fragment de manuscrit du x e  siècle donne, à la suite d'une pièce latine également en l'honneur de sainte Eulalie, une séquence de 29 vers qui célèbre, mais en langue vulgaire, en « roman », les mérites et le martyre de la sainte. Ce texte en vers assonancés n'est pas l'acte de naissance de la langue française : les Serments de Strasbourg, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-l-affirmation-des-langues-vulgaires/#i_4467

ŒUVRES III (H. Melville)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 766 mots

La traduction de Moby Dick en français par Philippe Jaworski est la quatrième depuis celle de Giono et son équipage, publiée en 1941. Elle est signée de quelqu'un qui comprend l'anglais de l'original, ce qui n'avait pas toujours été le cas par le passé. Elle s'inscrit aussi dans une entreprise de longue haleine : la publication de l'œuvre intég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvres-iii/#i_4467

PATRISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 8 815 mots

Dans le chapitre « Traditions hébraïques et rhétorique gréco-romaine »  : […] Si l'on veut comprendre les écrivains de l'Antiquité chrétienne, c'est en premier lieu des hébraïsmes qu'il faut tenir compte. Tout d'abord, à l'origine, les écrits des Pères apostoliques (Clément de Rome, Polycarpe, Ignace d'Antioche, Hermas, la Didachè ) sont, dans leur forme et leur contenu, tributaires des écrits judaïques : lettres adressées a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patristique/#i_4467

PLATON

  • Écrit par 
  • Monique DIXSAUT
  •  • 13 740 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La transmission du texte »  : […] L'histoire du texte de Platon est liée à celle du platonisme, faite d'une suite de renaissances : celles, d'abord, de l'Académie, sauvée du déclin chaque fois que fut éprouvé le besoin de retourner aux Dialogues pour y puiser un nouvel élan. Des lectures diverses et même opposées − sceptiques et probabilistes, ou à l'inverse mystiques et dogmatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/platon/#i_4467

POÉSIE

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT, 
  • Dominique VIART
  •  • 9 390 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sens »  : […] Les structures profondes dégagées à partir de l'analyse du vers ne concernent pas seulement la forme du poème, mais sa signification même, qui en est inséparable. La poésie tend à établir une équivalence entre signifiant et signifié, produite par une « retrempe alternée en le sens et la sonorité » (Mallarmé). La rime, par exemple, n'est pas une si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesie/#i_4467

POPE ALEXANDER (1688-1744)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 863 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Combats et succès »  : […] Né à Londres, fils de commerçants fortunés, il vit une enfance chétive près de Windsor ; petit, bossu, il est atteint du mal de Pott. Appliqué, studieux, grand travailleur, à seize ans il écrit des Pastorals qui le lancent dans le monde littéraire. Encouragé par le spirituel Wycherly et l'exigeant Walsh, il fait déjà preuve d'invention et de rigue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-pope/#i_4467

RABONI GIOVANNI (1932-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 1 037 mots

Le poète italien Giovanni Raboni fait partie de cette génération des Porta, Amelia Rosselli, Sanguineti, Loi, Majorino – qui a commencé à écrire vers le milieu des années 1950, après les illusions du second après-guerre et de son néo-réalisme. S'il fallait d'un mot dire ce que fut cette œuvre, ce serait peut-être une chaleur d'acuité sensible, un t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-raboni/#i_4467

REVUES LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 5 806 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La revue dans l'histoire littéraire »  : […] Ces principales caractéristiques permettent de comprendre l'importance du rôle joué par les revues dans la vie littéraire (et intellectuelle) depuis plus d'un siècle. Importance d'abord pour l'histoire littéraire : « toute l'histoire des lettres et des idées y est écrite au jour le jour », soulignaient en 1924 Maurice Caillaud et Charles Forot au t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revues-litteraires/#i_4467

RISSET JACQUELINE (1936-2014)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 678 mots

Poète, écrivain, critique littéraire, traductrice et universitaire, Jacqueline Risset est née le 25 mai 1936 à Besançon et morte à Rome, le 3 septembre 2014. Fascinée très tôt par la ville de Florence, puis par la poésie de la Renaissance ( L'Anagramme du désir. Sur la Délie de Maurice Scève , 1971), cette élève de l'École normale supérieure de je […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacqueline-risset/#i_4467

ROMANS ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles HUCHET
  •  • 1 081 mots

Au milieu du xii e siècle, l'avènement du genre romanesque est scellé par les romans antiques (qu'il vaudrait mieux appeler « romans d'Antiquité »). Ils constituent une trilogie : le Roman de Thèbes (1152-1154), le Roman d'Énéas (1156) et le Roman de Troie (1160-1165) de Benoît de Sainte-Maure ; ils tirent leur nom du fait qu'ils conquièrent à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romans-antiques/#i_4467

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Rome et la pensée grecque

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 1 516 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Cicéron ou les difficultés de la traduction »  : […] Cicéron (106-43 av. J.-C.) est le premier a avoir pris conscience des problèmes posés par la transplantation de la philosophie grecque dans la culture romaine. Il découvre que la philosophie, si universelle qu'elle soit dans sa visée, est en quelque façon solidaire de la langue qui l'exprime. La preuve en est que le latin, langue de paysans et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-rome-et-la-pensee-grecque/#i_4467

ROUX PAUL DE (1937-2016)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 571 mots

Poète, écrivain, diariste, critique d’art et traducteur, Paul de Roux est né à Nîmes le 16 septembre 1937. Il occupa diverses fonctions dans le département éditorial de maisons d’édition parisiennes. Chez Robert Laffont, il fut notamment le maître d’œuvre du Nouveau Dictionnaire des auteurs de tous les temps et de tous les pays , ainsi que du Nouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-de-roux/#i_4467

SCHLEGEL AUGUST WILHELM VON (1767-1845)

  • Écrit par 
  • Michel KORINMAN
  •  • 1 167 mots

Né à Hanovre, August Wilhelm von Schlegel, frère aîné de Friedrich, étudie à partir de 1786 la théologie, puis la philosophie classique chez Christian Gottlob Heyne à l'université de Göttingen où l'influence de Bürger le marque profondément. Une collaboration suivie aux grandes revues de l'époque lui assure très vite une certaine notoriété. En 1798 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-wilhelm-von-schlegel/#i_4467

SIEFFERT RENÉ (1923-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 245 mots

Spécialiste français de littérature et de civilisation japonaises. Après des études de mathématiques entreprises en Alsace, René Sieffert rencontre, au cours de la Seconde Guerre mondiale, le japonisant Charles Haguenauer. À partir de 1942, il entreprend l'apprentissage du japonais à l'École des langues orientales. Pensionnaire en 1951 à la Maison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-sieffert/#i_4467

TERMINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 6 205 mots

Dans le chapitre « La technicité dans les langues »  : […] Outre la segmentation des unités terminologiques, ce qui opère dans la langue pour rendre indispensable la pratique de la terminologie est le phénomène de la technicité. Ainsi, mouvement peut apparaître comme un mot usuel. Mais, dans un domaine particulier, il est amené à recevoir un sens spécialisé : dans le domaine de la culture, mouvement peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terminologie/#i_4467

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le bouddhisme savant »  : […] Les zélateurs du bouddhisme indien inaltéré au Tibet furent les lettrés, tant indiens que tibétains, qui, à partir du viii e  siècle, s'attelèrent à la tâche écrasante de traduire dans une forme de tibétain approprié les volumineuses quantités de littérature sanskrite bouddhique auxquelles ils avaient accès en Inde et au Népal. Le seul fait cultur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/#i_4467

TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES LANGUES

  • Écrit par 
  • Anne ABEILLÉ
  •  • 8 408 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les traducteurs »  : […] Au départ considérée comme un avatar de la cryptographie (un texte russe étant vu par Warren Weaver comme un texte anglais à décrypter), la traduction automatique n'est entrée que progressivement dans le champ des recherches en linguistique informatique et en intelligence artificielle. Les premiers systèmes qui traduisaient mot à mot ont cédé la pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traitement-automatique-des-langues/#i_4467

TRANSFERTS CULTURELS

  • Écrit par 
  • Michel ESPAGNE
  •  • 4 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mémoires culturelles »  : […] La théorie des transferts culturels trouve de nombreux terrains d’application. L’un d’entre eux est l’histoire du livre. En effet, même lorsqu’il n’y a pas déplacement de médiateurs, les livres qui circulent peuvent permettre la constitution d’une référence étrangère. Certaines bibliothèques comme celle de Göttingen depuis le xviii e  siècle se son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transferts-culturels/#i_4467

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacqueline GUILLEMIN-FLESCHER, « TRADUCTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traduction/