TOUSSAINT LOUVERTURE FRANÇOIS DOMINIQUE TOUSSAINT dit (1743-1803)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie

Toussaint Louverture

Toussaint Louverture
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie


Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, l'insurrection générale des nègres de la colonie française de Saint-Domingue débuta dans la plaine du Nord. Elle était commandée par Jean-François, Georges Biassou, Boukman et Jeannot. Quel fut le rôle exact de Toussaint à Bréda, Créole libre alors âgé d'une cinquantaine d'années ?

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791

Révolte des esclaves à Saint-Domingue, 1791

Photographie

La révolte des esclaves noirs dans la colonie française de Saint-Domingue, en août 1791. Après l'abolition de l'esclavage, votée par la Convention en 1794, le général Toussaint Louverture (1743-1803) se rallia aux autorités de la République. 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

Toussaint Louverture

Toussaint Louverture

Photographie

Le général haïtien Toussaint Louverture (1743-1803), figure légendaire de la lutte contre l'esclavage. 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

Surnommé Fatras-Bâton (le Contrefait), c'était un homme de petite taille (1,63 m), malingre, exerçant malgré sa laideur de l'ascendant sur ses congénères. Second fils d'un Africain originaire de Arada (Bénin-Togo), il avait été élevé dans la case du maître par Bayon Libertat, procureur de l'habitation. Son parrain lui avait appris le français et un peu de latin, mais il ne savait encore ni lire ni écrire en 1779. Toussaint avait été affranchi en 1776 après avoir été successivement mayoral (commandeur), cocher et surveillant de la plantation Bréda. Il se maria d'abord avec la fille d'un Noir libre, Philippe Désir Jasmin, qui lui loua terrains et esclaves en 1779. Il épousa en secondes noces en 1780 Suzanne Simon-Baptiste, une Noire libre qui savait lire et écrire. Toussaint demeurait au Haut-du-Cap où il possédait un terrain de seize carreaux, soit une vingtaine d'hectares plantés de café et de vivres, et treize esclaves. Homme intelligent, réfléchi, dissimulant ses pensées et parlant peu, il s'exprimait très souvent par maximes. Très sobre, il dormait très peu la nuit. Il aimait beaucoup les chevaux et était très bon cavalier. Connaissant parfaitement toutes les plantes médicinales, il se fit connaître comme médecin de l'armée. Il servit sous les ordres de Biassou, apparaissant comme son secrétaire, son aide de camp puis son second avec le grade de colonel. Il avait appris à lire et à écrire maladroitement. En juillet 1793, les chefs de l'insurrection se rallièrent aux autorités espagnoles de Santo Domingo. Les Espagnols entreprirent l'invasion de la colonie française. Toussaint Louverture devint général des armées du roi, établissant son quartier général à La Marmelade en décembre 1793. L'invasion britann [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire, directeur du Centre de recherches Caraïbes-Amériques

Classification


Autres références

«  TOUSSAINT LOUVERTURE FRANÇOIS DOMINIQUE TOUSSAINT dit (1743-1803)  » est également traité dans :

ABOLITION DE L'ESCLAVAGE DANS LES COLONIES FRANÇAISES

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

La lutte pour l'abolition de l'esclavage commence au xviii e  siècle, menée par les Britanniques Granville Sharp et William Wilberforce, les Américains Anthony Benezet et John Wesley ou le Français Guillaume Raynal. En France, en dépit de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, la Constitution de 1791 refuse l'abolition de l'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-de-l-esclavage-dans-les-colonies-francaises/#i_29158

DESSALINES JEAN-JACQUES (1758 env.-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 423 mots

Empereur d'Haïti (1804-1806), né vers 1758, en Afrique (actuelle Guinée), mort le 17 octobre 1806 à Pont-Rouge, près de Port-au-Prince. Originaire d'Afrique de l'Ouest, Jean-Jacques Dessalines est déporté dans la colonie française de Saint-Domingue (Haïti). Il travaille comme esclave dans les champs pour un maître noir jusqu'en 1791, avant de rejoindre la rébellion noire qui éclate dans la col […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-dessalines/#i_29158

DOMINICAINE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  •  • 6 812 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La colonie dans la tourmente 1789-1809 »  : […] Durant les vingt dernières années du xviii e  siècle, la colonie espagnole connaît de grands troubles liés à la guerre d'indépendance des esclaves noirs, soulevés contre la France, dans la colonie voisine de Saint-Domingue. En effet, la crise ouverte par la Révolution française change sensiblement la donne. Au début, la Convention maintient l'esc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-dominicaine/#i_29158

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La Révolution et l'Empire »  : […] Le comportement des assemblées révolutionnaires est, dans ce domaine, incertain et contradictoire. On doit d'ailleurs observer qu'elles n'accordent pas aux questions coloniales une très grande importance. Leur composition bourgeoise leur interdit tout initiative radicale. Le décalage est constant entre les décisions prises à Paris soit par les gouvernements, soit par les assemblées, et l'évolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_29158

HAÏTI

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 8 673 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le premier État-nation noir du Nouveau Monde »  : […] Lorsqu'en 1789 éclate la Révolution française, la société coloniale dominicaine est elle-même en pleine ébullition. Les colons revendiquent l'autonomie par rapport à la Compagnie de Saint-Domingue, dont le monopole limite la marge de manœuvre de ceux qui souhaitent commercer librement avec les autres nations. Les cahiers de doléances de l'été de 1788 témoignent déjà des velléités de libertés des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haiti/#i_29158

Pour citer l’article

Oruno D. LARA, « TOUSSAINT LOUVERTURE FRANÇOIS DOMINIQUE TOUSSAINT dit (1743-1803) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/toussaint-louverture/