PUENTE TITO (1923-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 20 avril 1923 dans le Spanish Harlem de New York d'une mère portoricaine et d'un père d'origine espagnole, Ernest Anthony Puente Jr., dit „Tito“ Puente, est la figure emblématique du latin jazz, courant issu de la rencontre des musiques afro-cubaines avec le jazz.

Tito Puente a traversé les époques grâce à sa faculté d'adaptation et à son constant désir d'explorer. D'abord danseur, il joue de la batterie dès l'âge de treize ans au sein du grand orchestre de Ramon Olivero. Puis il entreprend de sérieuses études musicales, fréquentant les classes de composition, d'orchestration et de piano de la Juilliard School of Music de New York. De 1940 à 1942, il évolue au sein du groupe de Machito, qui poursuit l'idée d'associer aux rythmes latins les arrangements et les harmonies pratiqués par Duke Ellington.

En 1948, fort de ces conceptions, Tito Puente fonde son propre groupe, The Piccadilly Boys, après être passé dans l'orchestre de Pupi Campo, un des premiers défricheurs du mambo. Manteca, une des compositions de Tito, donnera d'ailleurs à Campo son unique succès. Dans les années 1950, à l'occasion des nuits du Palladium Ballroom de New York, Tito Puente devient un des propagateurs du cha-cha-cha, et aussi un des créateurs du latin jazz, ou jazz afro-cubain. À la même époque, il fréquente les jam sessions et se frotte à de grands noms, comme Miles Davis ou Dexter Gordon. Il fait venir dans ses orchestres des percussionnistes qui feront ensuite leur chemin : Willie Bobo, Mongo Santamaria – qui aide Tito Puente à découvrir toute la variété des rythmes afro-cubains –, Ray Barretto...

Surnommé El Rey („le roi“), ce poly-instrumentiste prolifique pratique le vibraphone en virtuose, le piano, les percussions latines comme les congas, la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « PUENTE TITO - (1923-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tito-puente/