BARRETTO RAY (1929-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Percussionniste et batteur américain de jazz, joueur de conga, spécialiste du latin jazz. D'origine portoricaine, il se produit d'abord aux percussions avec Charlie Parker, Max Roach, Art Blakey. Il intègre ensuite le Latin Jazz Combo que dirige le pianiste Eddie Bonemere et remplace le joueur de conga Mongo Santamaria au sein de l'orchestre de Tito Puente (1957-1960). Il enregistre avec Gene Ammons (Blue Gene, 1958), Dizzy Gillespie (Carnegie Hall Concert, 1961), Oliver Nelson (Afro-American Sketches, 1961), Jimmy Smith et Wes Montgomery (The Dynamic Duo, 1966). Il crée sa propre formation en 1961 et enregistre sous son nom : Pachanga with Barretto (1961), Charango Moderna (1962), qui comporte le tube El Watusi ; son album de latin jazz Acid (1967) le consacre comme un des protagonistes de la salsa. À la fin des années 1970, il signe un contrat avec la firme Atlantic, pour laquelle il va notamment graver les albums Eye of the Beholder (1977) et Can you Feel it ? (1978). Parmi ses enregistrement ultérieurs, mentionnons Aqui se puede (1987), Handprints (1991), Taboo (1994), My Summertime (1995), Contact ! (1997).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BARRETTO RAY - (1929-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-barretto/