SANTANA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Groupe de musique américain, Santana a ouvert, par son utilisation des percussions typiques de la salsa et du mambo, le public rock à la musique traditionnelle latino-américaine.

En 1966, Carlos Santana (né en 1947 au Mexique) fonde à San Francisco le groupe Santana avec Gregg Rolie, Mike Carabello (tous deux nés aussi en 1947), David Brown (1947-2000), José « Chepito » Areas (né en 1946 au Nicaragua) et Mike Shrieve (né en 1949). Propulsé sur le devant de la scène après son passage au festival de Woodstock en 1969, le groupe sort cette année-là son premier album, placé parmi les dix meilleures ventes, tandis que Carlos Santana fait reconnaître ses talents de guitariste rock. Le deuxième album du groupe, Abraxas (1970), arrive lui aussi en tête des classements grâce aux tubes Black Magic Woman et Oye Como Va. Un nouveau guitariste, Neal Schon (né en 1954), rejoint l'équipe pour l'album suivant, Santana III (1971). Avec Caravanserai (1972), le groupe s'oriente davantage vers le jazz, mais les premiers signes de désintégration commencent à apparaître. Rolie et Schon quittent ainsi le groupe pour fonder The Journey. Influencé par la philosophie du gourou Sri Chimnoy, Carlos Santana continue à explorer la fusion jazz-rock avec divers musiciens pendant plusieurs années avant de revenir, pour Amigos (1976), à la formule qui lui a valu ses premiers succès. En 1977, il enregistre Moonflower, double album qui fait un tabac, notamment grâce à la reprise de She's Not There du groupe Zombies.

Santana continue à alterner albums rock et projets jazz dans les années 1990. En 1998, le groupe entre au panthéon du rock américain (Rock and Roll Hall of Fame) et, l'année suivante, Carlos Santana connaît le plus grand succès commercial et critique de sa carrière avec Supernatural, album auquel ont participé des grands noms de la musique pop comme Eric Clapton, Lauryn Hill, Dave Matthews et Rob Thomas du groupe Matchbox 20. L'album, placé en tête des classements, se vend à plus de vingt millions d'exemplaires et est récompensé par huit Grammy Awards, égalant le record alors en vigueur. Santana continue à enregistrer des albums studios et des compilations, la dernière, Multi-dimensional Warrior, datant de 2008.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SANTANA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/santana/