INTERTEXTUALITÉ THÉORIE DE L'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Années 1980 : productivité et refonte du concept

Les années 1979-1982, particulièrement riches en nouvelles publications, témoignent de l'entrée du concept d'intertextualité dans sa phase de maturité. Les travaux de Michaël Riffaterre (La Production du texte, Seuil, 1979 ; « La Syllepse intertextuelle », in Poétique, no 40, Seuil, nov. 1979 ; « La Trace de l'intertexte », in La Pensée, Paris, oct. 1979 ; Sémiotique de la poésie, Seuil, 1982) occupent incontestablement une position dominante dans ce secteur de la recherche critique. On y voit se définir une conception hyperextensive du concept : « L'intertexte est la perception, par le lecteur, de rapports entre une œuvre et d'autres qui l'ont précédée ou suivie », et la démarche de Riffaterre conduit – au moins en principe – à identifier résolument intertextualité et littérarité : « L'intertextualité est [...] le mécanisme propre à la lecture littéraire. Elle seule, en effet, produit la signifiance, alors que la lecture linéaire, commune aux textes littéraires et non littéraires, ne produit que le sens. » Mais, comme le souligne Gérard Genette, qui cite ces définitions dans Palimpsestes, « cette extension de principe s'accompagne d'une restriction de fait, car les rapports étudiés par Riffaterre sont toujours de l'ordre des microstructures sémantico-stylistiques, à l'échelle de la phrase, du fragment ou du texte bref, généralement poétique. La « trace » intertextuelle selon Riffaterre est donc davantage (comme l'allusion) de l'ordre de la figure ponctuelle (du détail) que de l'œuvre considérée dans sa structure d'ensemble ». En effet, en dépit de certaines formulations très hégémoniques du concept d'intertextualité, les recherches foisonnantes de Riffaterre (sur Baudelaire, Breton, Desnos, Du Bellay, Eluard, Gautier, Gracq, Hugo, Leiris, Mallarmé, Ponge...) se caractérisent par la mise en œuvre d'un dispositif sémiotique centré sur l'élucidation de phénomènes intertextuels très circonscrits. L'ensemble de ces analyses est bien donné pour représentatif d'un nouveau mode de lec [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de l'Université, docteur en sémiologie, chargé de recherche au CNRS, directeur adjoint de l'Institut des textes et manuscrits modernes

Classification


Autres références

«  INTERTEXTUALITÉ THÉORIE DE L'  » est également traité dans :

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Dialogisme et intertextualité »  : […] L'œuvre de Mikhaïl Bakhtine est contemporaine du formalisme russe mais son influence s'est fait sentir plus tard, après le structuralisme. Bakhtine se démarquait des formalistes en décrivant le fait linguistique comme procès social et situation communicationnelle. Cette insistance sur l' énonciation a pour conséquence de faire apparaître la pluralité de sens des énoncés, que Bakhtine appelle « hét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_41858

GENETTE GÉRARD (1930-2018)

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 2 643 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Champs et phénomènes méconnus de l'espace littéraire »  : […] Avec Mimologiques (1976), Genette introduit un premier grand tournant dans son travail critique : sans abandonner la poétique, il se confronte aux « jeux », aux territoires inconnus et aux aspects transcendants de l'espace littéraire. Ainsi, dans Mimologiques – sous-titré « Voyage en Cratylie » – Genette reprend l'interrogation pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-genette/#i_41858

KRISTEVA JULIA (1941- )

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 920 mots

Née à Sliven en Bulgarie en 1941, agrégée de lettres modernes de l'institut de littérature de l'Académie des sciences (Sofia), Julia Kristeva travaille en France depuis 1966. Après un doctorat de 3 e  cycle, elle est attachée de recherche au Centre national de la recherche scientifique, secrétaire générale de l'Association internationale de sémiotique, puis rédactrice adjo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julia-kristeva/#i_41858

LITTÉRATURE - La littérature comparée

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 11 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Étude des sources et intertextualité »  : […] Roland Barthes a fait querelle à ce qu'il a appelé « la critique érudite » ou, pour simplifier, « universitaire », de « rester encore pour l'essentiel fidèle à l'idée (organique, et non structurale) de genèse », de croire à l'existence d'un rapport « causal » et de considérer l'œuvre comme « un produit ». Ainsi se trouve posé le problème des sources, ou des influences. Il est essentiel en littéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-la-litterature-comparee/#i_41858

MANUSCRITS - La critique génétique

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 13 193 mots

Dans le chapitre « Genèse et sociocritique »  : […] En s'intéressant à la naissance du projet littéraire et en cherchant à reconstituer les premières traces d'une pensée et d'une écriture en train de se former, l'approche génétique peut être tentée d'y chercher aussi, « au-delà du soliloque individuel, les symptômes d'une modification de la pensée, des idéaux et des goûts collectifs, les premières traces d'une transformation de la culture de référe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuscrits-la-critique-genetique/#i_41858

PARODIE, littérature

  • Écrit par 
  • Daniel SANGSUE
  •  • 5 268 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La parodie comme réflexion en acte »  : […] Les formalistes russes, dans les années 1920, jugeront à l'inverse que la parodie, comme toutes les pratiques qui mettent un texte en relation avec un autre texte (relation à laquelle Julia Kristeva donna par la suite le nom d' intertextualité ), témoigne de la vitalité d'une littérature et constitue un facteur de « l'évolution littéraire ». Pour Iouri Tynianov, en « détruisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parodie-litterature/#i_41858

PLAGIAT

  • Écrit par 
  • Hélène MAUREL-INDART
  •  • 5 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plagiat, parodie, pastiche »  : […] Le plagiat est une notion aux frontières d’autres formes d’intertextualité, définie par Gérard Genette comme « présence effective d’un texte dans un autre ». Il ne se distingue d’autres types de réécriture qu’à condition de procéder, pour chaque cas d’espèce, à une analyse précise de la signature d’auteur, du mode de fabrication de l’œuvre et des intentions qui l’ont suscitée. Le plagiat se démarq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plagiat/#i_41858

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 143 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La question de l'intertexte »  : […] Reprenant en charge les savoirs anciens pour les manipuler, le récit de voyage ne cherche pas à neutraliser les disparités de tons. Il utilise toute sorte de discours, mêle aux leçons de géographie, d'histoire, d'ethnologie, de linguistique, des rêves (timidement chez Chateaubriand, essentiellement chez Leiris), des légendes, des scènes romanesques. Parmi les nouvelles qu' Alexandre Dumas introdui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_41858

TEXTE THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Roland BARTHES
  •  • 7 503 mots

Dans le chapitre « Intertexte »  : […] Le texte redistribue la langue (il est le champ de cette redistribution). L'une des voies de cette déconstruction-reconstruction est de permuter des textes, des lambeaux de textes qui ont existé ou existent autour du texte considéré, et finalement en lui : tout texte est un intertexte   ; d'autres textes sont présents en lui, à des niveaux variables, sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-du-texte/#i_41858

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Marc de BIASI, « INTERTEXTUALITÉ THÉORIE DE L' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-l-intertextualite/