SIMULATION, chimie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Simulation de l'atmosphère terrestre

Un exemple d'un système chimique sur lequel des simulations nous ont beaucoup appris est l'atmosphère terrestre. Y coexistent, avec des poussières, des molécules à l'état de gaz. On y trouve, outre l'azote et l'oxygène, de nombreuses autres composantes, qui se chiffrent en centaines, sinon en milliers d'espèces chimiques distinctes : de l'eau, du dioxyde de carbone CO2 et du monoxyde de carbone CO, du dioxyde de soufre SO2, de l'ozone, des oxydes d'azote, des acides comme l'acide chlorhydrique, des hydrocarbures tels que le méthane (issu des bactéries méthanogènes de la panse des ruminants), et toutes sortes d'émanations des activités humaines. Citons, au nombre de celles-ci, les fréons qui ont longtemps servi de fluides caloporteurs dans les réfrigérateurs et de gaz vecteurs dans les récipients sous pression pour de la crème fouettée, de la mousse à raser et d'autres cosmétiques.

Cet immense réacteur chimique, où coexistent ces nombreuses espèces moléculaires, est de surcroît soumis dans sa partie haute, la stratosphère, à un intense rayonnement solaire. Le bombardement de toutes ces molécules par la partie la plus énergétique de la lumière, les rayons ultraviolets, en démolit certaines, et en expulse tel ou tel atome. Des simulations, conduites dans les années 1970 par Sherwood Rowland et Mario Molina, montrèrent qu'un résultat net de cette irradiation permanente était la formation d'atomes de chlore, issus des molécules de fréon. Ces atomes de chlore attaquent et détruisent les molécules d'ozone. Un seul atome de chlore est capable d'anéantir ainsi, car il s'agit de réactions en chaîne, jusqu'à un millier de molécules d'ozone.

La découverte, quelques années plus tard, du trou d'ozone au-dessus de l'Antarctique dotait d'un surcroît de crédit ces sim [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'École polytechnique et à l'université de Liège (Belgique)

Classification


Autres références

«  SIMULATION, chimie  » est également traité dans :

GÉNIE CHIMIQUE

  • Écrit par 
  • Henri ANGELINO, 
  • Henri GIBERT, 
  • Pierre PIGANIOL
  •  • 7 784 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Simulation »  : […] Depuis longtemps, on utilise l'ordinateur dans la conception de l'ensemble du procédé pour la simulation, c'est-à-dire pour représenter artificiellement un fonctionnement réel. Les années 1960 ont vu la naissance de nombreux simulateurs créés par des équipes universitaires ou par des industriels. Les principaux objectifs d'un programme de simulation sont les suivants : résoudre des équations de bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-chimique/#i_41522

KARPLUS MARTIN (1930- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 448 mots
  •  • 1 média

Physico-chimiste austro-américain, Prix Nobel de chimie en 2013, Martin Karplus naît à Vienne (Autriche) le 15 mars 1930 dans une famille juive qui fuit la Shoah en émigrant aux États-Unis en 1938. Après des études universitaires à Harvard, il prépare son doctorat sous la direction de Linus Pauling à l’Institut de technologie de Californie (Caltech) et soutient sa thèse en 1953. Une bourse de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-karplus/#i_41522

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Modélisation moléculaire et calcul »  : […] La finalité de cette méthode est de se représenter et de prévoir par le calcul la structure 3D qu'une molécule doit avoir pour interagir avec un récepteur donné. Cette méthode peut donc s'appliquer soit pour optimiser des molécules connues, soit pour concevoir, ab initio , de nouvelles molécules. La technique de base de cette approche est la mécanique moléculaire par laquelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_41522

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2013

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 397 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de chimie récompense en 2013 trois théoriciens experts de la simulation numérique des réactions chimiques. L'Austro-Américain Martin Karplus (né le 15 mars 1930 à Vienne en Autriche) est professeur émérite à l'université Harvard et directeur du laboratoire de chimie-biophysique de l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (I.S.I.S.) à Strasbourg ; l'Américano-Israélo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2013/#i_41522

WARSHEL ARIEH (1940- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 347 mots
  •  • 1 média

Biochimiste israélo-américain, Prix Nobel de chimie en 2013, Arieh Warshel naît dans le kibboutz de Sdé-Nahum en Palestine (alors sous mandat britannique) le 20 novembre 1940. Après des études supérieures au Technion d’Haïfa, il prépare son doctorat en chimie-physique à l’institut Weizmann de Rehovot (Israël) sous la direction du professeur Schneior Lifson (1914-2002). Après avoir participé à la g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arieh-warshel/#i_41522

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LASZLO, « SIMULATION, chimie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/simulation-chimie/