SANGVue d'ensemble

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Karl Landsteiner

Karl Landsteiner
Crédits : Hulton Getty

photographie

Transfusion sanguine

Transfusion sanguine
Crédits : Hulton Getty

photographie


Le sang est un tissu « liquide » présent uniquement chez les animaux supérieurs et chez plusieurs invertébrés. Comme l'épithélium, le muscle ou l'os, il est formé de cellules vivantes ; cependant, celles-ci sont en suspension dans une solution aqueuse de composition complexe. En outre, grâce à sa circulation, le sang remplit de multiples fonctions nécessaires à la vie, telles que les échanges respiratoires et nutritifs, la régulation de la constance du milieu intérieur, la répartition et l'égalisation de la chaleur, et la défense de l'organisme.

Ce rôle vital du sang a été compris dès la préhistoire. Pourtant, les découvertes en hématologie, lentes et longtemps demeurées dans l'ombre, sont l'œuvre de chercheurs isolés et écrasés par les contraintes de la tradition et de la religion. On peut les grouper schématiquement en trois périodes. La première débute dès 1616, lorsque Harvey démontre le mouvement circulaire perpétuel du sang. Peu après, Lower observe que le sang qui va au poumon est noir, tandis qu'« imbibé d'air » il est de nouveau rutilant dans la veine pulmonaire. Ce n'est qu'en 1867 que H. Selye explique ce phénomène, ainsi que la propriété des globules rouges de capter et de relâcher l'oxygène. En 1674, les observations au microscope remarquablement précises du Hollandais Leeuwenhoek permettent de donner une bonne approximation du diamètre moyen des globules rouges (1/3 000 d'inch, soit 8,5 μm) ; elles sont toutefois niées ou méconnues jusqu'au milieu du xixe siècle. La deuxième période s'ouvre avec la découverte, en 1901, des groupes sanguins A, B, O par Landsteiner, d'où dériveront les connaissances actuelles sur l'immuno-hématologie. Par la suite, on a pu préciser la structure des immunoglobulines, étudier le contrôle génétique de la synthèse des protéines et rendre réalisables des applications thérapeutiques, telles que la transfusion sanguine entre sujets de même groupe et les greffes d'organes moyennant l'histocompatibilité (Jean Dausset) des tissus du donneur avec ceux du receveur. Enfin, la troisiè [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, assistant de biologie à la faculté Necker-Enfants malades

Classification


Autres références

«  SANG  » est également traité dans :

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 058 mots
  •  • 10 médias

Constitution Le sang est formé d'une suspension homogène de corpuscules dans du plasma. Ces corpuscules sont de trois types : globules rouges (encore appelés hématies, ou érythrocytes), globules blancs (ou leucocytes), plaquettes (ou thrombocytes). Les globules rouges Structure et fonction Les globules rouges (érythrocytes) sont formés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-composition-et-proprietes/

SANG - Formation

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 4 406 mots
  •  • 4 médias

L'hématopoïèse – dont le nom signifie « production du sang » – est la fonction par laquelle l'organisme produit et renouvelle les éléments figurés du sang, c'est-à-dire les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. C'est l'un des exemples les plus remarquables, probablement le mieux connu, de l'aptitude des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-formation/

SANG - Écoulement

  • Écrit par 
  • Jean-François STOLTZ
  •  • 2 558 mots

Trop souvent, des résultats bien établis en mécanique des fluides classique ont été appliqués à l'hémodynamique, sans même s'assurer de la validité des hypothèses de départ. Il faut, en effet, tenir compte de trois données particulières à l'écoulement du sang : d'abord la nature du fluide, qui est une suspension concentrée de cellules possédant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-ecoulement/

SANG - Coagulation

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Gérard TOBELEM
  • , Universalis
  •  • 1 954 mots
  •  • 2 médias

La coagulabilité du sang est une propriété d'importance vitale, car elle assure l'hémostase en réalisant la fermeture des effractions qui affectent les vaisseaux sanguins. Divers phénomènes locaux permettent l'arrêt du saignement en trois minutes, mais il en faut cinq pour la coagulation du sang, car celle-ci implique des mécanismes chimiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-coagulation/

SANG - Identité et hérédité

  • Écrit par 
  • Jacques RUFFIÉ, 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 5 528 mots
  •  • 7 médias

Le terme hémotypologie désigne la « définition d'un individu par les caractères sanguins ». Il existe en effet dans le sang des substances particulières ou facteurs permanents, stables, transmissibles selon les lois de l' hérédité , et qui caractérisent un individu de sa naissance à sa mort. Les premiers facteurs, mis en évidence au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-identite-et-heredite/

ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 2 973 mots
  •  • 3 médias

. Il montre la constance de ce pH dans le milieu intérieur. Seules de faibles variations sont compatibles avec la vie ; les limites extrêmes enregistrées chez l'homme atteignent 6,90 et 7,80, alors que le pH sanguin normal mesuré à 38 0C est de 7,39 ± 0,015. La constance de ce pH concerne non seulement le sang, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-acido-basique/#i_7391

AÉRO-EMBOLISME

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 82 mots

Formation dans le sang de bulles gazeuses qui provoquent des troubles circulatoires aux conséquences variées, parfois très graves (coma irréversible). Ce phénomène est dû au brusque passage à l'état gazeux des gaz dissous dans le sang (azote surtout) ; il se produit à l'occasion de décompressions brutales telles qu'il s'en produit au cours de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aero-embolisme/#i_7391

ANÉMIES

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 3 090 mots
  •  • 5 médias

à la pâleur. Cette notion populaire correspond à une donnée physiologique : les globules rouges contiennent un pigment de coloration rouge, l'hémoglobine. Ce pigment, rouge comme la couleur du sang qui s'écoule d'une blessure, participe à la coloration des téguments. Cette coloration dépend donc de la concentration en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anemies/#i_7391

AZOTÉMIE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 423 mots

L'élévation dans le sang du taux de l'urée et des autres produits d'excrétion azotée est communément décrite en clinique sous le nom d'azotémie ou d'urémie. Elle représente le stade terminal de l'insuffisance rénale progressive et résulte de l'impossibilité d'excréter les déchets métaboliques au rythme de leur production. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azotemie/#i_7391

CALCÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 540 mots

Concentration du calcium plasmatique total, exprimée en milligramme par litre (mg/l). La calcémie moyenne normale est de 100 ± 5 mg/l. Le calcium plasmatique comprend le calcium ionisé (Ca++), environ 65 mg/l, le calcium ultrafiltrable non ionisé, environ 5 mg/l, et le calcium fixé aux protéines, environ 30 mg/l. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcemie/#i_7391

CELLULES SOUCHES

  • Écrit par 
  • Jean COHEN, 
  • Norbert-Claude GORIN
  •  • 2 734 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origine »  : […] dire la fonction de fabrication, par la moelle osseuse rouge, des divers éléments figurés du sang. L'hémangioblaste est en fait non seulement le précurseur de toute l'hématopoïèse, mais aussi celui de l'endothélium vasculaire. Dans la vie embryonnaire, les hémangioblastes apparaissent au cours de la troisième semaine dans le sac vitellin où ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellules-souches/#i_7391

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Les systèmes circulatoires des animaux

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 4 515 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Composants fonctionnels des systèmes circulatoires »  : […] La force nécessaire à la circulation du sang est procurée par des régions vasculaires particulièrement contractiles désignées du nom général de cœurs. Tous les cœurs sont des structures musculaires creuses, fonctionnant sur un mode pulsatile avec une phase de contraction, ou systole, propulsant le sang dans les vaisseaux, et une phase de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulatoires-systemes-les-systemes-circulatoires-des-animaux/#i_7391

CLAUDE BERNARD : CONCEPT DE MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 240 mots

Le physiologiste appelle « milieu intérieur » le sang, liquide organique dans lequel vit l'individu tout entier et qui contient toutes les substances qui doivent le nourrir. Le concept naît entre 1854 et 1857 (Leçon au Collège de France, 9 et 16 décembre 1857). Ce fluide, en particulier chez les animaux à sang chaud, permet aux organismes d'être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard-concept-de-milieu-interieur/#i_7391

CYANOSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 145 mots

Coloration bleutée de la peau et des muqueuses, prédominant aux extrémités. Elle résulte d'une augmentation du taux de l'hémoglobine réduite dans le sang périphérique et apparaît lorsque ce taux dépasse 5 grammes pour 100 millilitres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyanose/#i_7391

DENIS JEAN-BAPTISTE (1643-1704)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 520 mots
  •  • 1 média

expérimentale. William Harvey décrit en détail la circulation du sang en 1628 : le sang est poussé dans les artères par le cœur et revient à ce dernier par les veines. On peut donc introduire un liquide dans la masse circulatoire en l’injectant dans une veine. Techniquement, les instruments nécessaires (garrots et canules à introduire dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-denis/#i_7391

DIALYSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS, 
  • René NOTO
  •  • 2 184 mots
  •  • 1 média

La dialyse thérapeutique, dont il est ici question, est une technique d'épuration, fondée sur le principe des échanges entre le sang (à épurer) et un liquide d'épuration (liquide de dialyse) séparés par une membrane semi-perméable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialyse/#i_7391

EFFORT, physiologie

  • Écrit par 
  • Fernand PLAS
  •  • 3 732 mots

Dans le chapitre « Le sang »  : […] Les perturbations tissulaires circulatoires et respiratoires ont leur traduction dans le sang veineux. Sans insister sur l'accroissement de la consommation d'oxygène par les tissus, on peut résumer ainsi les variations de la composition du sang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effort-physiologie/#i_7391

ENDOCRINIEN SYSTÈME

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 254 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Sécrétion et transport »  : […] Le transport des hormones dans le sang pose un problème dans le cas des composés hydrophobes, dont la solubilité dans l'eau peut être très faible. C'est là qu'interviennent des protéines de transport, généralistes (comme les albumines, protéines majeures du plasma) ou au contraire très spécifiques. Outre la solubilisation, ces protéines de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-endocrinien/#i_7391

GLYCÉMIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET, 
  • Universalis
  •  • 3 643 mots
  •  • 2 médias

La glycémie, du grec glukus (doux) et haima (sang), exprime la teneur en « sucre » du sang. La chimie moderne a montré que ce sucre est essentiellement représenté par du glucose libre et que sa concentration varie peu. Chez l'adulte normal et à jeun, la glycémie est comprise entre 0,80 et 1 g/l. L'hypoglycémie est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycemie/#i_7391

GROUPES SANGUINS : KARL LANDSTEINER

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

Karl Landsteiner (1868-1943), médecin viennois en même temps que biochimiste, fut un précurseur de l'étude moléculaire des maladies. Son nom reste surtout attaché à la découverte des groupes sanguins en 1901, pour laquelle il reçut le prix Nobel de physiologie ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupes-sanguins-karl-landsteiner/#i_7391

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 446 mots
  •  • 2 médias

L'hématologie est la science du sang. Mais elle n'est pas seulement la science du sang, car avec le sang elle a pour objet les organes qui forment, les organes qui détruisent les éléments du sang. Elle n'est pas la science de tout le sang, car par convention certaines substances que le sang ne fait que véhiculer, sucre, urée, chlorures, ne lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematologie/#i_7391

HÉMATOME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 161 mots

Épanchement sanguin collecté dans une cavité néoformée au sein d'un tissu ou entre les tissus. Un hématome peut être traumatique ou spontané, mais il est toujours la conséquence d'une rupture vasculaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematome/#i_7391

HÉMOGLOBINE

  • Écrit par 
  • Max Ferdinand PERUTZ
  •  • 3 880 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Effets coopératifs dans la fixation d'oxygène »  : […] revanche, chez le fœtus humain, l'hémoglobine renferme bien les mêmes chaînes α que celles de l'adulte mais les chaînes β sont différentes, déterminant une moins grande affinité pour le DPG. Il s'ensuit que l'hémoglobine fœtale possède une plus grande affinité pour l'oxygène, ce qui facilite le transfert de ce gaz du sang maternel au sang du fœtus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemoglobine/#i_7391

HÉMOGLOBINOPATHIES

  • Écrit par 
  • Michel COHEN-SOLAL, 
  • Jean-Claude DREYFUS
  •  • 3 866 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Anomalies de charge électrique »  : […] quand elle est seule présente dans le globule rouge, très peu soluble et forme un gel qui rend celui-ci peu déformable. Dans le sang veineux où la pression d'oxygène est faible, Hb S est insoluble et précipite. Les globules rouges en faucille devenus rigides forment des amas, expliquant les deux signes majeurs de la maladie : l'hémolyse (les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemoglobinopathies/#i_7391

HÉMOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 756 mots

Décompte des cellules contenues dans le sang. Un volume exactement connu de sang est dilué dans un réactif approprié à la catégorie de cellules sanguines que l'on veut étudier. En tenant compte de la dilution et du volume de sang prélevé, les résultats seront donnés en nombre d'éléments par millimètre cube. Le dénombrement de ces éléments est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemogramme/#i_7391

HÉMOPHILIE

  • Écrit par 
  • Édith FRESSINAUD, 
  • Dominique MEYER
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

L'hémophilie est une affection hémorragique héréditaire due à la diminution ou à l'absence d'un facteur de coagulation dit facteur antihémophilique. L'existence de facteurs antihémophiliques A et B permet de distinguer deux formes différentes d'hémophilies : l'hémophilie A et l'hémophilie B, la première étant la plus fréquente. Bien que rare, cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemophilie/#i_7391

HÉMORRAGIES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  • , Universalis
  •  • 4 294 mots
  •  • 7 médias

Le sang est composé d'un liquide, le plasma, et d'éléments figurés, les globules rouges, les globules blancs, les plaquettes sanguines. C'est au niveau du plasma et des plaquettes que se trouvent les mécanismes capables de transformer le sang liquide en une masse solide. Ce phénomène biochimique, nommé coagulation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemorragies/#i_7391

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL
  •  • 5 422 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Modes de transmission du VHC »  : […] Le VHC a une transmission principalement parentérale, c'est-à-dire par contact avec le sang. En France, la présence des anticorps anti-VHC révélateurs de la contamination par ce virus est observée chez des patients qui avaient reçu des transfusions sanguines ou des produits dérivés du sang préalablement à l'introduction des marqueurs indirects d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hepatite-c/#i_7391

HOMÉOSTASIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET
  •  • 4 839 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Régulation de la masse sanguine »  : […] Homéostasie des éléments figurés du sang : les concentrations des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes sont également si rigoureuses chez le sujet sain que la numération de ces éléments fournit des signes très importants en cas de maladie. Dans les heures qui suivent une hémorragie, une contraction de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeostasie/#i_7391

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 346 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Synthèse, sécrétion et transport plasmatique »  : […] autre problème est celui de l'état des hormones après qu'elles ont été sécrétées dans le sang. On a montré, chez les Mammifères, que les hormones sexuelles, corticosurrénales et thyroïdiennes, sont présentes dans le sang sous deux formes : l'une libre et l'autre liée à une ou plusieurs protéines transporteuses. Chaque hormone peut s'attacher, d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_7391

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 921 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le chimérisme lié à la reproduction humaine »  : […] Dans la population des jumeaux dizygotes, frères et sœurs simultanés issus de deux ovocytes et de deux spermatozoïdes différents, l'existence d'une chimère sanguine n'est pas exceptionnelle, puisqu'elle survient dans 8 p. 100 des cas environ, la pratique de la fécondation in vitro ayant en outre considérablement augmenté le nombre des grossesses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hybridation/#i_7391

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 520 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Organisation du tissu lymphoïde et circulation des lymphocytes »  : […] 12 lymphocytes (mille milliards), répartis de façon diffuse dans le sang, la lymphe et les tissus, ou bien rassemblés au sein de structures favorisant les interactions cellulaires nécessaires au développement de la réponse immunitaire et à sa régulation. Ces structures lymphoïdes constituent les organes lymphoïdes secondaires ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_7391

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

» apparaît pour la première fois sous la plume de Rudolf Virchow, qui décrit en 1845 un envahissement du sang par les globules blancs (weisses blut, « sang blanc »). Faute de disposer à cette époque de méthodes de coloration pour l'examen des cellules au microscope, il n'était guère possible de distinguer leurs particularités d'une leucémie à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucemies/#i_7391

LUDWIG CARL FRIEDRICH WILHELM (1816-1895)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 330 mots

Professeur de physiologie dans les universités de Marburg (1846-1849), Zurich (1849-1855), Vienne (1855-1865) et Leipzig (1865-1895), Ludwig est surtout connu pour ses études sur le système cardio-vasculaire. Il inventa en 1847 un appareil connu sous le nom de kymographion (hémodynanomètre) pour enregistrer les modifications de la pression sanguine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-friedrich-wilhelm-ludwig/#i_7391

MALADIES INFECTIEUSES

  • Écrit par 
  • Catherine DUPUIS
  •  • 5 788 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pénétration de l'agent infectant dans l'organisme neuf »  : […] – La succion du sang par les arthropodes hématophages les amène à transmettre des germes pathogènes. Lorsque le sang d'un sujet malade a été absorbé par l'insecte, l'agent infectant se multiplie et un sujet sain pourra être contaminé par morsure ou piqûre. La peste est transmise de la sorte par certaines puces, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses/#i_7391

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 783 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Sang et appareil circulatoire »  : […] Parmi les éléments figurés du sang, les érythrocytes méritent une mention particulière : ils sont généralement arrondis (excepté chez les Camélidés où ils sont ovalaires) et toujours anucléés, l'hématie expulsant son noyau au cours de sa maturation. Ce dernier phénomène n'est pas absolument particulier aux Mammifères ; les Amphibiens le présentent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_7391

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 720 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Applications de l'éclairage par transmission en fond clair »  : […] la concentration d'éléments figurés microscopiques en suspension dans un liquide : par exemple, le nombre d'hématies dans 1 mm3 de sang. Une dilution de cette suspension est déposée dans une petite cavité creusée dans une lame spéciale (cellule à numération), dont le fond est divisé en petits carrés par gravure sur verre ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie/#i_7391

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 856 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'imagerie du fonctionnement cérébral »  : […] directement l’activité neuronale, elle révèle les zones cérébrales actives en mesurant le débit sanguin, puisque le sang apporte au cerveau les éléments nécessaires à son activation, notamment l’oxygène. Pendant qu’un sujet réalise une tâche donnée, un plus grand volume de sang oxygéné afflue vers les zones cérébrales actives, et le signal B.O.L.D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives/#i_7391

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 15 855 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « État et répartition dans l'organisme »  : […] Dans le plasma, le taux du calcium total est remarquablement fixe : de 95 à 105 mg par litre, dosé par les méthodes complexométriques classiques, de 86 à 96 mg par la méthode moderne d'absorption atomique. Le taux de la calcémie est réglé par un mécanisme de rétroaction tel que sa diminution entraîne une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/os/#i_7391

PHAGOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Béatrice DESCAMPS-LATSCHA
  •  • 3 738 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origine »  : […] Les cellules orientées vers la lignée granulocytaire se différencient sous l'influence d'un facteur particulier, ou G-CSF, en myéloblastes dont la maturation aboutit aux promyélocytes, myélocytes, métamyélocytes, granulocytes non segmentés et polynucléaires neutrophiles dont une partie est mise en réserve, et l'autre passe dans le sang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagocytose/#i_7391

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 277 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Mesure de la biodisponibilité »  : […] à l'analyse pharmacocinétique du médicament dans les différents liquides biologiques (sang et/ou urines) après administration unique ou répétée. La détermination de la quantité de médicament résorbée par la mesure des taux sanguins repose sur la loi de Dost (1964) ou principe des aires correspondantes : « Quelle que soit la voie d'administration […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_7391

POISEUILLE JEAN LÉONARD MARIE (1797-1869)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 638 mots

Léonard Marie Poiseuille fit d’importantes observations au xixe siècle sur l’écoulement des fluides visqueux, en particulier le sang. Son nom a été donné à une unité de viscosité dynamique (le poiseuille ou pascal-seconde) et également à une loi d’écoulement des fluides, la loi de Hagen-Poiseuille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-leonard-marie-poiseuille/#i_7391

POISSONS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 10 064 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Le sang et la respiration »  : […] Comme chez tous les Vertébrés, le sang des Poissons contient un pigment rouge, l'hémoglobine, fixé sur des cellules spéciales, les hématies ou érythrocytes. Les propriétés de l'hémoglobine vis-à-vis de l'oxygène se traduisent par une « courbe de dissociation » dont les caractéristiques principales sont le « pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poissons/#i_7391

POLICE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Robert GAURENNE, 
  • Bertrand LUDES, 
  • Hélène PFITZINGER
  • , Universalis
  •  • 10 062 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'identification du sang »  : […] Les taches de sang sont difficiles à identifier comme telles à la simple vue et peuvent être confondues avec bien d'autres traces de teinte analogue. Certaines méthodes, dites d'orientation, apportent seulement une forte présomption. Ainsi, le pigment des globules rouges, l'hémoglobine, a la propriété de décomposer l'eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-scientifique/#i_7391

POLYGLOBULIES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 347 mots

Syndromes caractérisés par l'augmentation du nombre de globules rouges (hématies) dans le sang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyglobulies/#i_7391

PURPURAS

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Jacques DELOBEL
  •  • 1 990 mots

Lésion élémentaire de la peau et des muqueuses due à une extravasation de sang en dehors des capillaires, le purpura traduit un trouble de l'hémostase ou une atteinte de la paroi vasculaire. La peau du malade montre des taches, spontanément apparues, de taille variable : punctiformes, ce sont des pétéchies (purpura pétéchial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purpuras/#i_7391

RATE

  • Écrit par 
  • Jean-Didier RAIN
  •  • 2 757 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structure »  : […] Les cellules sanguines circulent plus lentement dans les cordons. Si elles sont altérées, elles sont phagocytées par les macrophages des cordons, sinon elles regagnent les sinus veineux en s'insinuant entre les cellules endothéliales de la paroi sinusienne. Les sinus veineux sont drainés par les veines pulpaires, puis les veines trabéculaires qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rate/#i_7391

RESPIRATION

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 370 mots

Dans le chapitre « Équilibre acido-basique »  : […] pCO2), mesurées dans l'eau ou l'air expirés et dans le sang de ces deux groupes d'animaux. Le dioxyde de carbone, en effet, est très soluble dans l'eau, si bien que la valeur de pCO2, dans l'eau expirée par les animaux aquatiques, est très faible, excédant de 1 à 2 torrs seulement celle de l'eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiration/#i_7391

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS
  • , Universalis
  •  • 7 266 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Transport des gaz par le sang »  : […] Les molécules d'oxygène se dissolvent dans les liquides plasmatique et globulaire du sang. La quantité dissoute est très faible (0,3 ml pour 100 ml de sang) et insuffisante pour assurer les besoins de l'organisme. La plus grande partie de l'oxygène se combine chimiquement à un pigment, l'hémoglobine : 1 gramme d'hémoglobine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-physiologie/#i_7391

SEPTICÉMIE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 506 mots

Pendant longtemps, le terme de septicémie a signifié pullulation microbienne dans le milieu sanguin. Il est exact que ce concept répond au tableau de la septicémie expérimentale chez l'animal, tel que le réalise, par exemple, l'inoculation de pneumocoques à la souris blanche. Au contraire, chez l'homme il n'y a jamais de multiplication microbienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/septicemie/#i_7391

SÉRUMALBUMINE ou ALBUMINE SÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 204 mots

Constituant organique du plasma sanguin dans lequel elle représente 55 p. 100 des protéines totales, la sérumalbumine a pour fonction principale de contribuer à maintenir la pression osmotique à un niveau convenable dans les vaisseaux sanguins vis-à-vis des tissus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serumalbumine-albumine-serique/#i_7391

SIDA (syndrome immuno-déficitaire acquis)

  • Écrit par 
  • François BRICAIRE, 
  • Patrice PINELL, 
  • Yves SOUTEYRAND
  •  • 9 677 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Protection »  : […] altérer la qualité (lubrifiants). Le risque de contamination lors d'un rapport sexuel non protégé est très élevé. Dans les pays développés, la lutte contre la toxicomanie est un élément fondamental pour combattre l'infection à VIH. Le contrôle des produits sanguins doit être au plus vite développé dans tous les pays où cela n'est pas encore réalisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sida/#i_7391

THROMBOPATHIES

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 295 mots

Les défauts des plaquettes provoquent des syndromes hémorragiques. Leur détection repose sur le contraste entre un nombre de plaquettes normal et des anomalies de la fonction plaquettaire étudiée par divers tests : temps de saignement, rétraction du caillot, adhésion, agrégation avec divers inducteurs, libération d'adénosine diphosphate (ADP). Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thrombopathies/#i_7391

THROMBOSES

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN
  •  • 2 690 mots

ou d'un animal vivant. Trop souvent encore, on l'attribue à une coagulation anormale du sang résultant en partie d'un état, très contesté, d'hypercoagulabilité. En fait, selon le diamètre des vaisseaux, la thrombose diffère : elle reste pariétale, localisée le long des parois dans les gros vaisseaux, mais elle devient oblitérante dans les petits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thromboses/#i_7391

TRANSFUSION SANGUINE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 2 450 mots
  •  • 1 média

Sous le nom de transfusion sanguine on englobe la collecte et l'utilisation du sang total, ainsi que la préparation des dérivés du sang : globules rouges et plaquettes sanguines d'une part, plasma et fractions plasmatiques d'autre part. Les demandes de produits sanguins n'ont cessé de croître depuis le milieu du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transfusion-sanguine/#i_7391

TRISOMIE 21 ou SYNDROME DE DOWN ou MONGOLISME

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 036 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Diagnostic prénatal classique de la trisomie 21 »  : […] La présence en quantité anormale de certaines molécules dans le sang maternel, appelées marqueurs sériques dans le texte de la HAS, suggère en effet une souffrance ou une anomalie fœtale ; il s’agit surtout de l’alpha-fœtoprotéine, de la béta-hCG et de l’œstriol libre. Ces marqueurs permettent une première évaluation de la probabilité d’un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trisomie-21-ou-syndrome-de-down-ou-mongolisme/#i_7391

Pour citer l’article

Alain COSSON, « SANG - Vue d'ensemble », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-vue-d-ensemble/