LURIA SALVADOR (1912-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bactériologiste et généticien américain, d'origine italienne. Docteur en médecine en 1935, Luria complète sa formation par des études de mathématiques et de physique. Il s'intéresse ensuite à la radiographie des bactéries et des virus. En 1938, il travaille à l'Institut du radium, à Paris, ainsi qu'à l'Institut Pasteur avec E. Wollman. En 1940, il part pour l'université Columbia, aux États-Unis, rencontre Delbrück et Hershey, et fonde avec eux le Groupe du phage. En 1943, il a été successivement professeur de bactériologie à l'université Columbia, membre de l'Académie des sciences des États-Unis et professeur de biologie au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.).

Salvador Luria

Salvador Luria

photographie

L'Américain d'origine italienne Salvador Luria (1912-1991) a reçu le prix Nobel de médecine en 1969, conjointement avec Max Delbrück (1906-1981) et Alfred Hershey (1908-1997), pour ses découvertes sur la génétique des virus. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dès 1943, Luria conçoit une expérience critique qui permet de comprendre de quelle manière les bactéries deviennent résistantes aux bactériophages : le deviennent-elles spontanément ou à cause de la présence des virus ? Une analyse mathématique démontre le caractère spontané de la mutation, avant même que O. Avery, M. McLeod et M. McCarty n'identifient, en 1944, l'ADN comme le support de l'information génétique. Ces travaux sur le caractère imprévisible et accidentel de la mutation ont été menés conjointement avec Delbrück. Avec Hershey, Luria démontre qu'il y a recombinaison génétique chez les bactériophages également, comme chez les bactéries.

Luria, Delbrück et Hershey reçoivent le prix Nobel de médecine en 1969 « [...] pour leurs découvertes sur le mécanisme de la réplication génétique des virus [...] ». La contribution de Luria, « grand prêtre du phage », à la génétique virale et à la microbiologie est très importante. Son travail sur les mutations a fourni les bases de la génétique moderne du bactériophage. Contrairement à Delbrück, il comprit l'intérêt de la biochimie dans l'étude de l'hérédité cellulaire ; à cet effet il orienta son élève J.-D. Watson vers cette voie.

—  Pierrette KOURILSKY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LURIA SALVADOR (1912-1991)  » est également traité dans :

DELBRÜCK MAX (1906-1981)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 582 mots

Physicien et généticien américain d'origine allemande. Après avoir soutenu une thèse de physique théorique en 1930 à l'université de Göttingen, Max Delbrück travaille en Allemagne et au Danemark sous la direction de Max Born et Niels Bohr. Ce n'est qu'après son émigration aux États-Unis, pour des raisons politiques, en 1937, qu'il s'intéresse à la génétique. Il est professeur au Caltech (Californi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-delbruck/#i_50485

HERSHEY ALFRED DAY (1908-1997)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 283 mots

Microbiologiste américain né en 1908 à Owosso (Michigan). Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1969 avec Max Delbrück et Salvador Luria pour leurs découvertes concernant la structure génétique des virus et leur mode de réplication. Après son doctorat (1934), Hershey enseigne la médecine à l'université de Washington (1938-1946) puis entre au département de génétique de l'institut Carnegie (1947 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-day-hershey/#i_50485

Pour citer l’article

Pierrette KOURILSKY, « LURIA SALVADOR - (1912-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvador-luria/