HERSHEY ALFRED DAY (1908-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Microbiologiste américain né en 1908 à Owosso (Michigan). Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1969 avec Max Delbrück et Salvador Luria pour leurs découvertes concernant la structure génétique des virus et leur mode de réplication.

Après son doctorat (1934), Hershey enseigne la médecine à l'université de Washington (1938-1946) puis entre au département de génétique de l'institut Carnegie (1947) qu'il dirige à partir de 1962.

Étudiant les propriétés biochimiques des bactériophages (virus spécifiquement bactériens), Hershey entame au début des années 1940 une collaboration fructueuse avec M. Delbrück et S. Luria qui aboutira à un certain nombre de découvertes majeures de la virologie et de la génétique moléculaire : composition et structure chimiques des bactériophages (une capsule protéique + une molécule d'acide nucléique), structure de l'ADN viral (plusieurs gènes), recombinaison génétique des virus (1946), mécanismes de la réplication virale et processus biochimiques de l'infection virale dans les bactéries. Une expérience d'Hershey devenue célèbre est la démonstration (en collaboration avec Martha Chase) à l'aide de marqueurs radioactifs que seul l'ADN viral pénètre dans la bactérie, la capsule protéique restant à la surface de la cellule (1952).

Les travaux communs de Hershey, Delbrück et Luria auront une importante répercussion dans la communauté scientifique, et une véritable école de pensée en génétique (le groupe du phage) se constituera autour d'eux au laboratoire de biologie moléculaire à Cold Spring Harbor (New York).

—  Samya OTHMAN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HERSHEY ALFRED DAY (1908-1997)  » est également traité dans :

DELBRÜCK MAX (1906-1981)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 582 mots

Physicien et généticien américain d'origine allemande. Après avoir soutenu une thèse de physique théorique en 1930 à l'université de Göttingen, Max Delbrück travaille en Allemagne et au Danemark sous la direction de Max Born et Niels Bohr. Ce n'est qu'après son émigration aux États-Unis, pour des raisons politiques, en 1937, qu'il s'intéresse à la génétique. Il est professeur au Caltech (Californi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-delbruck/#i_41565

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Le rôle génétique de l'ADN »  : […] Le développement des connaissances purement biochimiques sur les mécanismes mis en œuvre dans la synthèse des macromolécules a donc abouti à reconnaître la situation privilégiée occupée par l'ADN. Dans le même temps, des observations de nature plus biologique tendaient à imposer l'idée que les gènes étaient effectivement des segments de ce type de macromolécule. Les plus anciennes de ces observati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_41565

LURIA SALVADOR (1912-1991)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 337 mots
  •  • 1 média

Bactériologiste et généticien américain, d'origine italienne. Docteur en médecine en 1935, Luria complète sa formation par des études de mathématiques et de physique. Il s'intéresse ensuite à la radiographie des bactéries et des virus. En 1938, il travaille à l'Institut du radium, à Paris, ainsi qu'à l'Institut Pasteur avec E. Wollman. En 1940, il part pour l'université Columbia, aux États-Unis, r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvador-luria/#i_41565

Pour citer l’article

Samya OTHMAN, « HERSHEY ALFRED DAY - (1908-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-day-hershey/