RECHERCHE PHILOSOPHIQUE SUR L'ORIGINE DE NOS IDÉES DU SUBLIME ET DU BEAU, Edmund BurkeFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Recherche philosophique sur l'origine de nos idées du sublime et du beau d'Edmund Burke (1729-1797), a été publiée en 1757 et remaniée en 1759. Dès sa parution l'ouvrage a eu un grand retentissement ; il fut souvent réédité et traduit en plusieurs langues : en français (1765), en allemand (1773) et en italien (1804). Burke se livre dans la Recherche philosophique à l'examen de la genèse des passions suscitées par le beau et le sublime. Ce dernier concept, passé dans la poétique française grâce à Boileau (Traité du sublime, 1674), est emprunté au Peri hupsous du Pseudo-Longin (Ier siècle apr. J.-C.) Mais avec Burke, le sublime sort de la sphère de la rhétorique pour qualifier la nature et l'art en prenant une coloration psycho-physiologique. La Recherche est donc inséparable de la naissance de l'esthétique et d'une réflexion sur le goût et son universalité évoquée dans l'introduction de l'ouvrage, « Du goût ». Déjà inquiétée par le rôle du sentiment dans la constitution du plaisir esthétique, la possibilité d'une règle du goût achève d'être minée par la notion de sublime, qui dépasse la normativité et le raffinement du jugement attaché à l'idée du beau.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université de Paris-I

Classification


Autres références

«  RECHERCHE PHILOSOPHIQUE SUR L'ORIGINE DE NOS IDÉES DU SUBLIME ET DU BEAU, Edmund Burke  » est également traité dans :

SUBLIME, littérature

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 351 mots

Dans le chapitre « Le beau et le terrible »  : […] Abolissant la conscience des moyens, le sublime se donne comme pur effet. En indiquant ce qui demeure irréductible aux règles du discours, ce qui les excède, il rejoint l'interrogation très ancienne sur la finalité de l'art. Mais cette interrogation ne se limite plus au cadre de l'art de persuader (qui veut plaire pour instruire), ni même à la littérature ; elle s'élargit notamment aux arts plasti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublime-litterature/#i_34202

Voir aussi

Pour citer l’article

Julie RAMOS, « RECHERCHE PHILOSOPHIQUE SUR L'ORIGINE DE NOS IDÉES DU SUBLIME ET DU BEAU, Edmund Burke - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherche-philosophique-sur-l-origine-de-nos-idees-du-sublime-et-du-beau/