DU SUBLIME, Pseudo-LonginFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Par-delà deux millénaires, ce livre nous apporte un souffle vivant, non plus la moisissure des écoles et des bibliothèques » : ainsi le grand critique allemand Ernst-Robert Curtius, dans La Littérature européenne et le Moyen Âge latin (1948), salue-t-il le petit traité Du sublime (Péri Hupsous) – un sommet selon lui de la rhétorique antique.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DU SUBLIME, Pseudo-Longin  » est également traité dans :

SUBLIME, littérature

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 351 mots

« Sublime » est d'abord un terme technique, emprunté par la théorie littéraire à la rhétorique, décalque du latin sublimis , qui traduit le grec hupsos  : « élevé », « en hauteur ». Il qualifie donc le « style élevé », celui de la grande éloquence, qui vise à provoquer l'admiration de l'auditeur, et à le transporter. Mais le propre de cette notion est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublime-litterature/#i_37473

SUBLIME, philosophie

  • Écrit par 
  • Philippe LACOUE-LABARTHE
  •  • 6 168 mots
  •  • 1 média

« Sublime » transcrit le latin sublime , neutre substantivé de sublimis , qui lui-même traduit le grec to hupsos . La formation du mot latin s'explique mal, mais le sens est tout à fait clair : sublimis (de sublimare , élever) signifie : haut dans les airs, et par suite, au sens physique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublime-philosophie/#i_37473

Pour citer l’article

François TRÉMOLIÈRES, « DU SUBLIME, Pseudo-Longin - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-sublime/