QUETZALCÓATL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Quetzalcóatl

Quetzalcóatl
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tête de Quetzalcóatl

Tête de Quetzalcóatl
Crédits : Sean Sprague/Mexicolore, Bridgeman Images

photographie

Pierre du Soleil

Pierre du Soleil
Crédits : S. Sprague, Mexicolore, Bridgeman Images

photographie

Masque de Quetzalcoatl

Masque de Quetzalcoatl
Crédits : Courtesy of the trustees of the British Museum

photographie


De quetzalli (plume précieuse) et cóatl (serpent), Quetzalcóatl désigne le Serpent à plumes, l'une des principales divinités du panthéon de l'ancien Mexique. On en trouve des représentations dès la civilisation de Teotihuacán (iiie-viiie s.) du plateau central. À cette époque, il semble que Quetzalcóatl ait été considéré comme un dieu de la végétation — divinité de la terre et de l'eau très étroitement liée avec le dieu de la pluie, Tlaloc.

Quetzalcóatl

Quetzalcóatl

Dessin

À l'origine, Quetzalcoatl, « serpent de plumes précieuses », est une divinité de la végétation. À Teotihuacán, il est représenté sous sa forme primitive de serpent, et apparaît comme un dieu de l'eau et de la fécondité végétale. Dans les traditions écrites, nous retrouvons... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tête de Quetzalcóatl

Tête de Quetzalcóatl

Photographie

Amérique précolombienne, civilisation de Teotihuacán, Ier-VIIIe siècle. Tête de Quetzalcóatl, le Serpent à plumes ; haut-relief. "Citadelle" de Teotihuacán, Mexique. 

Crédits : Sean Sprague/Mexicolore, Bridgeman Images

Afficher

À la suite de l'émigration des tribus du Nord, de langue nahua, le culte de Quetzalcóatl subit des changements fondamentaux. La culture toltèque qui suivit (ixe-xiie s.), et qui eut pour centre Tula, mit l'accent sur la guerre et sur les sacrifices humains liés à l'adoration des corps célestes. Quetzalcóatl devint ainsi le dieu de l'étoile du matin et du soir, et son temple était le cœur de la vie rituelle à Tula.

À l'époque aztèque (xive-XVIe s.), on adora en Quetzalcóatl le chef des prêtres, l'inventeur du calendrier et du livre, le protecteur des orfèvres et des artisans ; il fut aussi identifié avec la planète Vénus. On disait qu'il était descendu, avec son compagnon Xolotl, dieu à tête de chien, au fond des enfers de Mictlán pour rassembler les ossements des morts. Ces os, il les oignait de son propre sang, donnant ainsi naissance aux hommes de l'actuel univers.

Pierre du Soleil

Pierre du Soleil

Photographie

Pierre du Soleil : au centre, le soleil nocturne et souterrain. Art aztèque. Monolithe. Diamètre : 360 cm. XIVe-XVe siècle. Museo Nacional de Antropologia, Mexico. 

Crédits : S. Sprague, Mexicolore, Bridgeman Images

Afficher

Tout un ensemble de mythes décrit Quetzalcóatl comme le prêtre roi de Tula, capitale des Toltèques. Il n'offrit jamais de victimes humaines, mais seulement des serpents, des oiseaux et des papillons. Cependant, le dieu du ciel nocturne, Tezcatlipoca, le chassa de Tula par des pratiques de magie noire. Quetzalcóatl erra le long de la côte de « l'eau divine » (l'océan Atlantique), puis s'immola sur un bûcher pour renaître sous la forme de la planète Vénus. D'après une autre version, il se s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Classification


Autres références

«  QUETZALCÓATL  » est également traité dans :

AZTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Alexandra BIAR, 
  • Mireille SIMONI
  •  • 11 264 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  La vie économique »  : […] Les conquérants décrivent avec admiration l'extraordinaire richesse et la beauté des marchés de Tenochtitlán regorgeant de richesses de tous les coins de l'empire, denrées précieuses, céramiques fines , objets d'or et de pierres fines, ouvrages de plumes, etc. L'économie, si précaire lors de l'établissement dans la lagune, était devenue beaucoup plus florissante. L'alimentation de base des Aztèque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azteques/#i_36790

AZTÈQUES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 524 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le retour de Quetzalcóatl »  : […] « La première fois que des navires parurent sur la côte de la Nouvelle-Espagne [...], les capitaines de Motecuzoma allèrent voir ce que c'était. Ils prirent de riches capes, de celles que seul Motecuzoma pouvait porter [...] et en s'approchant, à la vue des Espagnols, tous baisèrent les proues des navires en signe d'adoration : ils pensaient que c'était le dieu Quetzalcóatl qui revenait . » Ce so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azteques-notions-de-base/#i_36790

NANAHUATZIN

  • Écrit par 
  • Anne FARDOULIS
  •  • 242 mots
  •  • 1 média

À l'origine des temps, les dieux, pour éclairer le monde, se réunissent à Teotihuacán. Ils allument un grand brasier et demandent deux volontaires pour devenir la Lune et le Soleil. Nanahuatzin se présente : il est petit, bossu, pustuleux, ses armes sont en bois et ses ornements en papier. En même temps, Teccuciztecatl, « Celui du coquillage marin », se propose. Il est superbe, ses armes sont en o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanahuatzin/#i_36790

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le Postclassique récent : la naissance des États territoriaux »  : […] Les mouvements de population qui avaient permis la formation de Tula se poursuivent. De nouveaux envahisseurs arrivent des zones septentrionales. Revendiquant leur statut de guerriers, nomades, ils ne s'en sentent pas moins profondément mésoaméricains. Ils sont Chichimèques, selon le nom donné aux barbares du nord. Ils ont donc droit de conquête, mais ils veulent récupérer ce qui leur appartient. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_36790

TEZCATLIPOCA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 562 mots
  •  • 1 média

Dieu de la Grande Ourse et du ciel nocturne, d'abord divinité toltèque, Tezcatlipoca est aussi l'une des divinités essentielles du panthéon aztèque. Son culte fut introduit au Mexique central, vers la fin du x e  siècle, par les Toltèques, guerriers venus du Nord et parlant le nahuatl. De nombreux mythes racontent comment le dieu chassa le prêtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tezcatlipoca/#i_36790

TOLTÈQUES

  • Écrit par 
  • Marie-France FAUVET
  •  • 342 mots
  •  • 2 médias

Tribu mexicaine de la famille uto-aztèque qui s'est installée à la période postclassique ( x e - xii e s.) au nord de la ville actuelle de Mexico, et qui était formée d'éléments nomades venus du nord et de groupes sédentaires peut-être originaires de la ville de Teotihuacán . Topiltzin-Quetzalcóa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tolteques/#i_36790

TULA

  • Écrit par 
  • Jacques SOUSTELLE
  •  • 460 mots
  •  • 4 médias

En aztèque Tollan , « lieu de roseaux » (d'où le nom de Toltèques désignant ses habitants), Tula a été fondée vers 800, à environ 80 kilomètres au nord-est de Mexico, par des immigrants venus du nord-ouest du Mexique. Les édifices datent de 900-950 environ . L'interprétation de l'histoire traditionnelle et des mythes conduit à penser que la cité fut gouvernée, pendant près d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tula/#i_36790

Pour citer l’article

« QUETZALCÓATL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/quetzalcoatl/