Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TOLTÈQUES

Tribu mexicaine de la famille uto-aztèque qui s'est installée à la période postclassique (xe-xiie s.) au nord de la ville actuelle de Mexico, et qui était formée d'éléments nomades venus du nord et de groupes sédentaires peut-être originaires de la ville de Teotihuacán. Topiltzin-Quetzalcóatl, roi toltèque, pacifique, établit sa capitale à Tula, dans l'État de Hidalgo, au xe siècle. C'est l'un des personnages les plus importants du Mexique précolombien, car il finira par se confondre dans la mémoire des hommes avec le grand dieu Quetzalcóatl. À Tula, ce roi sera vaincu par le prêtre de Tezcatlipoca, dieu sanguinaire et belliqueux. Sous la conduite de ce dernier, qui mène une politique de conquêtes guerrières, l'empire toltèque s'agrandit, dominant tout le Mexique central, de l'océan Atlantique à l'océan Pacifique. Des annales de l'époque racontent avec émerveillement la richesse de Tula, confirmée par des fouilles récentes qui ont mis au jour de hautes plates-formes surmontées de grands temples dont les salles à colonnes étaient destinées à recevoir de nombreux guerriers. On a également trouvé des sculptures grandioses représentant des jaguars et des aigles, symboles des deux grands ordres guerriers qui mènent une guerre sacrée pour que les astres aient leur contingent de victimes et qu'ainsi le monde survive. La chute brutale de Tula, en 1168, semble être due à des conflits internes et à l'arrivée de nouvelles tribus barbares du Nord. La civilisation toltèque fut si brillante que, par la suite, aucun souverain mexicain ne manquait de dire qu'il descendait de ce peuple remarquable.

1000 à 1100. Seldjoukides - crédits : Encyclopædia Universalis France

1000 à 1100. Seldjoukides

Tula : temple de Quetzalcoatl - crédits :  Bridgeman Images

Tula : temple de Quetzalcoatl

Dans la péninsule du Yucatán, où s'est réfugié Topiltzin-Quetzalcóatl (devenu Kukulkán en langue maya), le roi exilé de Tula, les Maya subiront très fortement l'influence des Toltèques comme en témoignent la plupart des réalisations architecturales de cette époque.

— Marie-France FAUVET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences, chargée des collections américaines du musée de l'Homme, Paris

Classification

Pour citer cet article

Marie-France FAUVET. TOLTÈQUES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

1000 à 1100. Seldjoukides - crédits : Encyclopædia Universalis France

1000 à 1100. Seldjoukides

Tula : temple de Quetzalcoatl - crédits :  Bridgeman Images

Tula : temple de Quetzalcoatl

Autres références

  • AZTÈQUES

    • Écrit par , et
    • 12 580 mots
    • 22 médias
    ...puissances urbaines, ils commencèrent à envahir les zones centrales, plus riches et plus civilisées. La première vague d'envahisseurs est représentée par les Toltèques, qui fondent leur propre ville, la « légendaire Tula », dans l'actuel État de Hidalgo, en 980 de notre ère. Des deux groupes ethniques composant...
  • AZTÈQUES (notions de base)

    • Écrit par
    • 3 537 mots
    • 13 médias
    La société aztèque était fortement hiérarchisée, assignant à chacun une place prédéfinie. Héritière directe des Toltèques, cette théocratie guerrière était dominée par la figure sacrée de l’empereur, entouré des prêtres et des guerriers. L’ensemble des activités de la société, arts, sciences...
  • CHICHÉN-ITZÁ

    • Écrit par
    • 300 mots
    • 3 médias

    Ville d'importance secondaire pendant la période classique de la civilisation maya au Yucatán, abandonnée vers l'an 900, Chichén-Itzá a joué pendant les deux premiers siècles du IIe millénaire (fin xe-fin xiie s.) le rôle d'une brillante capitale politique et religieuse. Des envahisseurs...

  • PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

    • Écrit par , , , et
    • 17 212 mots
    • 4 médias
    Sur le plateau central mexicain, de nouveaux venus des confins septentrionaux, les Toltèques aux rudes traditions guerrières s'emparent du pouvoir, et s'imposent peu à peu à Tula. Ils introduisent de nouvelles formes architecturales, les grands halls à colonnades et toits plats qui abritent...
  • Afficher les 8 références