e siècle"/ >

PRÊT-À-PORTER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la proto-industrie à la confection

La suppression des corporations, en 1791, et le décret du 8 brumaire an II (29 octobre 1793), établissant que « chacun est libre de porter tel vêtement ou tel ajustement de son sexe qui lui convient », ouvrent la voie à une lente démocratisation des modes : liberté de produire et liberté de consommer sont désormais instituées.

La Révolution, pour habiller les troupes, organise des ateliers qui regroupent huit cents à onze cents ouvrières pour la filature et pour la couture, mais le travail est aussi distribué à une myriade d'ouvrières à domicile. Peu à peu, les marchands de confection, souvent d'anciens maîtres-tailleurs, augmentent leurs réseaux de sous-traitants. Pierre Parissot, fondateur de La Belle Jardinière à Paris (1824), applique ces méthodes et innove dans la distribution : les prix sont affichés, les transactions s'effectuent au comptant, sans marchandage, et les vêtements sont immédiatement disponibles, prêts à être portés. Aux vêtements professionnels, Parissot ajoute des costumes civils masculins, difficiles à réaliser à la maison et qui échappent aux variations de la mode. C'est l'uniforme bourgeois, un sombre costume dénué d'apparat.

En 1847, à Paris, deux cent trente-trois confectionneurs employaient plus de sept mille ouvrières. Vers 1850, le magasin de nouveautés propose des confections féminines : lingerie, mantelets qui ne nécessitent pas de retouches, tabliers, et enfin robes toutes faites. À la fin du siècle, la confection excelle dans la fabrication très diversifiée des corsages, autant que dans celle de grosses pièces d'exécution soignée, qui représentent, pour la consommatrice, un investissement pour plusieurs saisons. Ces articles contribuent au succès des grands magasins. Ils sont destinés à un public toujours plus large.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PRÊT-À-PORTER  » est également traité dans :

AGHION GABY (1921-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 383 mots

La créatrice française Gaby Aghion fonda en 1952 la maison de mode Chloé, qui introduisit le prêt-à-porter dans le monde parisien de la haute couture des années 1950. Gabrielle Hanoka naît à Alexandrie (Égypte) le 3 mars 1921. De sa famille aisée qui suit l’actualité de la mode, elle reçoit une éducation d’influence française. En 1945, elle s’installe avec son mari, le militant communiste Raymond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaby-aghion/#i_93261

ARNODIN MAÏMÉ (1916-2003)

  • Écrit par 
  • Marie-José LEPICARD
  •  • 692 mots

Au début des années 1960, la Française Maïmé Arnodin a inventé un nouveau métier dans la mode, en montant le premier bureau de style couplé à une agence de publicité. Elle le fit dans l'enthousiasme, avec le projet d'une vie meilleure, plus dynamique, plus esthétique, et correspondant mieux à la vie des femmes telle qu'elle la voyait arriver. Elle était née Maïmé Hentsch, en 1916, dans une famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maime-arnodin/#i_93261

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 386 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L’intégration du Bangladesh dans l’économie mondiale »  : […] Longtemps, le Bangladesh est resté à l’écart du commerce international. Sous les dominations britannique et pakistanaise, les ressources naturelles étaient exploitées abusivement, avant d’être transformées dans des usines implantées à Calcutta puis au Pakistan occidental, empêchant ainsi l’essor d’un secteur industriel sur le territoire actuel du Bangladesh. Le nouvel État doit donc, après son in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bangladesh/#i_93261

LA BELLE JARDINIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 190 mots

Le 25 octobre 1824, à Paris, Pierre Parissot, marchand de tissus du faubourg Saint-Antoine, ouvrait dans l'île de la Cité, près du marché aux Fleurs, « les magasins à prix fixe de La Belle Jardinière ». Au nouveau marché, ouvert par l'introduction à Paris de l'industrie de la confection, devait correspondre une démarche novatrice : la fabrication et la commercialisation en grand pour une clientèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-belle-jardiniere/#i_93261

BERGÉ PIERRE (1930-2017)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 010 mots
  •  • 1 média

Personnage de la mode et du monde parisien parmi les plus en vue, Pierre Bergé a marqué son temps par la création de la maison de couture Yves Saint Laurent aux côtés du célèbre styliste en 1961, un sens aigu des affaires et une implication indirecte, mais bien réelle dans la vie politique du pays. Pierre Bergé est né le 14 novembre 1930 à Saint-Pierre-d’Oléron, une commune du département de la C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berge-pierre-1930-2017/#i_93261

CARDIN PIERRE (1922- )

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 045 mots

Le couturier français Pierre Cardin est né en 1922 à Sant'Andrea di Barbarana, dans la province de Trévise. Il entre à quatorze ans chez un tailleur de Saint-Étienne et y reçoit sa première formation. Pendant la guerre, il s'adjoint à l'équipe de la maison de couture Regoly, à Vichy. Venu à Paris après la Libération, il entre chez Paquin, important salon de couture animé alors par Antonio del Cast […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-cardin/#i_93261

COURRÈGES ANDRÉ (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 926 mots
  •  • 1 média

Les créations vestimentaires futuristes et le style dynamique d'André Courrèges ont marqué une étape essentielle dans l'évolution de la mode, à partir des années 1960. Le va-et-vient du couturier entre la haute couture, le prêt-à-porter et la création d'objets illustre bien la problématique de la création contemporaine en couture. André Courrèges, né le 9 mars 1923 , effectue d'abord à Pau, sa vil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-courreges/#i_93261

FATH JACQUES (1912-1954)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 652 mots
  •  • 3 médias

Au-delà des innovations qu'il a introduites dans la couture, Jacques Fath a marqué son temps par son rayonnement personnel, par l'éclat dont il s'entourait : au cours de sa brève carrière, il a proposé à ses contemporains une image brillante et inspirée de la couture. Entré par nécessité chez un agent de change, à l'issue d'études de commerce, et sentant naître en lui la vocation de la mode, il cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-fath/#i_93261

FAYOLLE DENISE (1923-1995)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 972 mots

« Le beau au prix du laid » : par cette devise souvent citée, Denise Fayolle, morte à Paris en 1995, résumait le sens des efforts qu'elle n'aura cessé de déployer, pendant plus de quarante ans, pour rapprocher en France, création et fabrication industrielle, style et grande distribution. Guère connue de ce public populaire dont elle ambitionnait de former le goût, cette femme toujours impeccableme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denise-fayolle/#i_93261

FERRÉ GIANFRANCO (1944-2007)

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  •  • 853 mots

Une silhouette de notable, une élégance sobre et la reconnaissance internationale de son talent, distinguaient ce couturier dont le nom a fait le tour du monde. Né le 15 août 1944 à Legnano, en Italie, au sein d'une maison bourgeoise qu'il ne quittera pas, Gianfranco Ferré obtient son diplôme d'architecture à Milan, en 1969. Mais c'est en réalisant lui-même des accessoires de mode et en collabora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianfranco-ferre/#i_93261

GAULTIER JEAN-PAUL (1952- )

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 2 540 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'enfant terrible de la mode »  : […] Que ses filles-fées à grosses lèvres portent leur chéchia de guingois, se chaussent de bottines-babouches de sept lieues, zippent les hanches de leurs redingotes-joggings ou se fassent pousser des seins-obus de soie et de velours, que ses garçons-sorciers s'attifent de provocants bas résille, roulent des mécaniques dans de noirs perfectos de cuir à dos lacéré, se glissent dans d'élastiques bodies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-gaultier/#i_93261

HAUTE COUTURE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 518 mots

1858 Ouverture de la maison Worth & Bobergh à Paris. 1868 Création à Paris de la Chambre syndicale de la couture et de la confection pour dames. 1895 À la mort de son fondateur, la maison Worth emploie plus d'un millier de personnes. 1905 Lady Duff-Gordon crée à Londres la maison Lucile, dont les présentations de collections, à date fixe, sont conçues comme des spectacles. Ces présentations p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haute-couture-reperes-chronologiques/#i_93261

JAMES CHARLES (1906-1978)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 720 mots

Issu d'une famille américaine, Charles James effectue des études orageuses en Angleterre et en France avant de rejoindre ses parents à Chicago. C'est là qu'il ouvre, en 1926, une maison de modiste sous le nom de Charles Boucheron. Les premières clientes sont des amies fanatiques. Deux ans plus tard, il transporte son affaire à New York et vend des modèles au grand magasin Best & Co. L'été de 1929 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-james/#i_93261

LAGERFELD KARL (1933-2019)

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

« C'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie ! » affirmait Karl Lagerfeld qui avait, pour sensibiliser les automobilistes, revêtu l'affreux gilet jaune imposé par la Sécurité routière en 2008. Avec ses lunettes noires, son catogan, ses mitaines et ses bagues rock'n roll, il futsans aucun doute le créateur de mode le plus médiatisé, le plus médiatique aussi. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-lagerfeld/#i_93261

LAROCHE GUY (1921-1989)

  • Écrit par 
  • Fabienne FALLUEL
  •  • 701 mots

Homme de tradition, élevé dans le sérail, mais aussi homme de la modernité, Guy Laroche fut un couturier clairvoyant et attentif aux mutations du monde de la mode. Né le 16 juillet 1921, dans une famille d'hôteliers installés à la Rochelle, sa ville natale, il est, dès 1949, assistant chez Jean Dessès où il travaille pendant cinq ans ; là il découvre l'art du flou et les drapés savants. À la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-laroche/#i_93261

LÉVY PIERRE (1907-2002)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 672 mots

Industriel, collectionneur et mécène français. Originaire d'Alsace, Pierre Lévy est né le 11 avril 1907 à Guebwiller, dans le Haut-Rhin ; il est décédé le 25 février 2002 à Bréviandes, près de Troyes. D'une famille nombreuse, le jeune Lévy entre très tôt dans la vie active, en Allemagne tout d'abord, puis en Suisse. Affecté à Troyes en 1927 pour y effectuer son service militaire, il fait la connai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-levy/#i_93261

MISSONI OTTAVIO (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 384 mots

Le couturier italien Ottavio Missoni se signala par ses tricots multicolores et éclatants, aux formes géométriques audacieuses, zigzags ou motifs abstraits. Avec son épouse, il fit de sa petite entreprise de mailles une maison de couture internationale dont la gamme va des vêtements féminins aux costumes de théâtre, en passant par les accessoires domestiques et les intérieurs de voiture. Ottavio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ottavio-missoni/#i_93261

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La confection et le prêt-à-porter »  : […] Le vêtement de confection (ou vêtement tout fait), apparu en Angleterre dans la première moitié du xvii e  siècle et en France au début du xix e  siècle, est défini selon certains critères : une fabrication mécanisée et en série à partir de patrons découpés à des tailles déterminées. Depuis 1855, la diffusion de la machine à coudre, à partir des recherches de Barthélemy Thimonnier en France (1829 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_93261

MODE - Histoire et composantes

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  • , Universalis
  •  • 12 465 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Prêt-à-porter »  : […] Le terme « prêt-à-porter » commence à être utilisé en France dans le courant des années 1950. Calqué sur le ready-to-wear américain, il se substitue au mot « confection » et désigne des articles vestimentaires produits en série, prêts à être portés. S'inspirant des méthodes qui servent à la réalisation des uniformes militaires, la fabrication en série de vêtements de ville apparaît au xviii e  si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-histoire-et-composantes/#i_93261

MUGLER THIERRY (1948- )

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  •  • 1 486 mots

Dans le chapitre « Une jeunesse audacieuse »  : […] À une époque où il fallait encore attendre d'avoir vingt et un ans pour être libre de ses actes, Thierry Mugler (né en 1948 à Strasbourg) dut ronger son frein avant de trouver à Paris l'auditoire et les moyens nécessaires pour laisser libre cours à ses facultés créatrices. C'est par la danse qu'il commence son apprentissage, par cette école de patience et de mise à l'épreuve qui façonne l'esprit, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thierry-mugler/#i_93261

RYKIEL SONIA (1930-2016)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 838 mots
  •  • 1 média

Après avoir proposé une mode féminine qui combine l'aisance, la désinvolture moderne et un « je ne sais quoi » de nostalgique, Sonia Rykiel s'est imposée comme l'interprète privilégiée de deux générations de femmes en quête de leur identité . Elle a instauré, à travers ses créations, plus qu'une mode, une véritable philosophie de l'existence, jalonnée d'interrogations et de prises de position sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonia-rykiel/#i_93261

SCHERRER JEAN-LOUIS (1935-2013)

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  •  • 893 mots
  •  • 1 média

En quête de beauté, Jean-Louis Scherrer (né en 1935 à Lyon) voulait être danseur et fut couturier. C’est le film de Michael Powell et Emeric Pressburger, Les Chaussons rouges (1948), qui, à l’âge de quinze ans, lui révèle sa vocation de danseur. Admis au Conservatoire national, il fait une mauvaise chute et doit mettre fin à son rêve. Durant sa convalescence, sa mère l’encourage à s’exercer au d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-scherrer/#i_93261

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine ORMEN, « PRÊT-À-PORTER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pret-a-porter/