PRÊT-À-PORTER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la proto-industrie à la confection

La suppression des corporations, en 1791, et le décret du 8 brumaire an II (29 octobre 1793), établissant que « chacun est libre de porter tel vêtement ou tel ajustement de son sexe qui lui convient », ouvrent la voie à une lente démocratisation des modes : liberté de produire et liberté de consommer sont désormais instituées.

La Révolution, pour habiller les troupes, organise des ateliers qui regroupent huit cents à onze cents ouvrières pour la filature et pour la couture, mais le travail est aussi distribué à une myriade d'ouvrières à domicile. Peu à peu, les marchands de confection, souvent d'anciens maîtres-tailleurs, augmentent leurs réseaux de sous-traitants. Pierre Parissot, fondateur de La Belle Jardinière à Paris (1824), applique ces méthodes et innove dans la distribution : les prix sont affichés, les transactions s'effectuent au comptant, sans marchandage, et les vêtements sont immédiatement disponibles, prêts à être portés. Aux vêtements professionnels, Parissot ajoute des costumes civils masculins, difficiles à réaliser à la maison et qui échappent aux variations de la mode. C'est l'uniforme bourgeois, un sombre costume dénué d'apparat.

En 1847, à Paris, deux cent trente-trois confectionneurs employaient plus de sept mille ouvrières. Vers 1850, le magasin de nouveautés propose des confections féminines : lingerie, mantelets qui ne nécessitent pas de retouches, tabliers, et enfin robes toutes faites. À la fin du siècle, la confection excelle dans la fabrication très diversifiée des corsages, autant que dans celle de grosses pièces d'exécution soignée, qui représentent, pour la consommatrice, un investissement pour plusieurs saisons. Ces articles contribuent au succès des grands magasins. Ils sont destinés à un public toujours plus large.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PRÊT-À-PORTER  » est également traité dans :

AGHION GABY (1921-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 383 mots

La créatrice française Gaby Aghion fonda en 1952 la maison de mode Chloé, qui introduisit le prêt-à-porter dans le monde parisien de la haute couture des années 1950. Gabrielle Hanoka naît à Alexandrie (Égypte) le 3 mars 1921. De sa famille aisée qui suit l’actualité de la mode, elle reçoit une éducation d’influence française. En 1945, elle s’installe avec son mari, le militant communiste Raymond […] Lire la suite

ARNODIN MAÏMÉ (1916-2003)

  • Écrit par 
  • Marie-José LEPICARD
  •  • 692 mots

Au début des années 1960, la Française Maïmé Arnodin a inventé un nouveau métier dans la mode, en montant le premier bureau de style couplé à une agence de publicité. Elle le fit dans l'enthousiasme, avec le projet d'une vie meilleure, plus dynamique, plus esthétique, et correspondant mieux à la vie des femmes telle qu'elle la voyait arriver. Elle était née Maïmé Hentsch, en 1916, dans une famille […] Lire la suite

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 386 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L’intégration du Bangladesh dans l’économie mondiale »  : […] Longtemps, le Bangladesh est resté à l’écart du commerce international. Sous les dominations britannique et pakistanaise, les ressources naturelles étaient exploitées abusivement, avant d’être transformées dans des usines implantées à Calcutta puis au Pakistan occidental, empêchant ainsi l’essor d’un secteur industriel sur le territoire actuel du Bangladesh. Le nouvel État doit donc, après son in […] Lire la suite

LA BELLE JARDINIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 190 mots

Le 25 octobre 1824, à Paris, Pierre Parissot, marchand de tissus du faubourg Saint-Antoine, ouvrait dans l'île de la Cité, près du marché aux Fleurs, « les magasins à prix fixe de La Belle Jardinière ». Au nouveau marché, ouvert par l'introduction à Paris de l'industrie de la confection, devait correspondre une démarche novatrice : la fabrication et la commercialisation en grand pour une clientèle […] Lire la suite

BERGÉ PIERRE (1930-2017)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 010 mots
  •  • 1 média

Personnage de la mode et du monde parisien parmi les plus en vue, Pierre Bergé a marqué son temps par la création de la maison de couture Yves Saint Laurent aux côtés du célèbre styliste en 1961, un sens aigu des affaires et une implication indirecte, mais bien réelle dans la vie politique du pays. Pierre Bergé est né le 14 novembre 1930 à Saint-Pierre-d’Oléron, une commune du département de la C […] Lire la suite

CARDIN PIERRE (1922- )

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 045 mots

Le couturier français Pierre Cardin est né en 1922 à Sant'Andrea di Barbarana, dans la province de Trévise. Il entre à quatorze ans chez un tailleur de Saint-Étienne et y reçoit sa première formation. Pendant la guerre, il s'adjoint à l'équipe de la maison de couture Regoly, à Vichy. Venu à Paris après la Libération, il entre chez Paquin, important salon de couture animé alors par Antonio del Cast […] Lire la suite

COURRÈGES ANDRÉ (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 926 mots
  •  • 1 média

Les créations vestimentaires futuristes et le style dynamique d'André Courrèges ont marqué une étape essentielle dans l'évolution de la mode, à partir des années 1960. Le va-et-vient du couturier entre la haute couture, le prêt-à-porter et la création d'objets illustre bien la problématique de la création contemporaine en couture. André Courrèges, né le 9 mars 1923 , effectue d'abord à Pau, sa vil […] Lire la suite

FATH JACQUES (1912-1954)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 652 mots
  •  • 3 médias

Au-delà des innovations qu'il a introduites dans la couture, Jacques Fath a marqué son temps par son rayonnement personnel, par l'éclat dont il s'entourait : au cours de sa brève carrière, il a proposé à ses contemporains une image brillante et inspirée de la couture. Entré par nécessité chez un agent de change, à l'issue d'études de commerce, et sentant naître en lui la vocation de la mode, il cr […] Lire la suite

FAYOLLE DENISE (1923-1995)

  • Écrit par 
  • Farid CHENOUNE
  •  • 972 mots

« Le beau au prix du laid » : par cette devise souvent citée, Denise Fayolle, morte à Paris en 1995, résumait le sens des efforts qu'elle n'aura cessé de déployer, pendant plus de quarante ans, pour rapprocher en France, création et fabrication industrielle, style et grande distribution. Guère connue de ce public populaire dont elle ambitionnait de former le goût, cette femme toujours impeccableme […] Lire la suite

FERRÉ GIANFRANCO (1944-2007)

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  •  • 853 mots

Une silhouette de notable, une élégance sobre et la reconnaissance internationale de son talent, distinguaient ce couturier dont le nom a fait le tour du monde. Né le 15 août 1944 à Legnano, en Italie, au sein d'une maison bourgeoise qu'il ne quittera pas, Gianfranco Ferré obtient son diplôme d'architecture à Milan, en 1969. Mais c'est en réalisant lui-même des accessoires de mode et en collabora […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Syrie. Controverse autour de la proposition de dialogue avec le pouvoir. 2-22 février 2013

au Liban » au profit du Hezbollah par le régime du président Bachar al-Assad. Le 4, Cheikh Ahmad Moaz al-Khatib précise que les négociations avec Damas, auxquelles il se dit prêt à participer, ne peuvent porter que sur les modalités de départ de l'équipe dirigeante. Le 5, le Conseil national syrien […] Lire la suite

Union européenne. Accentuation de la pression des marchés sur la zone euro. 1er-28 novembre 2011

Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel rencontrent le Premier ministre grec Georges Papandréou. Ils le persuadent d'avancer la date du référendum prévu pour janvier 2012 et de faire porter celui-ci non pas sur les conditions du plan européen d'aide à la Grèce, mais sur la sortie de son pays […] Lire la suite

France. Conflit chez Citroën. 7 mai - 1er juin 1982

le 22 avril à l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Petit à petit, cinq usines seront touchées. Le 11, ont lieu des incidents entre grévistes et non-grévistes à Levallois-Perret. Alors que la direction accuse la C.G.T. de porter atteinte à la liberté du travail, ce syndicat refuse […] Lire la suite

Pour citer l’article

Catherine ORMEN, « PRÊT-À-PORTER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pret-a-porter/