AGHION GABY (1921-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La créatrice française Gaby Aghion fonda en 1952 la maison de mode Chloé, qui introduisit le prêt-à-porter dans le monde parisien de la haute couture des années 1950.

Gabrielle Hanoka naît à Alexandrie (Égypte) le 3 mars 1921. De sa famille aisée qui suit l’actualité de la mode, elle reçoit une éducation d’influence française. En 1945, elle s’installe avec son mari, le militant communiste Raymond Aghion, à Paris où ils fréquentent un cercle d’artistes et d’intellectuels, parmi lesquels Pablo Picasso et les écrivains Tristan Tzara, Louis Aragon, Paul Eluard, Lawrence Durrell. Afin de trouver une juste place entre la haute couture et la confection bon marché, Gaby Aghion entame sa carrière dans la mode en créant six robes fluides en popeline de coton. Elle présente ses créations dans des boutiques de couturiers qui commencent à s’ouvrir au prêt-à-porter. Elle donne à sa ligne de vêtements le prénom d’une amie, Chloé, et insiste pour que les magasins la mettent en vente sous cette appellation, et non sous la leur, comme le veut la coutume. En 1953, elle s’associe avec l’homme d’affaires Jacques Lenoir, qui devient le directeur commercial de la marque. Tous deux organisent leur premier défilé de mode à Saint-Germain-des-Prés au milieu des tables du Café de Flore, puis à la brasserie Lipp. Gaby Aghion est la styliste principale de la marque jusqu’en 1959. Devenue directrice de collection, elle fait appel à d’autres couturiers, tels que Gérard Pipart, Maxime de la Falaise, Christiane Bailly, Michèle Rosier, Graziella Fontana et Karl Lagerfeld. Sa collaboration avec Karl Lagerfeld (directeur artistique de Chloé de 1966 à 1985) est à l’origine d’une période de créativité et de productivité intenses.

Dans les années 1970, ses créations sont portées par des célébrités comme Brigitte Bardot, Maria Callas, Grace Kelly…

Gaby Aghion vend ses parts de la société en 1985, mais reste impliquée dans la direction de Chloé, notamment en soutenant de jeunes talents tels que Martine Sitbon (1987-1992), Stella McCartney (1997-2001) et Phoebe Philo (2001-2006). Elle meurt le 27 septembre 2014 à Paris.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« AGHION GABY - (1921-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaby-aghion/