POMPIER, art

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'avenir d'un concept

Cependant, l'histoire de l'art proprement dite n'a pas encore tiré toutes les leçons de cette évolution qui s'est en grande partie déroulée en dehors d'elle. Des thèses importantes sur la peinture française (Pierre Vaisse, sur les rapports des pouvoirs publics et de la peinture de 1870 à 1914, etc.) ou étrangère sont appelées à modifier encore nos perspectives. Mais dès maintenant il apparaît possible de fixer plusieurs points.

Dans le temps où des peintres se consacraient essentiellement au paysage ou au motif et y découvraient une poésie et des moyens plastiques nouveaux, d'autres continuèrent à pratiquer la grande peinture d'histoire : sujets mythologiques, romanesques, poétiques, historiques, politiques, sociaux, grandes décorations ; il est impossible de réserver le génie aux premiers seuls, de dénier tout mérite aux seconds.

Leur recherche a du même coup moins porté sur la transformation du langage que sur l'élaboration du contenu ; ils se trouvent ainsi plus directement liés aux courants littéraires (naturalisme, symbolisme, littérature engagée politiquement et religieusement, passion de l'histoire, etc.).

Il est impossible de les étudier en les séparant de l'histoire des genres, qui seule permet de prendre conscience des problèmes posés : Baudry au foyer de l'Opéra ne peut se comprendre que dans la longue suite des décors de galeries.

Il est absurde de considérer la France seule et d'établir des hiérarchies proprement nationales. C'est évidemment sur le plan international que les enquêtes doivent être menées. Ou le terme « pompier » disparaîtra, ou il s'étendra aux phénomènes analogues dans les divers pays occidentaux.

Une confusion a été établie, souvent de façon plus ou moins volontaire, entre les peintres du même temps, si différent que fût leur niveau artistique. Elle rend irritants des ouvrages comme le Was sie liebten de Paul Vogt (Cologne, 1969) ou l'ambitieux et très décevant Peinture kitsch, ou Réalisme bourgeois. L'art pompier dans le monde d'Aleksa Celebonovic (1974). Il va de soi que dans toute époque et tout courant le génie cô [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

La Bataille de Grünwald, J. Matejko

La Bataille de Grünwald, J. Matejko
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Autoportrait, A. Feuerbach

Autoportrait, A. Feuerbach
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Un pénitent honorable, A. Legros

Un pénitent honorable, A. Legros
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Jérusalem, Jérusalem, J. J. J. Tissot

Jérusalem, Jérusalem, J. J. J. Tissot
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  POMPIER, art  » est également traité dans :

BAUDRY PAUL (1828-1886)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 549 mots

Dans le kaléidoscope de la peinture du xix e siècle, Paul Baudry représente une des tendances qui a le moins bien survécu : celle d'une peinture décorative fortement inspirée des exemples vénitiens et romains, reprenant les registres d'une mythologie aimable ou de l'allégorie la plus traditionnelle, jointe à une sensualité et à un esprit tout « modernes ». Dans les années 1850-1880, restant à par […] Lire la suite

GÉRÔME JEAN LÉON (1824-1904)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 473 mots
  •  • 3 médias

Les honneurs dont a été couvert Gérôme, sa célébrité contrastent avec la défaveur qui suivit bientôt une carrière tard prolongée. Son hostilité à l'impressionnisme (il proteste en vain, en 1884, contre l'exposition Manet à l'École des beaux-arts où il professe, mène campagne en 1894-1895 contre le legs Caillebotte) devait assimiler à un « pompier » un artiste remarquablement doué qui a illustré, d […] Lire la suite

ORSAY MUSÉE D', Paris

  • Écrit par 
  • Stéphane GUÉGAN
  •  • 1 230 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La gare devenue musée »  : […] Après qu’il eut été décidé d’inscrire la gare d’Orsay à l’inventaire des monuments historiques de 1973, le projet d’un musée consacré aux arts du xix e  siècle fut véritablement lancé en 1977 à l’initiative du président Valéry Giscard d’Estaing. Le sauvetage inespéré du bâtiment, un des hauts symboles du style Beaux-Arts, a fait date. Notamment construite pour accueillir les visiteurs de l’Exposit […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques THUILLIER, « POMPIER, art », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pompier-art/