POLOGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Pologne : carte physique

Pologne : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pologne : drapeau

Pologne : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

La Vistule

La Vistule
Crédits : Glen Allison/ Getty Images

photographie

Charbonnages polonais

Charbonnages polonais
Crédits : Steven Weinberg/ Stockbyte/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique de Pologne (PL)
Chef de l'ÉtatAndrzej Duda (depuis le 6 août 2015)
Chef du gouvernementMateusz Morawiecki (depuis le 11 décembre 2017)
CapitaleVarsovie
Langue officiellepolonais
Unité monétairezloty (PLN)
Population38 434 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)312 679

Histoire jusqu'en 1945

Les origines de l'État polonais

Les recherches archéologiques, très développées depuis quelques décennies, ont démontré l'ancienneté de la présence humaine sur le territoire de la Pologne actuelle, notamment dans les régions de Cracovie, de Poznań et de Wrocław, puisqu'elles la font remonter au Paléolithique. La continuité de certains traits de civilisation, attestée par les découvertes, conduit les spécialistes polonais à affirmer l'existence d'un peuplement protoslave dès le IIIe millénaire avant J.-C. Le versant nord des Carpates aurait même été le plus ancien habitat (connu) des Slaves, à partir duquel s'est opérée leur « diaspora » au cours des IIe et Ier millénaires. Du contact de ces Slaves primitifs avec les peuples voisins ou les envahisseurs temporaires (Baltes, Germains, Celtes, Scytho-Sarmates) sont nées les civilisations lusacienne et poméranienne (env. 1550-env. 200 av. J.-C. : fouilles du site de Biskupin, près de Gniezno, depuis 1934 ; fouilles de Michalin, près de Włocławek, depuis 1961), remarquables par leurs ustensiles en terre cuite et par leurs urnes funéraires à visage. Placé sur la « route de l'ambre », le territoire polonais s'ouvre à la civilisation de l'Empire romain, avant d'être traversé par les grandes invasions. Du viiie au xe siècle, à la faveur d'une reprise des activités commerciales dans le centre de l'Europe, qui stimulent l'agriculture et l'artisanat, les tribus groupées autour de leurs castra se rassemblent en quelques ensembles dominés par les plus puissantes d'entre elles : les Vislanes en Petite Pologne autour de Cracovie ; les Polanes en Grande Pologne autour de Gniezno et Poznań ; les Slézanes en Silésie autour de Wrocław et Opole.

C'est de Grande Pologne qu'est partie l'unification, au profit de la dynastie des Piast, nom que la tradition attribue au paysan qui aurait renversé le tyran Popiel et l'aurait laissé périr dans la tour des Souris à Kruszwica. L'artisan de l'unification est son descendant Mieszko Ier (960-992), qui épouse la fille du duc de Bohême et [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 66 pages




Écrit par :

  • : directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : docteur d'État ès lettres, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : maître de recherche au C.N.R.S.
  • : docteur en études politiques, ancien chargé de recherche au C.N.R.S., ancien chargé de cours à l'université de Paris-II
  • : professeur à l'université de Paris-IV
  • : historien, chargé d'enseignement à l'Institut d'études européennes, université de Paris-VIII
  • : directeur scientifique au C.N.R.S., professeur à la faculté de droit de l'université de la Sarre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Claude MAUREL, Hélène WLODARCZYK, Michel LARAN, Georges MOND, Jean BOURRILLY, Jean-Yves POTEL, Georges LANGROD, « POLOGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/