POLOGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielRépublique de Pologne (PL)
Chef de l'ÉtatAndrzej Duda (depuis le 6 août 2015)
Chef du gouvernementMateusz Morawiecki (depuis le 11 décembre 2017)
CapitaleVarsovie
Langue officiellepolonais
Unité monétairezloty (PLN)
Population38 400 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)312 679

Un État membre de l’Union européenne

Lorsqu’elle intègre l’Union européenne en mai 2004, la Pologne offre une première image paradoxale. D’un côté, elle est sans doute l’État candidat le mieux préparé et qui affiche, de plus, de bonnes performances économiques (malgré un ralentissement) et, d’un autre côté, elle élit dès 2005 un nouveau président conservateur et eurosceptique, Lech Kaczyński, lequel nomme un gouvernement de coalition avec l’extrême droite. Ce paradoxe prend fin avec les élections législatives anticipées en 2007.

La vie politique polonaise après 2004

Lech Kaczyński est élu président en octobre 2005 avec 54 p. 100 des suffrages au second tour, alors que le P.i.S. remporte au même moment les élections législatives de l’automne (27 p. 100). Il compose alors une majorité avec les populistes de Samoobrona et de l’extrême droite L.P.R. L’impopularité immédiate de cette alliance, ses maladresses ou ses provocations conduisent à un éclatement de la majorité en moins de dix-huit mois et à l’autodissolution de la Diète. En octobre 2007, une nouvelle majorité est élue autour de la P.O. (41,5 p. 100 des suffrages), tandis que le P.i.S. se maintient à un bon niveau et que ses alliés populistes s’effondrent et disparaissent de la Diète. La cohabitation entre le gouvernement dirigé par Donald Tusk et le président Lech Kaczyński, qui affiche un euroscepticisme doublé d’un antigermanisme mal accepté dans l’opinion, se termine tragiquement, lors d’un accident d’avion, survenu le 10 avril 2010 près de Smolensk (Russie). Le président et une centaine de hauts représentants de l’État, de toutes obédiences, se rendaient aux cérémonies de commémoration du massacre de Katyń (1940). Son successeur, le libéral conservateur Bronislaw Komorowski, soutenu par P.O., est élu au second tour le 4 juillet 2010 avec 53 p. 100 des voix. Cette évolution de la scène politique polonaise se confirme en 2011, lorsque Donald Tusk, Premier ministre sortant, gagne à nouveau les élections législatives avec 39,2 p. 100 (dix points de plus que le P.i.S., 29 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 66 pages



Médias de l’article

Pologne : carte physique

Pologne : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pologne : drapeau

Pologne : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

La Vistule

La Vistule
Crédits : Glen Allison/ Getty Images

photographie

Charbonnages polonais

Charbonnages polonais
Crédits : Steven Weinberg/ Stockbyte/ Getty Images

photographie

Afficher les 25 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-IV
  • : directeur scientifique au C.N.R.S., professeur à la faculté de droit de l'université de la Sarre
  • : maître de recherche au C.N.R.S.
  • : directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : docteur en études politiques, ancien chargé de recherche au C.N.R.S., ancien chargé de cours à l'université de Paris-II
  • : historien, chargé d'enseignement à l'Institut d'études européennes, université de Paris-VIII
  • : docteur d'État ès lettres, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

11-12 décembre 2019 • Union européenne • Présentation d’un « green deal ».

pour 2030 – 50 à 55 p. 100 de réduction des émissions de gaz à effet de serre, contre 40 p. 100 initialement prévus – et rallier à ce programme la Pologne, la République tchèque et la Hongrie, qui ne l’ont pas adopté. Elle envisage notamment d’adapter la politique agricole commune au « green deal [...] Lire la suite

6-17 décembre 2019 • Allemagne • Visite de la chancelière Angela Merkel au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.

Le 6, la chancelière Angela Merkel se rend pour la première fois au camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau, en Pologne. Elle exprime sa « honte profonde pour la barbarie des crimes commis par les Allemands » et dénonce la montée d’un « antisémitisme qui menace la vie juive en Allemagne [...] Lire la suite

24 octobre 2019 • Union européenne • Condamnation de la France par la CJUE au sujet de la pollution.

et la Pologne ont déjà été condamnées pour ce motif, respectivement en avril 2017 et en février 2018. Aucune sanction pécuniaire n’a encore été décidée à l’encontre de ces pays, ni de la France, les amendes devant faire l’objet d’un recours complémentaire non encore engagé.  [...] Lire la suite

13 octobre 2019 • Pologne • Élections législatives.

La coalition Droite unie menée par le parti Droit et Justice (PiS, droite) du Premier ministre Mateusz Morawiecki remporte les élections législatives avec un score sans précédent de 43,6 p. 100 des suffrages et 235 sièges sur 460. La Coalition civique conduite par la Plate-forme civique (centre droit) régresse avec 27,4 p. 100 des voix et 134 élus. Les partis de gauche font leur retour au Parlemen [...] Lire la suite

1er septembre 2019 • Allemagne - Pologne • Demande de pardon du président allemand à la Pologne.

Invité à l’occasion du quatre-vingtième anniversaire de l’invasion de la Pologne par les troupes allemandes, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, de passage à Wielun, ville où sont tombées les premières bombes allemandes de la guerre en septembre 1939, demande pardon aux victimes de « la tyrannie allemande ».  [...] Lire la suite

8-20 août 2019 • Pologne • Démission du président de la Diète et du vice-ministre de la Justice.

Le 8, le président de la Diète Marek Kuchciński, membre du parti Droit et Justice (PiS) au pouvoir, annonce sa démission à la suite de révélations de la presse relatives à son utilisation répétée d’avions officiels à des fins personnelles. Le président du PiS Jaroslaw Kaczyński cède exceptionnellement à la pression de l’opinion et des médias. Des élections législatives doivent se tenir en octobre. [...] Lire la suite

24 juin 2019 • Europe - Russie • Levée des sanctions contre la Russie.

commissions. Cette décision soutenue par la France et l’Allemagne est contestée par l’Ukraine, le Royaume-Uni, la Pologne et les pays Baltes. Adoptées en plusieurs vagues, ces sanctions – sans composante économique – étaient justifiées par l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014 et le soutien [...] Lire la suite

8-20 juin 2019 • Moldavie • Crise politique.

l’intérim. Celui-ci dissout aussitôt le Parlement et convoque de nouvelles élections législatives. Le 10, dans un communiqué commun, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Suède et la Pologne déclarent reconnaître « le Parlement de Moldavie comme le représentant du peuple de Moldavie ». La Russie [...] Lire la suite

23-26 mai 2019 • Union européenne • Élection du Parlement européen.

 ; Parti populaire chrétien-social (démocrate-chrétien), 2 ; Les Verts, 1 ; Parti ouvrier socialiste (social-démocrate), 1. – Pologne, 52 sièges : Droit et Justice (national conservateur), 27 ; Coalition européenne (centre), 22 ; Printemps (social-démocrate), 3. – Portugal, 21 sièges : Parti socialiste [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean BOURRILLY, Georges LANGROD, Michel LARAN, Marie-Claude MAUREL, Georges MOND, Jean-Yves POTEL, Hélène WLODARCZYK, « POLOGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/