BRAUNBERGER PIERRE (1905-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le producteur français Pierre Braunberger aura traversé le xxe siècle et marqué de son empreinte un large pan du cinéma français, de l'âge d'or du muet à la Nouvelle Vague et au-delà.

Né en 1905 à Paris, dans une famille de médecins israélites (Edmond Weil, son grand-oncle, fut le doyen de la faculté de médecine), Pierre Braunberger a le coup de foudre pour l'art naissant du cinéma en découvrant un épisode de Fantômas, de Louis Feuillade, à l'âge de sept ans. Il en a quinze quand il produit et réalise lui-même son premier film, un documentaire sur Francfort-sur-le-Main. C'est le point de départ d'une glorieuse carrière, qui va le conduire d'abord en Angleterre, puis aux États-Unis, où il acquiert les rudiments de son métier auprès du célèbre « nabab » Irving Thalberg. Entre 1926 et 1990, il produira, seul ou en participation (notamment avec son confrère Roger Richebé), quelque quatre-vingts longs-métrages, quinze moyens métrages et plus de deux cent quatre-vingts courts-métrages, sans compter les projets avortés, les films dont il assura la distribution dans sa salle parisienne du Panthéon, et ceux dont il supervisa en personne la mise en scène ou le montage : Paris 1900 (1946), La Course de taureaux (1951) et Corridas d'hier et d'aujourd'hui (1965). Palmarès qui unit à la quantité la qualité, puisque Pierre Braunberger peut se flatter d'avoir eu sous contrat, et parfois fait débuter, des cinéastes tels que Jean Renoir, Luis Buñuel, Marc Allégret, Marcel L'Herbier, Jean-Pierre Melville, Alain Resnais, Jean Rouch, Chris Marker, François Reichenbach, Agnès Varda, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur émérite à l'université de Paris-I, historien du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Claude BEYLIE, « BRAUNBERGER PIERRE - (1905-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-braunberger/