MARKER CHRIS (1921-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En soixante ans d'activité, Chris Marker (de son vrai nom Christian Bouche-Villeneuve, né le 29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine, et non à Oulan-Bator, comme il l'a laissé croire par facétie), a laissé en des domaines variés (articles, traductions, livres, photographies, films, installations, CD-ROM) de quoi déborder le plus maniaque des archivistes. Là où il a acquis la notoriété, hors des sentiers battus de la fiction, il est ardu de le suivre à la trace. Car il a été tour à tour auteur complet, commentateur (son style étincelant lui a valu d'être sollicité par des cinéastes maîtres de l'image, mais en panne de commentaire), monteur, animateur de réalisations collectives, producteur, distributeur de films étrangers en délicatesse avec des gouvernements autoritaires.

Un maître de l'essai cinématographique

En 1949, son premier et unique roman, Le Cœur net, reçut un accueil discret de la critique et du public. L'auteur n'était pourtant pas tout à fait un inconnu, au moins des lecteurs d'Esprit, qui publiait sous la même signature, depuis 1946, des chroniques insolites, impertinentes, d'un style incisif et d'un humour froid.

Son territoire de prédilection, où il est sans rival en France, est celui qu'on appelle trivialement le « documentaire », une étiquette consacrée par l'usage. Contrairement à une opinion courante, le documentaire n'est pas une forme cinématographique figée : comme le film romanesque, il a ses genres. Marker, à travers la diversité de son œuvre, excelle dans cette forme spécifique dite « essai cinématographique », où son style personnel fait merveille, surtout quand la technique (les caméras DV) permet enfin de concrétiser le vieux rêve de la « caméra-stylo ».

Chris Marker cinéaste se signale en 1950 avec un film, coréalisé avec Alain Resnais, et longtemps retenu par la censure, Les statues meurent aussi. De 1952 à 1962, il parcourt le monde, promenant à la fois en dilettante, en militant et en « amoureux de cartes et d'estampes » son insatiable soif de culture. Dan [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : écrivain et critique de cinéma, ancien chargé de cours à l'université de Paris-VII-Denis-Diderot, docteur de troisième cycle, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  MARKER CHRIS (1921-2012)  » est également traité dans :

LETTRE DE SIBÉRIE, film de Chris Marker

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 777 mots

Le Français Chris Marker a trente-sept ans lorsqu'il réalise, en 1958, Lettre de Sibérie. Journaliste, auteur d'un roman, Le Cœur net (1949), d'un essai, Giraudoux par lui-même (1952), et collaborateur de la revue Esprit, il n'a entrepris encore que peu de films. Il a réalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettre-de-siberie/#i_80619

LEVEL FIVE (C. Marker)

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 1 438 mots

Level Five (1997) peut se décrire ainsi : le monologue d'une femme devant une console d'ordinateur, vue depuis l'écran de celui-ci. En manipulant l'ordinateur, Laura (Catherine Belkhodja) commande (on le découvre en cours de route) à la caméra qui la cadre. Elle commande aussi au récit, intervenant dans un jeu consacré à la bataille d'Okinawa (entre avril et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/level-five/#i_80619

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma documentaire

  • Écrit par 
  • Guy GAUTHIER, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 5 452 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le parlant (1930-1960) »  : […] L'esthétique du muet avait largement atteint sa maturité quand le parlant a imposé de nouvelles normes. Vertov, qui avait commencé à s'intéresser aux recherches sur le son avant de faire irruption dans le cinéma, les oriente désormais vers l'association images-sons ( Symphonie du Donbass , 1930). Flaherty, qui a tourné L'Homme d' Aran dans l'esprit du muet, y intègre fort habilement une ambiance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-documentaire/#i_80619

CINÉMA ET HISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 8 282 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Mémoire et récit »  : […] Le territoire de l'historien, à la fin de notre xx e  siècle, s'est sérieusement brouillé. La demande d'histoire n'a sans doute jamais été aussi forte, sur le terrain de l'édition traditionnelle (le livre, les revues), et sur celui des nouveaux médias (la télévision est une grosse consommatrice de sujets et de débats, et nous intéresse d'autant plus qu'elle se nourrit autant d'images que de textes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-et-histoire/#i_80619

MEDVEDKINE ALEXANDRE IVANOVITCH (1900-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 620 mots

Alexandre Medvedkine homme d'un seul film ? Le Bonheur (1935) a eu une seconde vie rare au cinéma. Salué à son apparition par S. M. Eisenstein, dûment enfoui avec toute la mémoire du cinéma non-conformiste de l'Union soviétique, il a été redécouvert à la fin des années 1960 par Jacques Ledoux, de la Cinémathèque royale de Belgique, et Chris Marker lui a donné une notoriété méritée. Quand Medvedk […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ivanovitch-medvedkine/#i_80619

NUMÉRIQUE ART

  • Écrit par 
  • Edmond COUCHOT
  •  • 6 665 mots

Dans le chapitre « Le multimédia »  : […] Les années 1990 voient aussi le développement accéléré d'applications informatiques nouvelles d'un usage courant : le multimédia. Le CD-ROM, puis le DVD-ROM et la programmation qui leur est associée permettent de fixer sur le même disque des informations multimodales disponibles sur un mode interactif. Si cette technologie différencie le multimédia de la réalité virtuelle et de ses déclinaisons o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-numerique/#i_80619

Voir aussi

Pour citer l’article

Guy GAUTHIER, « MARKER CHRIS - (1921-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chris-marker/