NOUVELLE RHÉTORIQUE, droit

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La nouvelle rhétorique est un courant philosophique du xxe siècle, parfois appelé aussi école de Bruxelles, qui, sous la conduite de son fondateur Chaïm Perelman (1912-1984), a contribué à renouveler l'intérêt de la pensée contemporaine pour l'argumentation, en mettant en évidence le rôle central de celle-ci dans le traitement des questions pratiques.

Qu'elles relèvent de la morale, du droit ou de la politique, les questions pratiques concernent la vie des hommes et leurs actions. Est-il admissible de mentir dans certaines circonstances ? Faut-il légaliser l'euthanasie ou le clonage et, si oui, dans quelles conditions et dans quelles limites ? Faut-il réduire les prélèvements obligatoires pour stimuler le travail ou les augmenter pour financer davantage les services publics et les allocations sociales ? Autant de questions qui impliquent des choix, des décisions, qui engagent l'avenir et la responsabilité de leurs auteurs. La nouvelle rhétorique s'intéresse au raisonnement qui guide la résolution de telles questions. Elle combat le scepticisme d'une partie importante de la pensée contemporaine, dominée par le positivisme, qui prétend que les normes et les valeurs n'ont pas de réalité objective. Celles-ci ne seraient ni vérifiables dans l'expérience ni démontrables par la logique. Elles n'exprimeraient en réalité que des préférences purement subjectives, de sorte que les désaccords, profonds et durables, qu'elles suscitent ne pourraient être tranchés de manière rationnelle. La nouvelle rhétorique refuse un tel relativisme, qui impose de renoncer à la raison là où cette dernière apparaît le plus indispensable et interdit tout jugement critique dans le domaine du bien et du juste, y [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : docteur en droit, directeur du Centre de philosophie du droit de l'Université libre de Bruxelles

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

France – Union européenne. Mise en cause de la politique de Paris à l'égard des Rom. 4-29 septembre 2010

– présentée par les groupes socialiste, libéral-démocrate, vert et communiste, demandant à la France de «suspendre immédiatement» les expulsions de Rom. Le texte indique que celles-ci ont été accompagnées d'une «rhétorique provocatrice et ouvertement discriminatoire [...] qui donne de la crédibilité à […] Lire la suite

Pour citer l’article

Benoît FRYDMAN, « NOUVELLE RHÉTORIQUE, droit », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-rhetorique-droit/