NORME SOCIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Notre époque réserve deux usages distincts à la notion de « norme sociale ». Dans un premier sens, l'expression désigne les règles de droit du travail qui ont vocation à s'imposer dans le cadre des relations d'emploi et qui sont renforcées et sanctionnées par les institutions internationales. Toutefois, il ne s'agit là que d'un sens limité et dépendant du sens plus général qui correspond, pour sa part, à l'ensemble des règles prescrivant un comportement déterminé dans une société donnée, prescription renforcée par la possibilité de sanctions en cas de transgression.

Définitions

Pour définir les normes sociales, il faut les considérer de deux points de vue. D'une part, on tend, depuis Talcott Parsons, à les faire dériver de valeurs partagées par tout ou partie de la société : les normes correspondent à des applications particulières de valeurs sociales, qui ont une plus grande généralité. Les normes déterminent alors les rôles et les attentes qui conditionnent les interactions entre les individus. D'autre part, les normes sont confortées par l'éventualité de sanctions qui relèvent soit du jugement du public ou de certains publics, soit, plus spécifiquement, de l'action d'institutions chargées du respect des normes juridiques. De ce point de vue, on peut distinguer entre les normes morales ou éthiques, qui sont en général sanctionnées par l'opinion publique (favorable ou non au divorce, à l'avortement, etc.), et les normes juridiques qui prescrivent, par l'intermédiaire d'institutions spécifiques, les comportements qui doivent être évités et ceux qui doivent ou peuvent être sanctionnés.

Toutefois, par-delà l'attention à prêter aux modes suivant lesquels ces normes sont renforcées socialement, il faut insister sur le fait que, fondamentalement, elles portent sur des domaines différenciés. On peut distinguer en gros trois domaines. D'abord, les normes portant sur ce qu'il convient de tenir pour vrai (par exemple les critères de scientificité). Un deuxième groupe de normes porte sur la répartition des actions légitimes dans une société donnée ; cela va des considérations très générales déterminant le statut des individus (Déclaration des droits de l'homme) jusqu'au détail des réglementations particulières régissant telle ou telle situation (par exemple une profession), et prescrivant un comportement aux acteurs. Enfin, on peut délimiter un troisième domaine, qui est celui des normes régissant les styles de vie à l'intérieur d'une société donnée : comme l'avait montré Émile Durkheim, il existe des normes à l'intérieur d'un groupe donné, qui indiquent aux membres de celui-ci la manière dont ils doivent s'habiller, se saluer, se parler, construire leurs habitations, etc. Cela ne relève généralement pas d'un choix individuel purement libre, mais dépend de normes qui prescrivent des usages, de manière plus ou moins marquée.

Dès lors, l'étude des normes révèle leur manifeste diversité : très tôt, les historiens, les philosophes puis les sociologues se sont consacrés à la mise en évidence de cette diversité des normes observables dans la pluralité des sociétés. Cette diversité peut d'abord donner lieu à une recension et à une observation, qui insistera soit sur la convergence tendancielle entre certaines normes (hostilité à l'inceste par exemple), soit sur leur opposition définitive, avec néanmoins des évolutions historiques repérables ainsi que des regroupements possibles entre grands ensembles de normes. Alexis de Tocqueville avait ainsi décrit le contraste entre un ensemble de normes de type hiérarchique (ou aristocratique), régissant les sociétés traditionnelles, et les normes à caractère démocratique, d'inspiration égalitaire, qui régissent les sociétés que l'on a ensuite qualifiées de « modernes ».

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NORME SOCIALE  » est également traité dans :

DÉSIRABILITÉ SOCIALE

  • Écrit par 
  • Benoît DOMPNIER
  •  • 309 mots

Le terme « désirabilité sociale » renvoie à deux concepts distincts mais reliés. D’une part, il désigne l’adéquation de pensées (par ex., croyances, opinions, jugements) ou de comportements avec les normes sociales en vigueur dans un contexte social ou culturel donné. Ainsi sont définis comme socialement désirables les pensées et comportements en accord avec ce que les individus doivent penser ou […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT SOCIAL, psychologie

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 1 872 mots

Dans le chapitre « Les conduites prosociales »  : […] Elles comportent une « ouverture » vers autrui et une propension à entreprendre des tâches de façon coopérative. Elles témoignent d’une sensibilité du jeune enfant aux besoins, émotions et intentions d’autrui. Ainsi, dans le courant de la seconde année, la plupart des enfants montrent une propension à accepter d’être enrôlés dans des tâches coopératives et souvent même à accepter que l’adulte s’op […] Lire la suite

GENRE ET HISTOIRE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Fabienne DUMONT
  •  • 2 500 mots
  •  • 3 médias

En histoire de l’art, les études de genre s’intéressent aux diverses représentations de la masculinité et de la féminité, aux rapports sociaux de sexe et aux sexualités, et à leurs transformations au cours du temps. Le concept de genre se réfère à la répartition hiérarchique des rôles selon le sexe dans une société donnée, répartition qui contribue à la construction sociale des normes masculine […] Lire la suite

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 234 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une production collective »  : […] Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses transformations sociales se sont conjuguées pour perturber la transmission héréditaire d'une place définie dans la société et rendre de plus en plus incertaines les identifications sociales. Comment penser désormais l'ordre social et l'action sociale ? Comment les individus construisent-ils leur personnalité et lui confèrent-ils une unité et u […] Lire la suite

INSTITUTION

  • Écrit par 
  • Delphine DULONG
  •  • 1 610 mots

Dans le chapitre « Les ressorts de l'obéissance aux règles institutionnelles »  : […] Comment expliquer que les acteurs obéissent à l'ordre institutionnel ? Là encore, trois sortes de réponses sont apportées. Pour les premiers sociologues à s'être posé cette question, les ressorts de l'obéissance sont de nature normative. Talcott Parsons mettait ainsi l'accent sur l'intériorisation, l'engagement et la diffusion des valeurs dans les institutions de sorte que, pour lui, ce serait l […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 877 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Imageries et mythes sportifs dans la culture contemporaine »  : […] Au prix de quelques remaniements, les normes et les valeurs sportives résistent bien dans la culture contemporaine. Le monde de l' entreprise, qui fait des valeurs de compétitivité, de combativité et de concurrence ses vertus cardinales, y puise largement ses métaphores. L'équipe sportive, modèle d'identité et d'efficacité dans l'action collective organisée, « à la japonaise » et l'entreprise mo […] Lire la suite

ACHAT POUVOIR D'

  • Écrit par 
  • Stéfan LOLLIVIER
  •  • 5 611 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des normes sociales fixes ou relatives ? »  : […] La question de l'indexation des normes sociales en fonction du contexte dépasse le seul cadre de la statistique et des études économiques. Il s'agit d'un choix normatif que la société doit effectuer par elle-même, soit directement, soit au travers de ses représentants. La même question s'est posée au sujet de l'indexation des seuils de pauvreté. Certains pays, comme les États-Unis, définissaient […] Lire la suite

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

Dans le chapitre « Les approches psychosociologiques »  : […] Le jeu de l'influence et du charisme, les mécanismes de contagion mentale et le rôle des croyances, des attentes et des frustrations ont été les premiers facteurs évoqués pour expliquer les raisons incitant les individus à adhérer et participer à des entreprises collectives. Ainsi, Gustave Le Bon ( Psychologie des foules , 1895) rend compte de la formation d'une foule par l'action de meneurs e […] Lire la suite

BIOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 1 813 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La norme contre la loi »  : […] Cette mutation décisive – le pouvoir, qui longtemps s'était fait reconnaître comme le maître de la mort devient l'administrateur de la vie – ne peut être isolée pour Foucault de l'apparition du capitalisme. Le biopouvoir constitue en effet une des conditions indispensables de son développement. Car il fallait tout à la fois brancher le corps des individus sur des appareils de production concrets […] Lire la suite

BOBBIO NORBERTO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 402 mots

Dans le chapitre « Le droit est un langage »  : […] Né à Turin le 18 octobre 1909 dans une famille de la bonne bourgeoisie piémontaise, Norberto Bobbio, après une licence en droit, obtient, en 1933, un doctorat en philosophie avec une thèse sur la phénoménologie de Husserl. En 1935, il est inscrit sur les listes d'aptitudes à l'enseignement universitaire de la philosophie du droit et commence sa carrière à l'université de Camerino. Professeur des u […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12-26 août 2020 Belgique. Stabilisation de la situation sanitaire.

La « bulle sociale » est maintenue à cinq personnes par foyer et, à l’approche de la rentrée scolaire, la semaine de cinq jours de classe est fixée comme « norme de départ ». Les clients pourront se rendre à deux dans les magasins et la durée maximale de trente minutes pour faire les courses est supprimée. Le 26, la province d’Anvers lève le couvre-feu et annule l’obligation du port du masque dans l’espace public. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre DEMEULENAERE, « NORME SOCIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/norme-sociale/